Breaking news
  • No posts were found

Tag "mauritius national assembly"

[Live] Réforme électorale : La fin des débats ce 11 décembre

Suite et fin des débats sur la réforme électorale. Le leader de l’opposition Xavier Duval interviendra dans le sillage des commentaires déjà exprimés de divers membres de son parti. Avant que le Premier ministre Pravind Jugnauth (photo) ne fasse son summing up et que le projet de loi passe au vote. Mais d’abord, place au Supplementary Appropriation (2016-2017) Bill. Pas de Private Notice Question ni de questions aux ministres en

[Vidéo] Reza Uteem : Un compromis possible sur la question de la proportionnelle

«Nando Bodha a raison quand il dit que le problème est l’allocation des sièges à la proportionnelle.» Reza Uteem a non seulement rejoint le ministre des Infrastructures sur ce point. Le président du MMM a, comme un leitmotiv, souligné à plusieurs reprises qu’un compromis est possible sur le nombre de sièges alloués. Mais les mauves demeurent intransigeants sur la nécessité d’adopter une «compensatory formula» pour l’allocation des sièges au lieu

[Vidéo] Bodha : «On attendait beaucoup du MMM»

«Seuls les sièges alloués à la proportionnelle nous sépare.» C’est là le seul point de discorde fondamental entre le MSM et le MMM sur la réforme électorale, insiste Nando Bodha. Du reste, souligne le ministre des Infrastructures publiques, le gouvernement «attendait beaucoup» des mauves. Et «nous voudrions qu’ils y réfléchissent de nouveau», cela alors que le MMM a signifié son intention de s’opposer au projet de loi. «Il n’y a

[Vidéo] Kavy Ramano cogne sur les leaders des partis traditionnels

«Un leader qui n’est pas élu, un leader qui a été désavoué par son électorat, un leader qui a emmené son parti à la défaite peut-il se permettre de choisir les députés qui seront aptes à siéger au Parlement ?» Une pointe d’ironie a marqué le discours du député indépendant Kavy Ramano sur le réforme électorale, ce lundi 10 décembre. Il s’est demandé qui, parmi les leaders des partis politiques à

[Vidéo] Les deux options de Ganoo : modifier la réforme électorale ou la renvoyer vers un Select Committee

La représentation des femmes aurait dû être présentée séparément du projet de loi de réforme électorale, estime Alan Ganoo. Le président du Mouvement patriotique soutient, du reste, que si le «Best Loser System» était un «mal nécessaire» au moment de sa création, le BLS peut être «absorbé» à travers la représentation proportionnelle. Pour Ganoo, le gouvernement a une chance de faire passer sa réforme s’il la modifie. Au cas contraire, il

[Vidéo] Vif accrochage entre Mohamed et Gayan, la séance suspendue

Shakeel Mohamed et ses propos ont été l’un des axes abordés par Anil Gayan lors de son intervention durant les débats sur la réforme électorale. Qui énumérait des exemples des points de vue contradictoires du député de Port-Louis Maritime/Est. Faux, s’est exclamé le principal intéressé. Qui assume le fait de s’être prononcé en faveur de ce projet de loi. Le ministre Gayan n’en a pas fini et aborde cette fois les

[Vidéo] Le MMM «malhonnête» selon Sinatambou, le ministre est un «kapon» pour Baloomoody

Le MSM et le MMM ont des positions «identiques» sur la réforme électorale, estime Etienne Sinatambou. Soit une dose de proportionnelle et non une «full proportional». Il serait donc «malhonnête» pour le parti du cœur de ne pas voter en faveur du Constitution (Amendment) Bill, soutient le ministre de la Sécurité sociale. Reza Uteem et Veda Baloomoody n’ont pas apprécié ce terme, et l’ont fait savoir. Ce dernier balançant même

[Vidéo] Examens du barreau : Un comité de haut niveau démarrera ses travaux début 2019

Seuls 6% des étudiants ont, cette année, réussi leurs examens du barreau sous l’égide du Council for Vocational Legal Education. La situation n’inquiète pas seulement Xavier Duval, qui a axé sa Private Notice Question sur ce sujet hier. Maneesh Gobin s’en soucie aussi : l’Attorney General a initié analyses et consultations au niveau de son bureau en mars de cette année. Le juge Asraf Caunhye a été consulté, de même qu’un «senior»

[Vidéo] Bérenger «triste» que MSM et MMM laissent «passer une occasion»

«We won’t vote.» Le leader du MMM a tenu à le réitérer : les parlementaires mauves ne voteront pas le projet de réforme électorale. Paul Bérenger s’est dit «triste» qu’une fois de plus, le MSM et le parti du cœur – bien que n’étant pas au gouvernement – laisseront passer une nouvelle occasion de refonte de notre système politique. «J’ai entendu des rumeurs que le gouvernement amenderait ses propositions», a relevé le

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>