Breaking news
  • No posts were found

Tag "la butte"

Baldowa prié de step down de la direction générale de la MBC

Le silence total de la radiotélévision nationale au sujet des évacuations de La Butte et des démolitions à Barkly, hier, a été la goutte d’eau de trop. Tôt, ce samedi matin, la décision de convoquer un conseil d’administration spécial de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) a été prise. C’est lors de cette réunion, qui a débuté peu avant 11h, que le board a décidé de s’en remettre à Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Après le signal fort de vendredi, Ganoo demande au gouvernement d’amender la loi

Ce n’est que le début, prévient Alan Ganoo. Pour le président du Mouvement patriotique, d’autres situations semblables à celles de La Butte ou Barkly se reproduiront à Curepipe, Quatre-Bornes ou à Rose-Hill quand les travaux débuteront sur d’autres tronçons du Metro Express. Afin d’éviter que le situation ne s’envenime, Ganoo demande au gouvernement d’amender la Land Acquisition Act «à la première occasion» dès la rentrée parlementaire. Il estime que la

[Vidéo] Démolition à La Butte et Barkly: «Une sauvagerie», dénonce Rezistans

L’«entêtement» du gouvernement à procéder avec les démolitions à Barkly et La Butte a conduit à une «sauvagerie», estime Ashok Subron. Le porte-parole de Rezistans ek Alternativ insiste fortement sur un «principe de base» : «On ne peut pas détruire la maison de quelqu’un sans lui proposer une alternative.» Les bulldozers ont démoli des clôtures mais aussi une partie d’une maison à Barkly, hier. Les habitants pensaient, eux, avoir obtenu un sursis

[Vidéo] Sinatambou: Seules 4 familles à Barkly et les Rujubali font les difficiles

«Ils savaient tous depuis trois ans qu’ils devaient partir.» Et dans la grande majorité des cas des familles concernées par des expropriations ou des démolitions à La Butte et résidence Barkly, insiste Etienne Sinatambou, tout s’est passé sans anicroche. Le porte-parole du gouvernement a consacré son point de presse hebdomadaire aux incidents d’hier. La police a déployé d’importants effectifs à résidence Barkly et La Butte pour procéder à la démolition

[Vidéo] Le coup de sang de Shakeel Mohamed chez les Rujubali

Shakeel Mohamed a perdu son sang-froid face aux policiers, à La Butte, dans la journée. Ces derniers insistaient pour commencer la démolition des maisons qui se trouvent sur le tracé du projet Metro Express. Arrivé détendu et saluant même les forces de l’ordre, le député du Parti travailliste s’est emporté alors que les policiers tentaient d’entrer dans la maison d’Azam Rujubali en son absence pour enlever ses effets personnels. Les

[Vidéo] Metro Express: Duval craint une révolte similaire à celle de 1999 si le gouvernement n’agit pas

Le leader de l’opposition estime que le mécontentement populaire est assez élevé dans le pays. Rajouter à ce climat notamment en expropriant les personnes se trouvant sur le tracé du Metro Express ou encore menacer les emplois des travailleurs du secteur du transport pourraient conduire à «une révolte» comme celle que le pays a connu en février 1999. C’est ainsi que Xavier Duval a choisi d’interpeller le gouvernement. Pour éviter

[Vidéo] A La Butte, Ramgoolam dénonce l’attitude «inhumaine» du gouvernement Lepep

Comment un gouvernement Lepep peut-il traiter ainsi des citoyens ? s’interroge Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste était, durant la journée, aux côtés des habitants de La Butte. Ces derniers ont été sommés d’évacuer les maisons, les pelleteuses devant commencer leur travail de démolition ce 1er septembre. Arvin Boolell, autre cadre du PTr qui était avec Azam Rujubali et d’autres habitants forcés de vider les lieux, espérait pour sa part que

[Vidéo] Métro: Solidaire des habitants affectés par le tracé, Bhadain fustige les «politiciens vautours»

Le traitement infligé aux habitants de La Butte, forcés de quitter leurs maisons pour laisser place au métro léger, est «inhumain». Cette situation, ajoute Roshi Bhadain, il l’avait hélas prévue et dénoncée depuis qu’il s’est prononcé contre ce projet. Elle se répétera ailleurs, à Quatre-Bornes, apr exemple, prévient le leader du Reform Party. Aux «politiciens vautours» qui s’affichent aux côtés de ces habitants qui vivent un véritable drame, Bhadain renvoie

[Vidéo] Metro Express: Ganoo déplore le traitement aux personnes devant être expropriées

Le président du Mouvement patriotique estime que le gouvernement ne privilégie pas le dialogue avec les personnes qui devront être expropriées pour laisser place au Metro Express dans la région de La Butte. Pour Alan Ganoo, c’est l’occasion de revoir les lois sur l’expropriation car elles ne protégeraient pas suffisamment les droits des propriétaires.

[Vidéo] Sommés d’évacuer leurs maisons, des habitants de La Butte dans la tourmente

Ils ont reçu une notice d’évacuation les sommant de quitter leurs maisons d’ici le 23 août. Leurs domiciles se trouvent sur le tracé du Metro Express. Mais une quinzaine de familles sont concernées dont la sienne, explique Azam Rujubally de l’Union sociale développement (USD). Si les personnes concernées estiment le délai trop court, au ministère du Logement et des Terres ainsi qu’à celui des Infrastructures publiques (MIP), on fait ressortir que les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>