Breaking news
  • No posts were found

Tag "Jaylall Boojhawon"

[Vidéo] Conditions de travail des policiers : une rencontre d’urgence réclamée avec Jugnauth

La Police Officers Solidarity Union réclame le paiement des «performance bonus» aux policiers. Et, pour en discuter, un rendez-vous urgent avec le Premier ministre Pravind Jugnauth et le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, en charge du portefeuille de la Défense. Pour mieux se faire entendre, une dizaine de policiers membres de ce syndicat ont manifesté devant l’hôtel du gouvernement ce vendredi 21 septembre. Jaylall Boojhawon, président de la POSU, estime également

[Vidéo] Près de 1500 policiers attendent d’être confirmés à leurs postes, selon Boojhawon

Ils ont été recrutés en 2015 et 2016. Ces policiers n’ont, à ce jour, toujours pas été confirmés à leurs postes. Une situation décriée par la Police Solidarity Officers Union. D’autant qu’elle concerne pas loin de 1 500 officiers, soutient Jaylall Boojhawon. Le président de la POSU a écrit à la Disciplined Forces Service Commission cette semaine. Et publié son courrier sur sa page Facebook le jeudi 9 août. Une heure plus tard,

[Vidéo] La CID Sud sous l’eau, la POSU demande l’intervention du Commissaire

Depuis deux ans, les infiltrations d’eau sont courantes. Toutefois, les fortes averses de cette semaine ont empiré la situation. Une partie des locaux de la Criminal Investigation Division Sud se retrouve ainsi avec un mélange d’eaux usées et de pluie à hauteur de cheville. Amenant les pompiers à venir quotidiennement, depuis trois jours, pour évacuer l’eau accumulée. Pour l’inspecteur Jaylall Boojhawon, cette situation illustre le fait que l’administration de la

[Vidéo] La POSU dénonce la charge de travail trop importante des policiers

Pour Jaylall Boojhawon, les officiers de police sont trop régulièrement appelés en renfort pour prêter main forte aux services d’ordre ou de surveillance d’entreprises privées. Ce qui, selon Jaylall Boojhawon, augmente considérablement leur charge de travail car ils doivent s’acquitter en même temps de leurs tâches quotidiennes. S’il se félicite que le sort des policiers a été évoqué lors de la Private Notice Question de ce mardi, le président de

[Vidéo] La Police Officers Solidarity Union menace de descendre dans la rue

Des policiers dans la rue pour réclamer leurs droits ? Cela n’était encore jamais arrivé jusqu’ici mais pourrait bien devenir réalité. La mise en garde vient de l’inspecteur Jaylall Boojhawon, président de la Police Officers Solidarity Union. Celui-ci s’insurge contre les conditions de travail des policiers. A Belle-Rose/Quatre-Bornes, selon lui, des officiers se retrouvent à faire des heures supplémentaires dans le cadre la partielle sans pour autant être rémunérés pour ces

[Vidéo] Nobin: «Le Commissaire de police une cible même quand il fait bien son travail»

Ses détracteurs réclament sa tête depuis sa prise de fonction il y a environ deux ans et demi, note Mario Nobin. Le Commissaire de police (CP) ne s’en inquiète pas outre mesure. Faisant remarquer que de toute façon, le CP est «une cible», qu’il travaille bien ou non. Nobin assure, encore une fois, agir «en toute indépendance». Interrogé sur les récents transferts à la tête de certains départements, dont le National

[Vidéo] Jaylall Boojhawon: «Quand un policier défend ses droits, il se fait transférer»

Il se dit victime de transfert punitif. Tout cela, explique Jaylall Boojhawon, parce qu’il a soulevé des questions quant aux célébrations du 250e anniversaire de la force policière mauricienne. L’inspecteur, également président de la Police Officers Solidarity Union, a été muté de Port-Louis à la cour de district de Mahébourg. Son transfert, explique-t-il, est intervenu vendredi dernier, soit le jour même où il a commenté le Budget et appelé le Commissaire

[Vidéo] Valayden dénonce le «case bancal» contre le sergent Boojhawon

La journée a été longue pour le sergent Jaylall Boojhawon. Arrêté ce matin par ses collègues du Central Criminal Investigation Department, il a été longuement interrogé avant d’être conduit devant la Cour de District de Port-Louis. Il lui est reproché d’avoir enfreint la Police Act ainsi que l’Information and Communication Technlogies Act notamment en participant à une marche pacifique le 22 mai dernier. Rama Valayden, l’avocat de Jaylall Boojhawon, estime que

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>