Breaking news
  • No posts were found

Tag "LGBT"

[Vidéo] ReA pour une «mobilisation massive» contre «l’intolérance et le fondamentalisme»

Ian Jacob dénonce l’attitude trop conciliante des principaux partis politiques à l’égard de ceux qui ont illégalement manifesté contre le mouvement LGBT, samedi dernier. Pour le membre de Rezistans ek Alternativ, seule une mobilisation nationale de grande échelle «contre l’obscurantisme» peut aider à faire reculer ceux qui ne respectent pas les libertés fondamentales. Par ailleurs, Michel Chiffonne a fait un appel aux Mauriciens, et surtout aux jeunes, pour se faire

[Vidéo] Javed Meetoo est «un très proche du MSM», clame Navin Ramgoolam

Javed Meetoo est un proche de ministres du MSM, accuse le leader du Parti travailliste (PTr) en notant que «par coïncidence», il a retenu les services du MSM Raouf Gulbul comme avocat. Par ailleurs, Navin Ramgoolam ne s’explique pas les cafouillages de la police dans la gestion de la situation lors de la manifestation anti-LGBT de samedi dernier et dans l’enquête pour retracer le ou les auteurs de propos incendiaires à l’égard de

[Vidéo] Canne: Bérenger dénonce la remise en question brutale des droits acquis des salariés

C’est la priorité économique du moment, estime Paul Bérenger, tout en précisant que cela fait des mois qu’il prévient que la situation dans laquelle se trouve le secteur de la canne est alarmante. Si le gouvernement doit trouver une solution, le leader affirme toutefois que le rapport du comité technique gouvernement-industrie sur la situation remet en question de manière «brutale» les droits acquis des travailleurs. Abordant la question de la

[Vidéo] Joomaye: Le gouvernement lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle

Le gouvernement œuvre pour qu’aucune personne ne subisse de discrimination en société ou sur son lieu de travail en raison de son orientation sexuelle. C’est ce qu’assure le député Zouberr Joomaye. Devant les propos intolérants et menaçants des manifestants du samedi 2 juin à Port-Louis, Joomaye exhorte les Mauriciens à ne pas faire d’amalgame. Afin de dissocier les actions d’une minorité de personnes de l’ensemble des citoyens de foi musulmane.

[Vidéo] Javed Meetoo interrogé sur sa participation à la manifestation illégale de samedi

Javed Meetoo a été interpellé et doit répondre aux questions des enquêteurs de la police. Mais il n’a pas été arrêté et n’est pas encore sous le coup d’une accusation provisoire. C’est ce qu’à confirmé l’inspecteur Shiva Coothen aux journalistes peu avant 16h, ce 7 juin. Le responsable de la communication de la police confirme que d’autres interpellations vont suivre. Elles sont toutes liées à des infractions à l’article 138

[Pride annulée] Le Conseil des religions, le Cardinal Piat et le Collectif Arc-en-ciel réagissent

L’évêque de Port-Louis exprime son «indignation par rapport à la façon dont une parade des LGBT qui avait obtenu l’aval de la police, a été obstruée par des manifestants qui étaient eux, dans l’illégalité». La Marche des fiertés avait été annulée le samedi 2 juin à cause de la présence de contre-manifestants hostiles à la Place d’armes. Le Cardinal Maurice Piat rappelle le «devoir de respecter les droits des autres», même

[Vidéo] Pride du Collectif Arc-en-ciel : «Tout s’est bien passé», selon SAJ

Difficile pour les journalistes d’approcher le ministre mentor aujourd’hui. Difficile de l’interroger sur les événements de samedi dernier, soit l’annulation de la Marche des fiertés à cause de la contre-manifestation à la Place d’armes. Mais à en croire sir Anerood Jugnauth, «tout s’est bien passé finalement». Il en est même «très heureux». Le ministre mentor et de la Défense était au port, à la mi-journée, où mouille un navire dédié

[Vidéo] A la haine, le Collectif Arc-en-ciel oppose le droit d’aimer

La Marche des fiertés a, certes, été annulée ce samedi 2 juin. Mais l’ambiance et les couleurs étaient bien au rendez-vous au Caudan où les membres de la communauté LGBT et leurs sympathisants s’étaient rassemblés. L’annulation, précise Pauline Verner du Collectif Arc-en-Ciel, est une décision des organisateurs pour des raisons de sécurité. Car des manifestants anti-LGBT s’étaient massés à la Place d’armes. Des messages d’amour et prônant le vivre-ensemble se faisaient

[Vidéo] Maneesh Gobin déplore les menaces contre le Collectif Arc-en-ciel

Les menaces de mort contre le Collectif Arc-en-ciel sont «déplorables», soutient Maneesh Gobin. La Marche des fiertés est l’expression «pacifique» d’une opinion par la communauté LGBT, souligne le ministre de la Justice. On peut ne pas être d’accord avec cette opinion, poursuit-il, cela ne justifie en aucun cas ce type de menaces, soutient l’Attorney General. Pauline Verner, du Collectif Arc-en-ciel, annonce pour sa part qu’à la place de la marche

Marche des fiertés : Les menaces de mort circulent

Les menaces de mort contre la communauté LGBT atterrissent aussi dans les boîtes mail de rédaction. ION News a reçu, deux fois dans le courant de l’après-midi, un email de deux lignes. Qui menace à la fois Pauline Verner – dont le nom n’est pas mentionné – et les membres de la communauté LGBT si ces derniers «polluent nos rues demain». Pauline Verner confirme avoir reçu le même message. L’inspecteur du

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>