Breaking news
  • No posts were found

Tag "kunal naik"

[Vidéo] Urgence Toxida déplore l’absence de dotation budgétaire pour la réduction des risques

Le Collectif Urgence Toxida et ses partenaires tirent la sonnette d’alarme. Si le dernier Budget prévoit des dotations pour la répression et la réhabilitation des toxicomanes, il ne contient pas de mesures précises pour la réduction des risques liés à la consommation de stupéfiants. Danny Philippe et Kunal Naïk d’Urgence Toxida s’inquiètent de la tendance du gouvernement à privilégier la répression en matière de drogue. Tout en déplorant le fait

[Vidéo] Où est le National Drug Control Master Plan ? se demande CUT

Plus de six mois depuis qu’un travail pour l’ébauche du National Drug Control Master Plan a été initié. Depuis, c’est le «silence» du côté du gouvernement, s’étonne le Collectif urgence Toxida (CUT). Or, il y a «urgence», souligne Kunal Naïk, chargé de plaidoyer pour le collectif. Notamment avec l’ampleur grandissante des drogues synthétiques. Le plan directeur, rappelle-t-il, concerne tous les aspects de la consommation problématique des drogues, dont la prévention.

[Vidéo] Droits humains : Le monitoring committee s’est réuni pour la première fois

Les acteurs œuvrant pour le respect des droits humains coordonneront leurs actions, comme annoncé par le ministère de la Justice. Les ministères concernés, les organisations non gouvernementales et les différentes instances faisant partie du National Mechanism for Reporting and Follow-up se sont réunis pour la première fois. Lors d’une réunion de deux heures à Port-Louis, ils ont passé en revue les rapports à préparer, le plan d’action qui doit être

[Vidéo] Réduction des risques: Le Collectif Urgence Toxida organise sa 3e conférence internationale

«All lives matter». C’est sous ce slogan que le Collectif Urgence Toxida place sa troisième conférence internationale sur la réduction des risques. Car toutes les vies, celles des toxicomanes incluses, comptent. Le Premier ministre Pravind Jugnauth et l’Attorney General Maneesh Gobin ont confirmé leur participation à  l’ouverture de la conférence, indique Kunal Naïk de CUT. Qui insiste que si l’aspect répressif est essentiel pour agir contre les trafiquants de drogue,

[Vidéo] Le Collectif Urgence Toxida réclame une distinction légale entre usagers et trafiquants

Le Collectif Urgence Toxida (CUT) reprend sa campagne «Soutenir, pa pinir». Le message est le même : il faut changer les politiques de drogues à Maurice. Et ne pas pénaliser de manière égale les toxicomanes et les trafiquants. Des activistes, membres des différentes ONG rassemblées au sein du collectif, ont organisé une marche silencieuse jusqu’à l’Hôtel du gouvernement, ce jeudi 29 juin. Les usagers de drogues, rappelle Kunal Naïk, responsable de plaidoyer,

[Vidéo] Père Gérard Mongelard: «Les religieux sont aussi des partenaires dans la lutte» contre la drogue

La question des drogues «n’est pas que l’affaire du gouvernement». C’est un «combat pour la vie», explique le père Gérard Mongelard. Membre du Conseil des religions, il se dit satisfait du premier atelier à l’intention des religieux sur la question. Comme les travailleurs sociaux, dit le prêtre, «les religieux sont aussi des partenaires dans la lutte contre la drogue». Il assistait, comme d’autres chefs religieux du pays, au premier atelier

[Vidéo] Drogue: Le Conseil des religions s’engage dans la prévention

Le Budget 2017-2018 prévoit des dotations pour renforcer l’arsenal de la police, de la National Coast Guard et de la Mauritius Revenue Authority. Des dépenses qui serviront aussi dans l’aspect répressif de la lutte contre la drogue, note le père Gérald Mongelard. «Mais, prévention ?» s’interroge l’homme d’église. Le père Mongelard était aux côtés d’autres religieux, ce jeudi 22 juin, pour annoncer la tenue d’un atelier de travail la semaine prochaine sur

[Blog] “It is a war that we must win and WE WILL WIN”…

Au cours du discours sur le Budget présenté par l’honorable Pravind Jugnauth, cette déclaration audacieuse : «It is a war that we must win and WE WILL WIN», doit avoir résonné aux oreilles de nombreuses personnes pour de mauvaises raisons. Le Premier ministre faisait référence à la guerre contre les drogues actuellement menée par le gouvernement de Maurice. Cette déclaration trouve sa place dans un film de série B. Qui conseille le Premier ministre en

[Vidéo] Affaire Hurreechurn: Bérenger doit dénoncer le cerveau du trafic de drogues, disent des ONG

S’il connaît les noms, s’il détient des informations, le leader de l’opposition et du MMM doit les livrer. C’est ce que disent en chœur Kunal Naik et Danny Philippe, du Collectif Urgence Toxida et de l’ONG LEAD respectivement. Les deux hommes, engagés auprès des toxicomanes et dans les programmes de réductions des risques, réagissent après la déclaration de Paul Bérenger, samedi dernier. Ce dernier a indiqué que, selon les informations à

[Vidéo] Dr Ramkoosalsing: «L’addiction ne se guérit pas, il faut un traitement à vie»

Il existera toujours des personnes fragiles exposées à la consommation problématique de drogues et il leur faut des soins à vie et apprendre à vivre avec. C’est ce qu’a fait ressortir le psychiatre Vinod Ramkoosalsing, cette semaine, au Rajiv Gandhi Science Centre, lors d’une conférence-débat sur les politiques de drogues à Maurice. Celui qui est à l’origine du programme de substitution à la méthadone à Maurice argue, d’entrée, que les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>