Breaking news
  • No posts were found

Tag "mekraj baldowa"

[Vidéo] Ramsurrun: «Je prends la barre de la MBC et je dois deliver»

Anooj Ramsurrun annonce la couleur: « J’utiliserai la manière forte s’il le faut, parce que je mean business.» Celui qui sera le directeur général par intérim de la radiotélévision nationale à partir de mai dit toutefois vouloir obtenir la collaboration et l’appui des quelque 700 employés de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) dans sa nouvelle mission. Ramsurrun explique ainsi qu’il faut responsabiliser le personnel de la station nationale. Car si, selon

[MBC] Peu de chances que le contrat de Baldowa soit renouvelé

Le contrat de Mekraj Baldowa prend fin le 20 mai. Malgré la sérénité qu’il affiche auprès du staff de la radiotélévision nationale, il y a très peu de chances que son contrat soit renouvelé. Du côté de l’Hôtel du gouvernement, peu de doutes subsistent sur l’identité du successeur. Après avoir été l’adjoint de Baldowa depuis mai de l’année dernière, Anooj Ramsurrun s’apprête, en effet, à prendre le relais. Toutefois, il

[Vidéo] La MBC dépense Rs 10 millions pour «Qui veut gagner des millions?»

On connaît la version française ou encore indienne, présentée par Amitabh Bachchan. Le jeu «Qui veut gagner des millions ?» débarque bientôt à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). S’il faut attendre ce vendredi 8 décembre pour en connaître les détails, on sait d’ores et déjà que le show télévisé devrait coûter Rs 10 millions à la station de radiotélévision nationale. Le plateau devrait, lui, avoisiner le million de roupies. Pravind Jugnauth a expliqué, au Parlement

[Vidéo] De retour, Baldowa dit bénéficier du soutien de Jugnauth et du staff de la MBC

Il s’en est sorti avec une réprimande et une discussion franche avec le Premier ministre. Mekraj Baldowa avoue que le black-out de la radiotélévision nationale sur les incidents de la La Butte et de Barkly, vendredi dernier, est «inacceptable». A ce titre, concède-t-il, Pravind Jugnauth a eu raison de durcir la ligne. Toutefois, explique le directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation, le Premier ministre lui a renouvelé son soutien

Metro Express: Du rêve au cauchemar

Pravind Jugnauth ne le savait pas. Son équipe non plus. Ils ont découvert, avec les autres Mauriciens, que la radiotélévision nationale avait décidé d’un black-out total sur les incidents de la Butte et Barkly dans ses bulletins d’information de ce vendredi. Sous le coup de la colère, le Premier ministre a presque ordonné le limogeage de Mekraj Baldowa dans un premier temps. Avant de revenir à de meilleurs sentiments, vu

Baldowa prié de step down de la direction générale de la MBC

Le silence total de la radiotélévision nationale au sujet des évacuations de La Butte et des démolitions à Barkly, hier, a été la goutte d’eau de trop. Tôt, ce samedi matin, la décision de convoquer un conseil d’administration spécial de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) a été prise. C’est lors de cette réunion, qui a débuté peu avant 11h, que le board a décidé de s’en remettre à Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Réunion «cordiale» entre Jugnauth et un second groupe de patrons de presse

La deuxième réunion du Premier ministre avec des responsables des médias a ressemblé à la première. Les rédacteurs en chefs et directeurs invités décrivant la rencontre comme ayant été conviviale. Pour Mekraj Baldowa, le directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation, les préoccupations de la «petite presse» sont fondamentalement les mêmes que celles des grandes entreprises du secteur. Zahirah Radha, la rédactrice en chef de Sunday Times, espère, elle, que

[Audio] Anooj Ramsurrun : Les critiques contre le JT de la MBC sont une perception

Il y a certes des améliorations à apporter à la radiotélévision nationale et à la manière dont elle traite les sujets d’actualité, concède le nouveau directeur adjoint de la Mauritius Broadcasting Corporation. Toutefois, rappelant la forte audience du journal télévisé au quotidien, Anooj Ramsurrun estime les critiques à l’égard du JT sont avant tout une affaire de perception. Fraîchement nommé directeur adjoint de la MBC, Anooj Ramsurrun connaît l’institution depuis

[Audio] Mekraj Baldowa : La nouvelle équipe symbolise un espoir pour la MBC

C’est à 14h qu’Amoordalingum Pather passera le témoin de la direction générale de la Mauritius Broadcasting Corporation à Mekraj Baldowa, ce lundi 22 mai. Le nouveau patron de la radiotélévision nationale y voit un symbole d’un nouveau départ pour l’institution. Il explique ainsi que la nouvelle équipe qu’il dirige ainsi que le nouveau conseil d’administration auront pour objectif de redynamiser la MBC, notamment au niveau de ses programmes et de son

[MBC] Incertitude autour de la nomination du prochain directeur général

La décision avait été annoncée comme étant entérinée. Sur Radio Plus, le 27 avril, Mekraj Baldowa décrivait même ses priorités en tant que nouveau directeur général de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Toutefois, deux semaines plus tard, Amoordalingum Pather est toujours le patron de la radiotélévision nationale. Des cadres de l’institution laissent même entendre que celui-ci pourrait rester en place. Ce qui est certain, c’est que l’actuel directeur général n’a

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>