Breaking news
  • No posts were found

Tag "kailash trilochun"

[Vidéo] Sa Private Prosecution contre SAJ rejetée, Trilochun demandera une révision judiciaire

La Cour intermédiaire n’a pas juridiction pour entendre la Private Prosecution que Kailash Trilochun voulait initier contre sir Anerood Jugnauth suite à ces propos jugés insultants. C’est ce qu’a argué Me Mehdi Manrakhan, représentant du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP), en demandant l’arrêt des procédures à l’appel de l’affaire, ce mardi 18 septembre. La Cour intermédiaire, a-t-il argué, ne peut entendre que des affaires criminelles que le DPP lui

[Document] Kailash Trilochun réclame des dommages de Rs 417,6M à SAJ et à l’Etat

L’avocat Kailash Trilochun réclame des dommages de l’ordre de Rs 417,6 millions à Sir Anerood Jugnauth et à l’Etat mauricien pour «faute lourde». Il leur a servi une mise en demeure ce vendredi à travers l’avoué Roshan Rajroop. Il explique s’être senti diffamé et insulté par les propos tenus par l’ex-Premier ministre le 12 septembre 2016 quant aux honoraires de Rs 19 millions qu’il a perçus auprès de l’Information and

[Compte rendu] Drogue: Il faut «rayer du barreau» les avocats «facilitateurs», dit Trilochun

Kailash Trilochun débarque à la commission drogue sacoche en main. Dans la salle d’audience, il en tire deux classeurs roses, qu’il dépose à la barre des témoins où il prend place. Un ami avocat est dans la salle. Il s’approche de lui, échange quelques mots avec le bouillant homme de loi avant de se rassoir dans la galerie publique. Trilochun préfère être sur ses pieds pour cette seconde audition. Paul

[Vidéo] Trilochun explique ses visites en prison et défend les droits des détenus

L’homme semble avoir convaincu Paul Lam Shang Leen. Kailash Trilochun s’est expliqué devant la commission drogue sur ses visites en prison, entre 2009 et 2011, à des trafiquants de drogue. Dont des visites «en masse» à des détenus qui n’étaient pas tous ses clients. L’avocat avance ainsi qu’il travaillait, à l’époque, sur une motion visant à apporter des amendements à la Dangerous Drugs Act portant notamment sur un système de

[Compte rendu] Trilochun dit pouvoir expliquer ses rentrées d’argent et ses visites en prison

C’est davantage à une audition préparatoire à laquelle Kailash Trilochun s’est livrée de bonne grâce devant la commission anticorruption. Au témoin, Paul Lam Shang Leen explique les raisons pour lesquelles il a été convoqué. Notamment ses visites à des condamnés. L’avocat explique qu’il lui faudra du temps pour contacter l’administration pénitentiaire afin d’obtenir le relevé de ses visites. Mais le président de la commission l’interrompt. Tous les relevés sont déjà

[Vidéo] Trilochun dit pouvoir expliquer ses rentrées d’argent et ses visites en prison

La démarche de la commission Lam Shang Leen est «very cool». Kailash Trilochun est arrivé puis est reparti de son audition du jour imperturbable. L’avocat a été interrogé sur ses visites en prison de début 2009 à début 2011. Il devra aussi produire des documents pour justifier ses rentrées d’argent. La commission d’enquête sur les drogues n’en a pas pour autant fini avec lui. Trilochun sera, en effet, convoqué de nouveau

[Document] L’ICTA et Mauritius Telecom condamnés à payer plus de Rs 550 millions à Emtel

L’affaire était devant la Cour suprême depuis l’an 2000, pour un litige soulevé par Emtel depuis 1996. Quelques jours seulement avant son départ à la retraite, la juge Ah Foon Chui Yew Cheong a rendu son verdict. Condamnant l’Information and Communication Technologies Authority, Mauritius Telecom et Cellplus à verser solidairement plus de Rs 554 millions à la compagnie de téléphonie. Soit un total de Rs 554 139 900. La plainte contre le ministère des Technologies, quatrième

[Vidéo] Trilochun porte plainte à l’ICAC contre SAJ et Pravind Jugnauth

« C’est à SAJ de prouver qu’il n’y a pas corruption. » Kailash Trilochun en est convaincu : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est contraire aux dispositions de la Prevention of Corruption Act. Et les deux hommes ont commis un délit. Pour l’avocat, qui affirme agir au nom de la démocratie, un changement « aussi important » à la tête de l’Etat ne peut intervenir « sans retourner le pouvoir

[Vidéo] Si sa plainte contre SAJ n’aboutit pas, Trilochun le poursuivra au privé

Il ne digère pas les propos du Premier ministre à son encontre. Et récuse vivement ceux que sir Anerood Jugnauth lui impute. Nommément, d’avoir déclaré que ce dernier mais aussi Pravind Jugnauth et Showkutally Soodhun lui auraient réclamé des commissions. Pour Rama Valayden, il s’agit d’un complot « à la Goebbels » ourdi « par le Premier ministre et d’autres ». S’il laisse la justice suivre son cours, Kailash Trilochun ne compte toutefois pas

[Vidéo] Trilochun: Ni SAJ, ni Pravind Jugnauth ne sont au-dessus des lois

Kailash Trilochun s’est rendu aux Casernes centrales, ce mercredi 14 septembre. Pour faire une déposition car son compte mail a été piraté. Mais principalement pour porter plainte contre le Premier ministre. Sir Anerood Jugnauth, soutient l’avocat, ne peut pas l’insulter à tout-va comme il l’a fait lundi, durant sa conférence de presse. Maurice est un Etat de droit, rappelle Trilochun, et ni le chef du gouvernement, ni le ministre des Finances

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>