Breaking news
  • No posts were found

Tag "liberte d’expression"

[MBC] Le Media Trust «défendra en toute circonstance» la liberté d’opinion de Beeharry et Neerbun

Ce qui devait être un débat d’idées sur l’avenir du journalisme de service public a pris une toute autre tournure. C’est désormais la menace d’une sanction qui plane sur les journalistes Ashok Beeharry et Ritvik Neerbun. En effet, la direction de la MBC a formellement requis des explications écrites des deux journalistes suite à leur participation au débat organisé, le 10 novembre dernier, par le Media Trust (MT). Selon nos

Que se passe-t-il ?

Nous vivons en France depuis quelques jours une expérience extrêmement bouleversante. Nous avons assisté à l’assassinat de journalistes en pointe de la liberté d’expression mais aussi de juifs pacifiques en train de faire leurs courses. Des millions de Français anonymes sont descendus dans la rue pour dire NON à l’intolérance. Intolérance vis-à-vis de la liberté d’expression, intolérance raciste aussi. Des chefs d’Etats étrangers sont venus se joindre pour manifester leur

Réflexion autour de Charlie

Le 7 janvier 2015, 12 personnes ont été assassinées à Paris, dans les locaux de Charlie Hebdo. Horreur. Stupéfaction. Indignation. Tristesse. Des hommages. Des réactions. Des propos poignants. D’autres désolants. Tuer n’est et ne sera jamais justifié. Personne ne mérite d’être assassiné. Peu importe ce qu’il pense, dit, fait ou écrit. Trois axes se dégageant des réactions de ces derniers jours dans le monde, interpellent. 1. L’association entre un groupuscule

[Vidéo] Pov, dessinateur: «Comment dessiner peut vous coûter la vie?»

Pour le dessinateur d’origine malgache, c’est l’incompréhension devant l’attaque armée aux locaux de Charlie Hebdo, hier. Rédaction où Pov comptait des amis. Dans un entretien à ION News, il revient sur le métier de dessinateur de presse, les responsabilités que cela engage, comment il navigue au quotidien avec les règles « écrites et non écrites » de même que les sujets dits sensibles. Sans pour autant se renier. Car, dit-il, « le jour

Liberté de la presse : Maurice chute de 8 places au classement RSF

L’embellie notée dans le rapport 2011-2012 de Reporters sans frontières (RSF) aura été de courte durée. Dans son dernier état des lieux de la liberté de la presse dans le monde, l’ONG internationale luttant pour la liberté d’expression fait chuter Maurice de 8 places. Le pays passe, en effet, de la 62e à la 70e place du classement regroupant 180 pays. Depuis la mise en place du classement en 2002,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>