Breaking news
  • No posts were found

Tag "lutte contre la pauvreté"

[Vidéo] L’Union européenne financera des projets locaux à hauteur de Rs 70 millions

Améliorer les services auprès des plus démunis. C’est avec cet objectif en tête que Marjaana Sall a aujourd’hui lancé un appel à projets, destiné aux organisations non gouvernementales mais aussi aux autorités locales de Maurice et de Rodrigues. Les commissions de l’Assemblée régionale peuvent aussi soumettre leurs dossiers axés sur la lutte contre la pauvreté. Les subventions disponibles s’élèvent à Rs 70 milliards, précise l’ambassadrice de la Délégation de l’Union européenne. Cela

[Vidéo] Le MP réunit quatre syndicalistes de premier plan pour débattre des inégalités et de la pauvreté

Le Mouvement Patriotique a choisi de célébrer différemment la fête du Travail cette année. A la place d’un meeting, ce 1er mai, le parti a choisi de réunir ses militants pour un débat avec quatre syndicalistes de premier plan. C’était lors d’un forum débat à Belle-Rose, ce samedi 30 avril. Ashok Subron, de la General Workers Federation, Reeaz Chuttoo de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé, Rashid Imrith de

L’absence de directives CSR donne plus de flexibilité aux compagnies et aux ONG, selon Lutchmeenaraidoo

Entre 990 et 1 100 projets ont déjà été approuvés durant les deux dernières années financières sous le programme de Corporate Social Responsibility (CSR). Et entre Rs 125 millions et Rs 149 millions allouées à ces projets. C’est ce qu’a indiqué Vishnu Lutchmeenaraidoo au Parlement, hier, en réponse au député Adil Ameer Meea. Le CSR, a précisé le ministre des Finances, avait été mis en place en 2009 afin de lutter contre la pauvreté. Les directives

[Vidéo] Le projet «Love Bridge» présenté aux ONG luttant contre la pauvreté

Chacune à sa manière, elles luttent contre la pauvreté. Les unes en proposant de l’encadrement scolaire, les autres en encourageant l’entrepreneuriat. C’est à l’intention de ces organisations non gouvernementales qu’une session d’information a été organisée ce jeudi pour médiatiser la formule de « Parrainage », notamment à travers le projet « Love Bridge ». Celui permet aux entreprises et à la société civile de s’associer pour encadrer des familles en difficulté. Si les ONG

[Vidéo] Le gouvernement identifie les familles pauvres pour mieux les encadrer à travers son plan Marshall

Il était crucial de procéder à un recensement précis des familles vivant dans des conditions précaires. Selon la ministre de la sécurité sociale, la mise à jour du Social Register Mauritius permet à l’Etat de passer à l’étape supérieure dans le combat contre la pauvreté. Au ministère de l’intégration sociale, les choses s’accélèrent selon Pradeep Roopun. Ainsi les consultants actuellement basés à Maurice seront bientôt rejoint par des confrères étrangers.

[Vidéo] L’Etat et les entreprises prêts pour la mise en œuvre du projet «Parrainage» contre la pauvreté

Le nouveau cadre réglementaire de la responsabilité sociale des entreprises (CSR) est prêt. Il permet au secteur privé de participer dans la lutte contre la pauvreté à travers un système moins contraignant qu’auparavant. Le nouveau système, nommé Love Bridge, a été présenté au gratin du monde des affaires et de principaux responsables d’ONG ce jeudi. L’objectif de Love Bridge, qui bénéficiera essentiellement de financements du privé mais aussi de l’Etat, est d’aider 4 000

[Vidéo] Pour Mohamed, le budget de Lutchmeenaraidoo détourne l’attention des problèmes existants

Le chef de file du Parti travailliste ne retient qu’une ou deux bonnes mesures dans le discours du budget de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Pour Shakeel Mohamed, si la forme du ministre des Finances est intéressante, dans le fond, il estime que celui-ci détourne l’attention des problèmes existants tels que la pauvreté ou le besoin en formation. Cela en annonçant des projets d’envergure comme les smart cities ou encore en chargeant le secteur

[Vidéo exclusive] Rama Sithanen détaille l’agenda économique d’un gouvernement PTr-MMM

Le ministre des Finances pressenti d’un gouvernement rouge-mauve explique que les recettes économiques qui ont fait le succès de Maurice dans le passé ne sont plus d’une grande utilité pour placer notre pays sur une trajectoire de croissance élevée. Il faut donc, selon Rama Sithanen, procéder à des changements en profondeur dans la structure de notre économie. Ces changements, selon Sithanen, doivent s’accompagner d’une réforme profonde dans la manière de combattre

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>