Breaking news
  • No posts were found

Tag "lalang gate"

[Vidéo] Lalang Gate: L’enquête sur Tarolah suit son cours, affirme SAJ

L’enquête policière sur Kalyan Tarolah suit son cours. «Je ne pense pas que cela serait juste d’arrêter quelqu’un uniquement sur la base d’une complainte à la police», a répondu sir Anerood Jugnauth à Reza Uteem. Le député mauve voulait savoir pourquoi le député de Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est n’a pas encore été appréhendé alors qu’il fait l’objet d’allégations sérieuses pour des délits «arrestable». Hassenjee Ruhomaully a été arrêté suivant une plainte de Showkutally

[Vidéo] Partielle au no 18: Bérenger maintient que ce sont le MMM et le PTr qui joueront le «match»

«MSM pe sove», réaffirme le chef des mauves. Le match à Belle-Rose/Quatre-Bornes, insiste Paul Bérenger, se jouera entre le MMM et le Parti travailliste. Et à ceux qui estiment qu’il n’y a aucun enjeu à cette partielle, il le répète : ce scrutin servira de tremplin pour des élections générales. Commentant les propos outranciers de Mahmad Kodabaccus, Bérenger déplore que «comme dans le cas Rutnah», les excuses du principal intéressé et

Kalyan Tarolah démissionne comme Parliamentary Private Secretary

Il a soumis sa lettre de démission ce matin. Kalyan Tarolah renonce à son poste de Parliamentary Private Secretary. Empêtré dans une affaire de sexting depuis quelques semaines, le parlementaire s’est rendu au Central Criminal Investigation Department, la semaine dernière, pour donner sa version des faits. Latchmee Devi Adheen, 26 ans, alléguant avoir échangé des messages et images osés avec le PPS dans l’espoir d’obtenir un job dans le public ou une

[Vidéo] Lalang Gate: Tarolah «devra être traité comme un plaignant», estime son avocat

La suite de l’enquête sur «Lalang Gate» pourrait révéler «beaucoup de surprises», à en croire Dick Ng Sui Wa. Pour qui Kalyan Tarolah, qu’il représente, «devra être traité comme un plaignant»… «à un certain stade». Le Parliamentary Private Secretary est reparti du Central Criminal Investigation Department en homme libre, ce lundi 16 octobre. Ayant terminé son audition aux Casernes centrales vers 15h50. Il y a été entendu par les enquêteurs et

[Vidéo] Kalyan Tarolah auditionné par le CCID, des mandants le soutiennent

Cela a surpris plus d’un. Un petit comité de soutien à Kalyan Tarolah s’est ramené aux abords des Casernes centrales. «Pa kile Kalyan, nou avek twa», était-il écrit sur une pancarte. «Tarolah député proximité», disait l’autre. Le Parliamentary Private Secretary, qui était auditionné ce matin par le Central Criminal Investigation Department, est même sorti les saluer. L’élu de Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est est en ce moment à l’IT Unit de la police.

Lalang Gate: Kalyan Tarolah aux Casernes centrales

Le second protagoniste du «Lalang Gate» est aux Casernes centrales. Kalyan Tarola est arrivé au quartier général du Central Criminal Investigation Department vers 10h10 ce matin. Son avocat Dick Ng Sui Wa l’y attendait. Son audition par les enquêteurs intervient deux semaines après la déposition de Latchmee Devi Adheen. La jeune femme allègue avoir échangé des messages osés avec le Parliamentary Private Secretary dans l’espoir d’obtenir un travail dans le

[Vidéo] Jhugroo: Pas de leçon à recevoir de Ramgoolam mais «fode pa nou derape»

Il reconnaît des «manquements» de la part de «certains camarades». Mais Mahen Jhugroo goûte peu que le leader du Parti travailliste veuille «donner des leçons de moralité» dans le sillage de l’affaire Tarolah. Navin Ramgoolam, ne manque pas de rappeler le ministre des Collectivités locales, traîne ses propres casseroles. Et a notamment menti dans l’affaire Roches-Noires, dans laquelle il est poursuivi. La leçon viendra finalement de Jhugroo lui-même. «Nous devons

[Vidéo] Latchmee Devi Adheen à l’IT Unit de la police pour l’examen de son portable

Elle était de retour aux Casernes centrales aujourd’hui. Latchmee Devi Adheen a soumis aux enquêteurs son téléphone portable pour analyse. Ainsi que les messages, photos et vidéos échangés avec Kalyan Tarolah. La jeune femme maintient avoir eu des échanges osées avec le Parliamentary Private Secretary car ce dernier lui a promis un poste dans les collectivités locales ou dans une entreprise d’Etat. Elle s’est rendue aux Casernes centrales une première

[Vidéo] Devi Adheen dit avoir envoyé des images osées à Tarolah dans l’espoir d’un job

Latchmee Devi Adheen persiste et signe. Oui, c’est de son plein gré quelle a envoyé des photos et vidéos osées à Kalyan Tarolah. Toutefois, la jeune femme dit l’avoir fait parce que le Parliamentary Private Secretary lui aurait promis un emploi dans les collectivités locales ou dans une entreprise d’Etat. C’est accompagnée de son avocat que Latchmee Devi Adheen a porté plainte contre le député du MSM pour infraction à

Moraliser quoi ?

Ah les naïfs ! Ils tombent sur une belle formule qui a un sens, une portée et dont le non-respect entraîne des conséquences… ailleurs. Et voilà qu’ils la plaquent sur notre contexte local. En feignant de croire que la question sera bientôt à l’agenda parlementaire. L’idée d’une loi sur la moralisation de la vie politique – la solution à tous nos maux, paraît-il – a squatté les débats de journalistes.  Elle

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>