Breaking news
  • No posts were found

Tag "médias"

Classement Reporters sans frontières: Maurice gagne 5 places mais est une «île sous tension»

Maurice grimpe au classement de Reporters sans frontières (RSF). Le pays est 56e au Classement mondial de la liberté de la presse 2017. Soit 5 places de mieux que l’année précédente. Le score global est aussi en progression : 26,67 points, soit 1,02 point de plus qu’au précédent classement. Le pays demeure cependant une « île sous tension », selon RSF. Comme l’année dernière, l’association internationale de journalistes cite des « cas d’abus (…) contre les journalistes » : les

Baldowa bien parti pour être le nouveau directeur général de la MBC

Le sort d’Amoordalingum Pather, l’actuel directeur de la Mauritius Broadcasting Corporation, est scellé. Son remplaçant, nous assure-t-on du côté de l’Hôtel du gouvernement, va être nommé très prochainement. La décision sera probablement entérinée lors de la réunion du Conseil des ministres de ce vendredi 14 avril. L’actuel patron de la MBC aura alors probablement une dizaine de jours pour assurer le passage de témoin avec son successeur le plus probable : Mekraj

[Vidéo] Collendavelloo: L’affaire Sobrinho «me rappelle l’affaire Bacha, un lynchage médiatique»

Le Deputy Prime minister insiste : lors de sa rencontre avec Álvaro Sobrinho, l’homme d’affaires angolais ne l’a pas frappé comme étant un « voleur ». Ivan Collendavelloo insiste : la presse, en tout cas « quelques excités qui ont écrit n’importe quoi », sont à blâmer pour l’envergure qu’a prise cette affaire. Mais, constate-t-il, les journaux « retrouvent leur équilibre » dans le traitement de cette polémique. Le leader du Muvman liberater insiste : les médias doivent être

[Vidéo] Duval: «Collendavelloo tente-t-il d’influencer l’enquête» sur Sobrinho?

C’est à Ameenah Gurib-Fakim de venir s’expliquer au public sur l’affaire Sobrinho. Question de « transparence », estime Xavier Duval. Le leader de l’opposition n’a pas souhaité s’étendre sur sa conversation d’environ une heure avec la présidente de la République, hier. Il s’étonne, en revanche, des propos d’Ivan Collendavelloo. Le Deputy Prime minister, rapporte Radio Plus, a pris la défense d’Álvaro Sobrinho, ce matin, à l’issue d’une cérémonie de lever de drapeau

[Vidéo] Álvaro Sobrinho refoule une bonne partie des médias

Cela fait des jours que sa personne suscite la polémique. L’homme d’affaires Álvaro Sobrinho s’explique en personne ce matin face à la presse. Il a toutefois choisi d’écarter bon nombre de représentants des médias. Choisissant de n’accorder son temps de parole qu’à la MBC, Radio Plus, Radio One et Top FM. Aux autres journalistes venus aussi assister à la conférence de la presse, deux représentants d’ASA Group ont déclaré que

[Vidéo] Collendavelloo défend Gurib-Fakim ainsi que les femmes «proches du MSM et du ML»

Hier, Ivan Collendavelloo se posait en « spectateur attentif » de l’affaire Álvaro Sobrinho. Aujourd’hui, le Deputy Prime minister (DPM) indique qu’il revient à l’homme d’affaires et philanthrope angolais de se défendre dans la polémique qui ne cesse d’enfler autour de sa personne. Collendavelloo a cependant vivement défendu Ameenah Gurib-Fakim, s’en prenant à certains journalistes hommes qui, de par leurs écrits, ternissent l’image de la présidente de la République en l’associant à

MBC: Ashok Beeharry n’est plus Acting Director of News

Ashok Beeharry est désormais Desk Coordinator à la Mauritius Broadcasting Corporation. Le journaliste a demandé à être relevé de ses fonctions d’Acting Head of News, poste qu’il occupait depuis mars 2016. Amoordalingum Pather, directeur général de la station de radiotélévision, confirme que la demande de Beeharry a été acceptée. Jugdish Jatoo et David Boodhna assumeront les responsabilités d’Acting Head of News jusqu’à ce que quelqu’un soit nommé. Ashok Beeharry croit savoir

[Vidéo] Le CFPJ forme une vingtaine de journalistes mauriciens débutants et confirmés

« La formation est absolument essentielle à l’amélioration qualitative du journalisme mauricien. » Lindsay Rivière, président du Media Trust, se dit « heureux » de la coopération avec le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ). Cette collaboration se traduit notamment par une formation offerte aux journalistes mauriciens, l’un pour les débutants et l’autre pour les plus expérimentés, tous titres confondus. Soit une vingtaine de journalistes mais aussi des représentants du Government

[Vidéo] Des journalistes expliquent leur métier à des collégiens de Port-Louis

Quel est le rôle des médias dans une démocratie ? Finlay Salesse, de Radio One, Anju Ramgulam du groupe La Sentinelle et Rabin Bhujun d’ION News se sont attelés à répondre à cette question lors d’un débat organisé au collège Lorette de Port-Louis aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Cette initiative du Media Trust a également vu la participation des élèves en HSC au collège

[Vidéo] Laurent Joffrin : «A terme, il faut vendre nos articles» pour être viable

Le directeur de publication de Libération, Laurent Joffrin, est actuellement dans l’île à l’invitation du Media Trust. Ce journaliste de renom a animé, ce mardi 2 février, une conférence à destination de ses confrères mauriciens. Au cœur des débats, une question cruciale pour les médias locaux mais aussi internationaux : la situation actuelle de la presse, la place prépondérante du Web et des nouveaux médias, et comment survivre dans ce nouvel environnement