Breaking news
  • No posts were found

Tag "metro leger"

[Vidéo] Collendavelloo et Sinatambou essuient de vives critiques des habitants de Barkly

«Zot pa onte?» «Saye ale!» «Bizin pas diber la!» C’est sous les huées qu’Ivan Collendavelloo, Etienne Sinatambou, Anil Gayan, le PPS Aliphon et le maire Ken Fong ont quitté la résidence Barkly. Au Centre of Learning depuis 18h pour une réunion d’explications avec les habitants sur le projet Metro Express, ils ont quitté les lieux brusquement, à peine une heure plus tard. Il faut dire que l’atmosphère se faisait de

[Vidéo] Rujubali dénonce les informations mensongères du gouvernement sur lui

«Pa vinn denigre mwa.» Azam Rujubali est très remonté face aux informations qui circulent sur sa famille et lui depuis le week-end. Si la Cour suprême a prolongé l’ordre intérimaire interdisant toute démolition, l’homme d’affaires ne compte toutefois pas baisser les bras face à un gouvernement «menteur». Il le dit et le répète : son bail sur le terrain de 137 m2 expire en 2023, et non en 2013.  Son père, dit-il,

[Vidéo] Collendavelloo et Sinatambou face aux habitants de Barkly

Le Deputy Prime minister rencontre en ce moment les habitants de résidence Barkly. Ivan Collendavelloo est au Centre of Learning, en compagnie des ministres Sinatambou et Gayan, mais aussi le Private Parliamentary Secretary Aliphon ainsi que le maire Ken Fong Suk Koon. La rencontre est à l’initiative du comité paroissial de la région. Le Père Eddy Coosnapen agit comme modérateur. Suivez le live sur notre page Facebook.

[Vidéo] Rujubali accuse le gouvernement de mentir sur l’offre qui lui a été faite

De fausses informations circulent à son sujet et sur sa famille, affirme Azam Rujubali. Et il compte bien rétablir les faits aujourd’hui. Mais pas avant que la juge Rita Teelock n’ait entendu toutes les parties, ce lundi 4 septembre à 11h30. Outré, Azam Rujubali répète à qui veut l’entendre que ses affirmations quant au bail sur le terrain qu’il occupe sont vraies. Et qu’aucune offre formelle de compensation ne lui a

[Vidéo] Les expropriés de Barkly partagés entre résignation et détermination

Un calme particulier règne à la rue Nelson Mandela. Les habitants de la résidence Barkly, à Beau-Bassin s’affairent à leurs tâches quotidiennes. Mais quelques familles sont toujours sous le traumatisme des incidents du vendredi 1er septembre. Le calme de ce lundi matin est surtout marqué par les morceaux de béton gisant par terre, vestiges de ce qui, il y a trois jours encore, étaient des murs de maisons ou ceinturant les

Baldowa prié de step down de la direction générale de la MBC

Le silence total de la radiotélévision nationale au sujet des évacuations de La Butte et des démolitions à Barkly, hier, a été la goutte d’eau de trop. Tôt, ce samedi matin, la décision de convoquer un conseil d’administration spécial de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) a été prise. C’est lors de cette réunion, qui a débuté peu avant 11h, que le board a décidé de s’en remettre à Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Sinatambou: Seules 4 familles à Barkly et les Rujubali font les difficiles

«Ils savaient tous depuis trois ans qu’ils devaient partir.» Et dans la grande majorité des cas des familles concernées par des expropriations ou des démolitions à La Butte et résidence Barkly, insiste Etienne Sinatambou, tout s’est passé sans anicroche. Le porte-parole du gouvernement a consacré son point de presse hebdomadaire aux incidents d’hier. La police a déployé d’importants effectifs à résidence Barkly et La Butte pour procéder à la démolition

[Vidéo] Evacuation forcée à La Butte: Azam Rujubali veut continuer à se battre

Il pourra respirer un peu mieux jusqu’à lundi. Même si le week-end se passera peut-être sans eau ni électricité. Azam Rujubali a obtenu un ordre interlocutoire de la Cour suprême qui interdit la destruction de sa maison en attendant l’audience prévue lundi après-midi. Rage, peur, tristesse, désespoir… l’homme en a vu de toutes les couleurs, ce 1er septembre, alors qu’il refusait d’évacuer les lieux avec sa famille. Narrant aux journalistes, aux politiciens

[Vidéo] Le coup de sang de Shakeel Mohamed chez les Rujubali

Shakeel Mohamed a perdu son sang-froid face aux policiers, à La Butte, dans la journée. Ces derniers insistaient pour commencer la démolition des maisons qui se trouvent sur le tracé du projet Metro Express. Arrivé détendu et saluant même les forces de l’ordre, le député du Parti travailliste s’est emporté alors que les policiers tentaient d’entrer dans la maison d’Azam Rujubali en son absence pour enlever ses effets personnels. Les

[Vidéo] Metro Express: Duval craint une révolte similaire à celle de 1999 si le gouvernement n’agit pas

Le leader de l’opposition estime que le mécontentement populaire est assez élevé dans le pays. Rajouter à ce climat notamment en expropriant les personnes se trouvant sur le tracé du Metro Express ou encore menacer les emplois des travailleurs du secteur du transport pourraient conduire à «une révolte» comme celle que le pays a connu en février 1999. C’est ainsi que Xavier Duval a choisi d’interpeller le gouvernement. Pour éviter

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>