Breaking news
  • No posts were found

Tag "jean claude de l’estrac"

[Vidéo] Rétrospective : Une année 2018 riche en événements culturels

L’année 2018 a été marquée par plusieurs événements culturels. Outre la sortie de plusieurs romans, il y a eu le jubilé d’argent de la Collection Maurice ainsi que les efforts du Blue Penny Museum, sous la houlette d’Emmanuel Richon, à vulgariser l’art. Après l’exposition consacrée aux gravures réalisées il y a un siècle et demi par le consul américain Nicolas Pike dans le cadre du bicentenaire de sa naissance, ce

[Vidéo] Des politiciens de tout bord rendent un dernier hommage à Jayen Cuttaree 

Paul Bérenger, Eddy Boissezon, Arvin Boolell, Ivan Collendavelloo, Leela Devi Dookun-Luchoomun, Alan Ganoo, Anil Gayan, Ajay Gunness, Mamad Khodabocus, Navin Ramgoolam, Barlen Vyapoory, entre autres étaient parmi les politiciens ont rendu un dernier hommage à Jayen Cuttaree à son domicile, à Beau Bassin, ce samedi 22 décembre. Tous s’accordent dire que la disparition de l’ancien leader adjoint du Mouvement militant mauricien (MMM) est une grande perte pour le pays. D’autres

[Vidéo] Jean Claude de l’Estrac : «SAJ et Bérenger continueront à peser lors des prochaines élections»

«Jugnauth-Bérenger : ennemis intimes». Le nouvel ouvrage de Jean-Claude de l’Estrac n’a pas pour but de plaire à sir Anerood Jugnauth ou à Paul Bérenger. Il revient sur une époque de l’histoire qui a marqué la scène politique mauricienne. Ayant été un témoin privilégié de cette période, l’ancien journaliste qu’il est retrace l’histoire de ces deux bêtes de la politique locale qui ont tantôt marché main dans la main, tantôt

[L’interview] Jean Claude de l’Estrac est notre invité ce jeudi 13 décembre à 17h30

Son dernier livre «Jugnauth-Bérenger : Ennemis intimes. 1982-1995» révèle quelques pages de l’histoire politique récente du pays sous un angle inédit. Car raconté par un journaliste devenu aussi un acteur politique majeur durant la période précitée. A-t-il été difficile de prendre la distance nécessaire pour narrer des événements dont on a soi-même été un acteur ? Quelles leçons retenir de cette période charnière pour le pays et sa scène politique ? La

[Vidéo] Des anciens mauves évoquent l’avenir du Mouvement militant mauricien

Cinquante ans après l’Indépendance, quel avenir pour le militantisme? Tel était le thème du débat organisé par les mécontents du Mouvement militant mauricien (MMM) réunis au sein de la Plateforme Militante ce samedi 27 octobre à la Salle du conseil de la mairie de Port-Louis. Trois anciens membres proéminents du parti du cœur, Jean-Claude de l’Estrac, Jayen Cuttaree et Jack Bizlall ont ressassé le passé tout en partageant leur vision

[Vidéo] Michèle Alliot-Marie suggère un sommet «Davos» des pays francophones

«Les pays francophones représentent tous le potentiel de développement économique le plus grand pour les prochaines années», affirme Michèle Alliot-Marie. La députée européenne française estime ainsi qu’ils devraient se fédérer ainsi que les pays francophiles et réunir chercheurs et gouvernants lors d’un sommet annuel à l’exemple du Forum économique mondial qui se tient à Davos, en Suisse, chaque année. «La francophonie est une formidable puissance théorique», a-t-elle affirmé durant l’ID

[Vidéo] De l’Estrac raconte les bagarres raciales de 1968 (III) : Le retour au calme

L’initiative vient d’un médecin qui œuvrait déjà pour la paix intercommunautaire. En pleine tourmente, il s’attèle à réunir les deux chefs politiques les plus influents auprès des communautés créole et musulmane: Sir Gaëtan Duval et Sir Abdul Razack Mohamed. La police les soupçonne fortement d’attiser les tensions. Les leaders du PMSD et du Comité d’Action Musulman entendent raison et signent un communiqué conjoint appelant au calme et à la réconciliation.

[Vidéo] De l’Estrac raconte les bagarres raciales de 1968 (II) : L’embrasement

Au fil des expéditions punitives, des innocents sont tués à coup de sabre et leurs maisons lapidées. Ce qui entraîne l’exode d’une partie de la population de Port-Louis vers les Plaines Wilhems. La méfiance des musulmans envers la police contraint Sir Seewoosagur Ramgoolam à faire appel à des troupes étrangères, stationnées en Malaisie. Mais malgré leur présence et l’installation d’un couvre-feu, le nombre de morts augmente… En trois récits, Jean

[Vidéo] De l’Estrac raconte les bagarres raciales de 1968 (I) : La genèse

La «Mafia» et «Hizbullah» sont deux gangs rivaux qui se disputent le marché de la drogue et la prostitution à Port-Louis à la fin des années 1960. Début 1968, l’enlèvement d’une femme leur offre un prétexte pour s’affronter de plus belle. Ce qui n’est, à l’origine, qu’une guerre de territoire à Port-Louis et ses faubourgs va toutefois prendre des proportions nationales. En trois récits, Jean Claude de l’Estrac raconte les

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>