Breaking news
  • No posts were found

Tag "koz koze"

[Vidéo] Aurore Perraud : Le PMSD ne négocie avec aucun parti

«Il n’y a aucune négociation en cours.» C’est ce qu’a expliqué Aurore Perraud à l’issue de la première réunion du comité exécutif des bleus de 2018. Les initiatives personnelles de militants du PMSD, comme le retrait de la plainte de Mario Cangy contre Showkutally Soodhun, ont donné lieu à des spéculations qui n’ont pas lieu, affirmé la députée de Port-Louis Nord/Montagne-Longue. Egalement présent lors de la réunion, Salim Abbas Mamode

[Vidéo] Ramgoolam accuse le MSM de «comploter» pour faire élire le MMM au no 18

Arvin Boolell affirme que son équipe de campagne reçoit des appels de partisans du MSM qui ne souhaitent pas suivre la consigne de vote qui leur est donnée. C’est-à-dire de voter pour la candidate du MMM lors de la partielle du 17 décembre. Pour Navin Ramgoolam, Paul Bérenger n’est pas en mesure de donner la garantie solennelle qu’il n’y aura aucun rapprochement entre son parti et celui de Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Duval : «Plus fort que jamais», le PMSD a obtenu des «explications formelles du MSM» sur les rumeurs de koz koze

Non, il ne faut pas faire grand cas de son absence du Parlement lors du discours de Paul Bérenger sur le Budget de Pravind Jugnauth. N’ayant pas grand chose à dire, le leader de l’opposition n’a d’ailleurs qu’à « rendre son tablier ». Xavier Duval n’a pas manqué de formules pour égratigner ce mercredi soir le leader de l’opposition. « Plus fort que jamais », le PMSD ne se sent toutefois pas menacé par

[Politique] Un long lundi de fiançailles pour le PTr et le MMM

Le « week-end crucial » n’aura pas suffi. Les discussions en vue de conclure l’alliance Parti travailliste-MMM vont, en effet, continuer ce lundi. Si la confiance a été en partie rétablie après les récents épisodes de tension entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, les « personnes interposées » n’ont pas eu le temps de tout boucler. Car ce samedi de Ganesh Chaturthi a conduit les uns et les autres à se concentrer sur les festivités

[Vidéo] Paul Bérenger et Pravind Jugnauth s’affrontent sur les «nouveaux» scandales

La déclaration du leader du MMM continue à faire des vagues. Samedi dernier, il avait vanté les mérites des koz koze entre le MMM et les Travaillistes. Dans sa conférence de presse d’aujourd’hui,  le leader mauve a tenu à préciser sa pensée. Toutefois, pour Pravind Jugnauth, le mal est fait. Selon ce dernier, Paul Bérenger a renoncé à jouer son rôle de leader de l’opposition dans l’attente de conclure une alliance

[Vous likez?] La revue satirique de la semaine politique

Quand l’amour va, tout va, dit-on. Paraîtrait même que cela suffit à faire disparaître de vue les possibles scandales. Mais pas les cœurs jaloux. Aussi, le « pa mwa sa, li sa » n’est toujours pas démodé. Non, ce n’est pas l’énième épisode de votre série préférée mais bien la semaine (pour de faux à peu de choses près) de nos politiques.

[Vidéo] Bérenger vante les mérites des «koz koze» entre Ramgoolam et lui

Le leader du MMM l’a répété une énième fois. « A ce jour, souligne-t-il, il n’y a aucune alliance entre le Parti travailliste et le MMM ». Toutefois, Paul Bérenger estime que même en dehors d’une entente électorale, les « koz koze » ont permis de faire avancer plusieurs dossiers prioritaires pour le pays. Le plus notable, selon lui, étant celui de la réforme électorale. Mais l’apparente détente entre les rouges et les mauves n’empêche

[A Clarisse House] Bérenger et Ramgoolam se sont rencontrés sans «parler politique»

Pendant environ une heure, ils ont parlé de diplomatie et non de politique. La rencontre « à l’officielle » entre le chef de l’opposition et le Premier ministre n’a porté que sur la diplomatie, notamment sur la participation à trois sommets : ceux de la Commission de l’Océan Indien, de la rencontre USA-Afrique et de la réunion des chefs d’Etats de la SADC. Dans l’entourage des deux leaders politiques, on précise que ce

Bérenger repassera-t-il à l’attaque à l’issue de son bureau politique de ce soir ?

C’est un secret de Polichinelle. Si officiellement, les discussions entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sont rompues, en coulisses, les deux hommes se sont régulièrement parlé, directement mais aussi par émissaires interposés. Depuis hier soir, toutefois, un nouveau froid s’est installé entre le leader du MMM et le Premier ministre. La raison ? L’un reprocherait à l’autre de n’avoir pas tenu sa langue sur la teneur de leurs discussions, notamment sur

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>