Breaking news
  • No posts were found

Tag "mmm"

[Vidéo] Bérenger trouve «révoltant» la tentative du MSM de gêner la campagne des mauves

Le MSM fait exprès de gêner la campagne des partis d’opposition. C’est la conclusion à laquelle arrive Paul Bérenger en constatant que le gouvernement a programmé les deux derniers jours de travaux parlementaires à 72 heures de la partielle de ce 17 décembre. Ce qui constitue, selon le leader du MMM, un «manque de respect» envers le scrutin. Les mauves ne seront ainsi pas présents à l’Assemblée nationale ce jeudi,

[Vidéo] Nos invités parlent du respect de l’adversaire et de l’environnement

Comment s’agencent les relations entre les différents candidats qui se disputent l’électorat de Belle-Rose /Quatre-Bornes ? Pour Dhanesh Maraye du PMSD, il n’est pas d’«adversaires». Nita Juddoo note également la courtoisie sur le terrain lorsque différentes équipes en campagne se croisent. La candidate du MMM exprime toutefois ses réserves sur l’aspect folklorique, soit les banderoles et affiches, qui seront toutefois enlevées après la partielle du 17 décembre. Roshi Bhadain du Reform Party

[Vidéo] Nos invités s’accordent sur l’importance d’une loi sur le financement politique

Nita Juddoo, Roshi Bhadain, Arvin Boolell et Dhanesh Maraye l’affirment : le vote d’une loi sur le financement politique figure en haut de chacun de leurs partis, s’ils arrivent au pouvoir. Aucun d’entre eux n’a toutefois voulu divulguer les dépenses et les revenus générés par leurs partis pour la campagne de la partielle du 17 décembre. S’ils louent le discours axé sur la transparence que tiennent les nouveaux partis politiques,

[Sondage] Le MMM attire la faveur de 55% de Mauriciens, devant le PMSD, le MSM et le PTr

L’écart est réduit. Toutefois, avec 55% d’opinions favorables, le MMM devance le PMSD, le MSM et le Parti travailliste (PTr) dans le dernier baromètre politique de DCDM Research. Si l’opinion des personnes interrogées sur le parti de Paul Bérenger est stable, le PMSD et le MSM connaissent tous deux une chute de 9 points. Le PTr, par contre, remonte lentement la pente de 8 points depuis mai 2016 en s’établissant

[Vidéo] Le 17-18 avec Nita Juddoo du MMM

La candidate du MMM passe à la dernière étape de sa campagne. Nita Juddoo dit constater un certain engouement pour la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Ce qui lui fait croire que l’abstention ne sera pas très forte le 17 décembre. Chaque jour de semaine, l’émission 17-18 d’ION News suit en direct la campagne d’un des candidats de la partielle du 17 décembre à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Retrouvez le candidat indépendant Nitish Joganah, ce

[Parlement] Les bilans financiers de 2015 à 2017 de la NIC toujours pas audités

L’audit externe des bilans financiers de 2015-2016 et de 2016-2017 de la National Insurance Company (NIC) est toujours en cours. Répondant à une question parlementaire du député Reza Uteem, le ministre des Services financiers Sudhir Sesungkur a expliqué que ce délai est dû à la nature complexe du transfert entre l’ex-BAI et la NIC. Sudhir Sesungkur ajoute que la Financial Services Commission (FSC) a donné son accord pour que la

[Vidéo] Bérenger accuse le gouvernement d’encourager «enn nasion zougader»

Pour le leader du MMM, contrairement à sa promesse, le gouvernement a considérablement relâché la pression sur le secteur des jeux. Ainsi, Paul Bérenger estime à plus de Rs 400 millions le manque à gagner que les paris illégaux causent au fisc. Notamment à cause de l’attitude conciliante du gouvernement envers des «bookmakers véreux». Répondant à Navin Ramgoolam qui affirme qu’une alliance MSM-MMM est en gestation, le chef des mauves estime avoir

[Vidéo] Les législatives sont pour après 2019, dit Sinatambou à l’opposition

Il n’a épargné aucun des partis d’opposition. Du MMM au PTr en passant par le PMSD, Etienne Sinatambou estime que tous tentent de se donner du courage en affirmant que des élections générales anticipées sont pour l’année prochaine. Il n’en est rien, a affirmé le porte-parole du gouvernement lors de son point de presse hebdomadaire. Le gouvernement est, certes, à mi-mandat, mais les législatives ne sont pas prévues pour 2018,

[Vidéo] Bérenger: Jugnauth est le principal responsable de «l’empoisonnement» du pays

Le leader du MMM estime que le MSM n’a pas su tenir les principales promesses faites par l’Alliance Lepep lors de son élection, il y a trois ans. Il en veut notamment pour preuve l’arrivée d’un nouvel opérateur dans le secteur des paris, alors que le parti de Pravind Jugnauth visait la fin de la «mantalite zougader». Pour Paul Bérenger, il est donc nécessaire de porter à nouveau le MMM

[Vidéo] Ramgoolam accuse le MSM de «comploter» pour faire élire le MMM au no 18

Arvin Boolell affirme que son équipe de campagne reçoit des appels de partisans du MSM qui ne souhaitent pas suivre la consigne de vote qui leur est donnée. C’est-à-dire de voter pour la candidate du MMM lors de la partielle du 17 décembre. Pour Navin Ramgoolam, Paul Bérenger n’est pas en mesure de donner la garantie solennelle qu’il n’y aura aucun rapprochement entre son parti et celui de Pravind Jugnauth.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>