Breaking news
  • No posts were found

Tag "LNG"

En Inde, Collendavelloo insiste sur l’adoption du gaz naturel liquéfié à Maurice

La stratégie énergétique à long terme de Maurice est l’utilisation du gaz naturel liquéfié comme combustible alternatif. C’est ce qu’a déclaré le Deputy Prime minister Ivan Collendavelloo lors de la session ministérielle dans le cadre de Petrotech 2019. Le minstre de l’Energie était en Inde, du 10 au 12 février, pour assister à cette conférence à New Delhi, en Inde, avec notamment le ministre du Commerce et de l’Industrie Ashit Gungah. L’évènement est

[Vidéo] Collendavelloo : «Bérenger ne sait pas de quoi il parle mais il parle bien»

Paul Bérenger est de bonne foi, estime Ivan Collendavelloo, «me li fane». Le leader du MMM, assure le ministre de l’Energie, se trompe sur le dossier énergie car il est dépassé. Il «résonne avec vingt ans de retard», assure son ancien camarade de parti. Bérenger, pense savoir Collendavelloo, croit au charbon comme source d’énergie pour le pays. «C’est son droit», note le leader du Muvman liberater, qui dit se ranger

[Vidéo] Musée de l’esclavage : Maurice sollicite l’aide du Mozambique

Maurice a demandé l’assistance au Mozambique dans le domaine de la gestion du patrimoine et de musée. Cela dans le cadre de la mise en place du musée de l’esclavage. Le sujet fait partie des nombreuses avenues de coopération dont le Premier ministre Pravind Jugnauth et le président du Mozambique Filipe Jacinto Nyusi ont discuté, ce jeudi 31 janvier à Port-Louis. Le chef d’Etat est l’invité d’honneur des célébrations marquant le

Face au lock-in LNG : Appel aux Assises nationales de l’énergie durable

J’aurais préféré ne pas me prononcer sur la politique énergétique de notre pays. Sans doute, j’ai beaucoup plus à perdre qu’à gagner en m’engageant sur la question. De toute façon, je ne pense pas que je puisse changer les choses. Pire, certains lobbies ne manqueront pas d’instrumentaliser ma position pour faire avancer leurs intérêts. Mais la situation est grave et le silence ne m’est pas permis. Post-CT Power Certains pensaient

PNQ : L’achat des deux turbines à gaz un «besoin artificiel», selon Duval

Lorsque la Banque mondiale a recommandé l’achat de turbines à gaz, il était question d’une «mesure d’urgence» à cause des risques de black-out. Or, le Central Electricity Board (CEB) a «délibérément» surévalué les besoins en électricité, a fait valoir Xavier Duval. L’achat de deux turbines est donc inutile dans la situation actuelle, poursuit-il, d’autant que les deux en service à Fort Nicolay ont encore de beaux jours devant eux. En

100% Energies renouvelables

La COP21 a été un coup politique réussi. Le monde des affaires se frottent les mains. Les scientifiques ont été à moitié entendus. La société civile n’est pas certaine s’il faut se contenter de  la partie remplie du verre.  Mais Dieu merci, la survie de la planète ne dépend pas des hommes. Car il y a de quoi désespérer si nous recherchons les retombées concrètes de la COP21. C’est le minimum

[Vidéo] Bérenger: Que le 2e rapport de la Banque mondiale sur l’électricité soit rendu public

Le public doit être au courant de ce que dit la Banque mondiale sur les risques de black-out, l’utilisation du gaz naturel liquéfié (liquefied natural gas, LNG) et le recours aux énergies renouvelables. Autant de sujets qui sont abordés dans un rapport sur l’électricité à Maurice. Ce document a été soumis au ministère de l’Energie et doit être rendu public « sans plus tarder », affirme Paul Bérenger. Un  document qui, selon

La peur du black-out : que la lumière soit!

Freud attribue la peur du noir à une anxiété liée à la séparation. La crainte d’un black-out semble refaire surface lorsque plane une certaine incertitude chez certains. Même si le terme « black-out » est inapproprié lorsque nous parlons d’un risque de déficit en fourniture vis-à-vis de la demande, les prophètes de malheur ne manquent pas. Mais de quoi a-t-on peur au juste ? S’il s’agit d’une coupure générale dans tout

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>