Tag "ligne de credit"

Ligne de crédit accordée par l’Inde : vif accrochage entre Jugnauth et Boolell

Les Rs 18 milliards avancés par l’Inde pour le financement de divers projets n’ont toujours pas été déboursées, a précisé Pravind Jugnauth ce mardi 23 octobre à l’Assemblée nationale. C’est suite à une question du député du Parti travailliste, Osman Mahomed, que le Premier ministre a fourni des détails relatifs à cet emprunt et à d’autres garantis par le gouvernement. Le Leader of the House a souligné que les prêts contractés via les

La Saudi Fund for Development avance Rs 3,45 milliards à Maurice

La cérémonie de signature de cette ligne de crédit s’est faite loin des projecteurs, ce lundi 22 octobre, au Prime minister’s Office (PMO), sans doute à cause du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Le Saudi Fund for Development (SFD) a avancé 100 millions de dollars, soit l’équivalent de Rs 3,45 milliards au gouvernement mauricien pour divers projets qui vont de la réalisation d’un hôpital spécialisé dans le traitement du cancer à Flacq,

[Vidéo] Légumes importés et ligne de crédit aux planteurs: Seeruttun détaille les mesures post-Berguitta

Haricots, carottes et choux-fleurs débarquent à Maurice aujourd’hui grâce à Air Mauritius. C’est le premier d’une série de cargaisons attendues pour pallier le manque de légumes sur le marché local suivant le passage de Berguitta et les dégâts causés par la tempête dans les champs. Carottes et haricots seront en vente à Rs 75 le kilo, a indiqué Mahen Seeruttun, et le chou-fleur à Rs 115 le kilo. Le ministre de l’Agro-industrie a,

[Vidéo] Bunwaree: La ligne de crédit de l’Inde «pas vraiment une faveur» faite à Maurice

Maurice a, par le passé, obtenu des lignes de crédit auprès de la France, de la Chine et même de l’Inde à de meilleures conditions que celles négociées récemment par Pravind Jugnauth. C’est ce que soutient Vasant Bunwaree. Le leader du Muvman travayis militan estime, par ailleurs, que le pays risque de rembourser plus à cause de l’appréciation du dollar, devise du prêt. Fort de son expérience passée aux commandes

[Vidéo] Sinatambou : Duval dénigre l’Inde avec ses propos sur l’aide de ce pays

Le leader de l’opposition ne sait pas de quoi il parle. C’est ce qu’affirme le ministre de la Sécurité sociale en expliquant que le partenariat de développement entre l’Inde et Maurice permet déjà de mettre en œuvre des projets de développement majeurs pour le pays. Comme Etienne Sinatambou, Mahen Jhugroo récuse toute idée de « vente » d’Agaléga aux indiens. Pour le ministre des collectivités régionale et des îles, les infrastructures que

[Vidéo] Duval: La ligne de crédit de l’Inde va à l’encontre de la politique du gouvernement

Pour Xavier Duval, le gouvernement est «schizophrène» car d’une part, il décide de contracter moins de prêts en dollars, voire de les rembourser prématurément. De l’autre, il avalise une ligne de crédit de USD 500 millions (Rs 17,5 milliards). Cette situation, explique Xavier Duval, fait courir au pays le risque de rembourser une somme bien supérieure à la somme initiale en roupies à cause des fluctuations à la hausse du dollar. Commentant la

[Vidéo] Jugnauth : La dette publique ne sera pas affectée par les Rs 18 milliards de prêt de l’Inde

La filiale spéciale de la SBM qui recueillera les fonds transférés par l’Exim Bank de l’Inde prendra des parts dans les projets d’infrastructures qu’elle financera. L’Etat ne garantissant que le remboursement d’une partie du financement, l’effet sur la dette publique sera « infime ». C’est ce qu’avance Pravind Jugnauth en décrivant la manière dont les Rs 18 milliards de ligne de crédit de l’Inde seront injectés dans les projets locaux. Si Pravind

[Vidéo] Modi et Jugnauth insistent sur la sécurité maritime dans notre zone de l’océan Indien

Les Premiers ministres de l’Inde et de Maurice s’accordent à dire que leurs discussions ont été fructueuses. Elles ont d’ailleurs débouché, ce samedi matin, sur la signature d’une ligne de crédit de USD 500 millions (Rs 17,5 milliards) qui serviront à financer des projets allant du secteur de l’énergie à la formation en passant par des infrastructures. Narendra Modi et Pravind Jugnauth ont tenu le même langage sur la sécurité maritime dans notre zone

[Vidéo] Ramgoolam et Bérenger précisent leurs intentions sur le constructeur et l’opérateur du métro léger

Ce n’est pas encore fait. Si l’Inde consent à accorder à Maurice des lignes de crédit pouvant aller jusqu’à 830 millions de dollars (Rs 25 milliards)  pour financer l’installation d’un métro léger, rien ne dit que le projet sera effectivement concrétisé. C’est ce qu’ont nuancé Navin Ramgoolam et Paul Bérenger aujourd’hui. Interrogés sur le coût opérationnel du projet, les deux responsables de l’Alliance PTr-MMM ont également donné des indications sur les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>