Breaking news
  • No posts were found

Tag "jocelyn gregoire"

[Vidéo] Sur la route de Laurent Rivet, prêtre chanteur

Il est de retour au pas et à la musique. Le père Laurent Rivet livre son quatrième album, «Lor to larout», mis en boîte avec la fidèle équipe de musiciens et chanteurs de Zezi United. Rentré à Maurice depuis un an, le prêtre y livre les fruits de trois ans de voyage et d’études bibliques. Il était, en effet, à Rome puis à Jérusalem de 2014 à 2017. Ses compositions

[L’interview] Le gouvernement doit se recentrer sur la création d’emploi, conseille Grégoire

Le président de la Fédération Créole Mauricien(FCM) estime que l’action du gouvernement dans le domaine de la lutte contre la corruption et la drogue est louable. Toutefois, dit-il, une partie de la population n’a pas le loisir d’attendre que les grands projets de développement démarrent en 2016 pour trouver un emploi. Jocelyn Grégoire conseille ainsi au gouvernement de faire en sorte de mieux encadrer, notamment ceux ayant perdu leur emploi dans le

[Vidéo] Jocelyn Grégoire: «Pas de mot d’ordre, que chacun fasse son devoir»

Il n’y aura pas de mot d’ordre de sa part, insiste le père Jocelyn Grégoire. Ni de celle de la Fédération créole mauricien. Seule consigne : « aller voter » car chacun doit faire son devoir, souligne le prêtre. Sans pour autant « voter communal ». Lors de son point de presse à l’hôtel Hennessy, à Ebène, ce matin, Jocelyn Grégoire a énuméré les mesures proposées par le FCM et qui ont été prises en

[Vidéo] Jocelyn Grégoire donne un triple mot d’ordre aux sympathisants de la FCM pour les élections

Le président de la Fédération Créole Mauricien ne s’est pas laissé aller à appeler à voter avec son cœur ou à aller au bureau de vote dès que le soleil se lève. A la place, Jocelyn Grégoire a d’abord exhorté les sympathisants de son mouvement à ne pas s’abstenir pour les prochaines élections générales et ainsi exercer leur devoir civique. L’abbé a ensuite appelé ses troupes à ne pas voter uniquement

[Vous likez ?] La revue satirique de la semaine politique

On connaissait la poupée qui disait « non » toute la journée, faut maintenant composer avec un ministre qui en fait de même. Les z’amours qui reprennent de plus bel, comment ne pas parler de « cogestion » tout en utilisant le mot, le prêtre rassembleur… Notre revue satirique d’une vraie-fausse semaine en politique.

[Vidéo] Eric Guimbeau s’attaque aux sujets «tabous»

« A enn moman done, bizin dir laverite ki pe pase dan sa pei-la. » Pour Eric Guimbeau, leader du Mouvement mauricien social démocrate, il est aujourd’hui plus que nécessaire de dénoncer les abus et les injustices, les sujets « tabous ». Il réclame ainsi un fact-finding committee sur les compagnies de leasing et les conditions qu’elles imposent à leurs clients. Il est également urgent, pour la survie « de la communauté de planteurs », de

[Vidéo] «Père Grégoire inn pran nou konba»,  se félicite le PMSD

Mahmad Kodabaccus estime que c’est le PMSD qui a « commencé le combat » contre la pauvreté absolue lorsque Xavier Duval était encore au gouvernement. Le secrétaire général des bleus explique donc que le parti est « content » que le père Grégoire se joigne à son combat. Tous ceux qui souhaitent faire avancer cette cause aux côtés du PMSD sont « most welcome », soutient Kodabaccus. Il réagissait lors d’une conférence de presse, aujourd’hui, sur

[Vidéo] Cehl Meeah flatte Grégoire ainsi que Bachoo et descend Abu Kasenally

« J’ai tendu la main à père Grégoire pour que nous menions un combat contre la pauvreté. » C’est ce qu’a déclaré Cehl Meeah, aujourd’hui, lors d’un point de presse. Le leader du Front solidarité mauricien dit n’avoir aucun doute sur le fait que Jocelyn Grégoire « a de bonnes intentions ». Au niveau de la santé, poursuit Cehl Meeah, « katastrof pe kontinie ». Et de déplorer ce qu’il considère comme « un manque de sympathie »

[Vous likez ?] La revue satirique de cette semaine politique

Voyage premier ministérielle en terre américaine, un abbé qui prêche surtout contre l’injustice, les congrès nocturnes (à moitié plein ? à moitié vide ?) des uns et des autres… Nos semaines politiques se suivent et ne se ressemblent (presque) pas. Bien sûr, c’est pour de faux. Toute ressemblance avec des personnes réelles n’est pas fortuite.  

Jocelyn Grégoire, l’ennemi public No 1 ?

Un congrès et quelques phrases chocs ont suffi pour que Jocelyn Grégoire revienne à l’avant-plan de la scène médiatique. Si le but du président de la Fédération Créole Mauricien (FCM) était de provoquer, en appelant ses troupes à être « rasis, kominalis, noubanis » avec lui, il a brillamment réussi. Si l’objectif était toutefois de faire bouger les mentalités et de donner à la FCM les moyens de ses ambitions, Grégoire a

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>