Breaking news
  • No posts were found

Tag "mmm"

[Vidéo] Canne: Bérenger dénonce la remise en question brutale des droits acquis des salariés

C’est la priorité économique du moment, estime Paul Bérenger, tout en précisant que cela fait des mois qu’il prévient que la situation dans laquelle se trouve le secteur de la canne est alarmante. Si le gouvernement doit trouver une solution, le leader affirme toutefois que le rapport du comité technique gouvernement-industrie sur la situation remet en question de manière «brutale» les droits acquis des travailleurs. Abordant la question de la

[Vidéo] Rs 15 m à Dayal : Bérenger soutiendra la motion de blâme contre Gobin

Paul Bérenger et le MMM réitèrent leur opposition au «cadeau» fait à Raj Dayal. Suite à l’arrangement trouvé avec l’Etat à qui il intentait un procès, le député a obtenu Rs 15 millions. Le chef de file du Parti travailliste a déposé une «motion of no confidence» contre l’Attorney General Maneesh Gobin, hier, suite à cette affaire. Motion que soutient Bérenger. Le leader des mauves a aussi abordé l’affaire Sonah-Ori, et salué le

[Vidéo] Bérenger : Shamila Sonah-Ori «n’a pas le droit d’être nommée» à l’ESC

La nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission est un «vice de procédure», affirme Paul Bérenger sans ambages. L’avouée a non seulement été active au sein du MSM «depuis des années». Elle a également été conseillère municipale de 2000 à 2005, souligne le leader du MMM. Or, la section 38 de la Constitution est claire, poursuit le chef des mauves : si la personne considérée pour

[Vidéo] Carburants: La hausse des prix passe «très mal» auprès de ministres MSM, selon Bérenger

Paul Bérenger et le MMM soutiendront la motion d’annulation de Xavier Duval quant à la hausse des prix de l’essence et du diesel. La grogne a aussi gagné les parlementaires de la majorité, croit savoir le leader des mauves. Le gouvernement ne se risquera pas à procéder à un vote libre, poursuit-il, au risque de se retrouver en minorité. Bérenger a aussi condamné fermement le «cadeau» de Rs 15 millions fait par

[Vidéo] Comité central du MMM : Obeegadoo, Labelle et d’autres boycottent les élections

Ils ont 12 à ne pas se présenter aux prochaines élections du comité central du MMM. Parmi, Seteve Obeegadoo et Françoise Labelle. Ce scrutin, disent-ils, est «faussé» et «anticonstitutionnel». Mais surtout «ni libre», «ni transparent». Ils sont : Steve Obeegadoo, Françoise Labelle, Sheila Babajee, Khalil Bengah, Sunil Foolchund, Kervin Ramma, Selvie Ramen, Sarita Ramloll, Vinaye Sobrun, Dominique Soopramanien, Moorgesh Veerabadren (président de la General Workers Federation dans les années 80 et

[Vidéo] Elections anticipées: «Ramgoolam sait qu’il a dit une connerie», rétorque Bérenger

Le MMM ne se laissera pas entraîner dans le jeu du Parti travailliste au sujet des élections générales. Oui, il préférerait que les législatives se tiennent au plus tôt, affirme Paul Bérenger. Cela ne signifie pas pour autant que l’exécutif et les militants descendront dans la rue pour réclamer ce scrutin, comme le souhaite Navin Ramgoolam. Les précisions du leader des mauves interviennent au lendemain des critiques du leader rouge

[Vidéo] L’eau du Bagatelle Dam provoque des remous au Parlement

L’eau non traitée du barrage de Bagatelle n’est pas mélangée à celle traitée à La Marie pour être ensuite distribuée. Ivan Collendavelloo en a donné la garantie à l’Assemblée nationale, suite à une interpellation d’Alan Ganoo. Le président du Mouvement patriotique se lève. Non pas pour poser sa question supplémentaire. Ganoo s’étonne que le libellé de sa question ait été modifié. Il tâtonne pour trouver le terme. Ravi Rutnah tente

[Vidéo] Bérenger : «Nous ne forcerons pas les législatives avant le délai prévu par la Constitution»

Paul Bérenger ne partage pas l’opinion de Navin Ramgoolam. Si le leader des travaillistes demande à l’opposition de se rallier afin de forcer Pravind Jugnauth à rappeler le pays aux urnes, le chef des mauves dit vouloir rester dans les limites de la Constitution. En permettant au gouvernement d’aller au bout de son mandat si tel est son souhait. Par ailleurs, le leader du MMM a estimé que les propos

[Vidéo] 1er-Mai: Le MSM s’insurge contre les critiques «démagogiques» du MMM

Le MSM prend ombrage des critiques du MMM, en particulier de Rajesh Bhagwan, quant aux ressources financières mobilisées pour son meeting du 1er-Mai. La direction des mauves sait pourtant comment cela s’organise, relève Nando Bodha, secrétaire général du parti soleil. Qui s’insurge contre cette «critique démagogique». «Je ne serais pas surpris par la désintégration du MMM», note pour sa part Anil Gayan. Le président du Muvman liberater s’appuie pour cela sur

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>