Breaking news
  • No posts were found

Tag "jack bizlall"

[Vidéo] CEB: Des employés contestent le système de présence électronique

La réunion tripartite au ministère du Travail n’a rien résolu pour l’heure. Les employés du Central Electricity Board (CEB) contestent l’utilisation d’un appareil électronique pour la prise de présence. Celui-ci est doté d’un système de reconnaissance faciale et de prise d’empreintes digitales. Pour Jack Bizlall, conseiller technique du Union of Employees CEB, la machine n’est pas conforme à la loi. Shamshir Mukoon, directeur général par intérim du CEB, indique de

[Vidéo] Air Mauritius: Le personnel navigant met les points sur les i face à l’Intersyndicale

L’Air Mauritius Cabin Crew Association monte au créneau. Et se défend vigoureusement d’être «opportuniste» ou «raciste» dans le cadre de ses discussions avec la direction du paille-en-queue national en vue d’un accord collectif. Jack Bizlall avait été très sévère dans ses critiques envers le personnel navigant la semaine dernière. C’est l’Air Mauritius Cabin Crew Association, a rappelé Reeaz Chuttoo, qui conteste en Cour le recrutement du personnel de cabine via

[Vidéo] L’Intersyndicale d’Air Mauritius d’accord sur le principe d’une hausse salariale en deux temps

Les négociations salariales pour le personnel au sol d’Air Mauritius sont toujours en cours. A hier, l’Intersyndicale était d’accord sur le principe de deux barèmes de hausses salariales sur la période d’avril 2011 à 2018. C’et ce qu’a expliqué Jack Bizlall, négociateur des quatre syndicats concernés, ce vendredi 11 mai. Le syndicaliste précise que tout accord à ce stade est «temporaire» car la compagnie d’aviation nationale mène des négociations en parallèle

[Audio] Air Mauritius: La direction propose de ne pas payer d’arriérés de salaire, s’offusque l’Intersyndicale

Les négociations sur les salaires et conditions de travail chez Air Mauritius interviennent avec trois ans de retard, précise d’emblée Jack Bizlall. Or, la compagnie envisage de ne pas payer d’arriérés, fait ressortir le syndicaliste. L’Intersyndicale, qui réunit trois syndicats, a proposé une augmentation de salaires de 12% à 15%, explique Bizlall. Selon le même mode qu’en 2011. Des arriérés sont dus pour la période allant d’avril 2015 à avril

[Vidéo] Salaire minimum: Le NWCC doit apporter des corrections à son rapport initial, selon Bizlall

Le gouvernement a appliqué un salaire minimum qui diffère de celui recommandé par le National Wage Consultative Council, indique Jack Bizlall. Le conseil doit, par conséquent, émettre un rapport de mesures correctives qui prend cela en compte, estime le syndicaliste. Bizlall a eu une réunion à ce sujet avec Mariahven Caremben, Acting Director au ministère du Travail, en compagnie du syndicaliste Reeaz Chuttoo. Du fait du salaire minimum, le National

[Vidéo] Lois du travail : Collendavelloo tient le pays en otage, selon le Collectif 1er-Mai

C’est la faute à Ivan Collendavelloo si les amendements aux lois du travail ne sont pas encore une réalité. Les syndicalistes réunis au sein du Collectif 1er-Mai en sont convaincus. Entre-temps, la situation des travailleurs ne s’améliore pas, disent-ils. Le collectif 1er-Mai invite, par ailleurs, le public et les autres centrales syndicales à son rassemblement pour la fête du travail. Syndicalistes, acteurs de la société civile et artistes se relaieront

[Audio] La Barclays sous la menace d’une grève sur les salaires

Le conflit porte sur la révision salariale et les allocations. Les employés de la Barclays Bank sont en négociations pour un nouvel accord collectif. Un processus initié il y a environ deux ans, indique Jack Bizlall. Le document, précise le syndicaliste qui agit comme négociateur, a été établi dans les grandes lignes. Reste à finaliser les augmentations salariales et d’allocations. Or, si les employés espéraient obtenir une hausse de 18%,

Post mortem of a by-election

The die is cast, plaudits to the winner. All the political pundits have put pen to paper to tell why this or that happened and have tried to substantiate their arguments. Of course, we can all be wise after the events but for once, I can honestly say that I was spot on with my reading of the situation prior to the elections in my article, “The December by-election stakes”

[Vidéo] Devant l’espoir suscité au no 18, Bizlall prépare son mouvement pour 2019

Jack Bizlall décrit sa performance à la partielle de Belle-Rose/Quatre Bornes comme «enn mari viktwar» pour les partisans du Mouvement Premier Mai (MPM). Toutefois, celui qui a recueilli 2611 votes en devançant les candidats du PMSD, du Mouvement patriotique et de Rezistans ek Alternativ (ReA) estime que cette performance a suscité un espoir au niveau national pour l’émergence d’une nouvelle force politique. C’est pour se préparer aux législatives de 2019

[Vidéo] Bizlall: «L’absence du MSM a perturbé cette élection partielle»

Qu’il soit élu ou non, Jack Bizlall entend poursuivre son travail et son engagement «sur le terrain». Le candidat du Muvman Premye Me estime que l’absence du MSM dans cette joute électorale a été un élément perturbateur. En l’absence de réel enjeu, explique Bizlall, les électeurs de Belle-Rose /Quatre-Bornes n’ont pas été si nombreux à se rendre aux urnes. Le pointage final indique que le taux de participation est de 54,96%.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>