Breaking news
  • No posts were found

Tag "jack bizlall"

[Audio] La Barclays sous la menace d’une grève sur les salaires

Le conflit porte sur la révision salariale et les allocations. Les employés de la Barclays Bank sont en négociations pour un nouvel accord collectif. Un processus initié il y a environ deux ans, indique Jack Bizlall. Le document, précise le syndicaliste qui agit comme négociateur, a été établi dans les grandes lignes. Reste à finaliser les augmentations salariales et d’allocations. Or, si les employés espéraient obtenir une hausse de 18%,

Post mortem of a by-election

The die is cast, plaudits to the winner. All the political pundits have put pen to paper to tell why this or that happened and have tried to substantiate their arguments. Of course, we can all be wise after the events but for once, I can honestly say that I was spot on with my reading of the situation prior to the elections in my article, “The December by-election stakes”

[Vidéo] Devant l’espoir suscité au no 18, Bizlall prépare son mouvement pour 2019

Jack Bizlall décrit sa performance à la partielle de Belle-Rose/Quatre Bornes comme «enn mari viktwar» pour les partisans du Mouvement Premier Mai (MPM). Toutefois, celui qui a recueilli 2611 votes en devançant les candidats du PMSD, du Mouvement patriotique et de Rezistans ek Alternativ (ReA) estime que cette performance a suscité un espoir au niveau national pour l’émergence d’une nouvelle force politique. C’est pour se préparer aux législatives de 2019

[Vidéo] Bizlall: «L’absence du MSM a perturbé cette élection partielle»

Qu’il soit élu ou non, Jack Bizlall entend poursuivre son travail et son engagement «sur le terrain». Le candidat du Muvman Premye Me estime que l’absence du MSM dans cette joute électorale a été un élément perturbateur. En l’absence de réel enjeu, explique Bizlall, les électeurs de Belle-Rose /Quatre-Bornes n’ont pas été si nombreux à se rendre aux urnes. Le pointage final indique que le taux de participation est de 54,96%.

[Vidéo] Une vingtaine de dirigeants syndicaux soutiennent Bizlall

La contribution de Jack Bizlall à la société à travers son action syndicale est «inestimable», affirme une vingtaine de dirigeants syndicaux. Ces derniers plébiscitent, pour cette raison, le candidat du Muvman Premye Me pour la partielle du 17 décembre. C’est le seul, affirment-ils, à avoir l’honnêteté, l’expérience et les connaissances pour contribuer activement au Parlement, affirment ces syndicalistes.

[Vidéo] Bizlall réclame un comité de crise permanent sur les licenciements injustifiés

La dizaine d’employés par la Mauritius Duty Free Paradise plus tôt cette année retrouveront leurs postes. Un accord en ce sens a été signé devant la Commission de conciliation et de médiation, le 29 novembre. Cela après des mois de tractations du syndicat qui les représentait et une menace de grève de la fin. Cette décision sera avalisée par le conseil d’administration de la Mauritius Duty Free Paradise, prévu en principe

[Live] Le face-à-face avec Jack Bizlall et Kugan Parapen

Syndicaliste reconnu et observateur politique, Jack Bizlall a été élu au Parlement en 1976. Kugan Parapen a, lui, été candidat pour la première fois aux législatives lors des élections de 2014. Les deux hommes défendent tous deux des idées de gauche. Mais les partis qu’ils représentent, le Mouvement Premier Mai et Rezistans ek Alternativ, s’opposent toutefois durant la partielle du 17 décembre. Les deux candidats nous expliquent, ce jeudi 30

[Vidéo] Salaire minimal: Les syndicats proposent Rs 8500 excluant la compensation à Jugnauth

Les Rs 360 de compensation salariale ne doivent pas être comptabilisées dans le salaire minimum de Rs 8 500. C’est la proposition que les syndicats ont transmise au ministre des Finances à travers son secrétaire financier. Selon eux, la question sera débattue et tranchée par Pravind Jugnauth lors de la réunion du Conseil des ministres de ce 23 novembre. Dans de bonnes dispositions après la décision de Jugnauth d’arrêter une compensation de Rs 360

[Vidéo] Femmes cleaners: La CTSP attend l’accord final et un amendement législatif pour crier victoire

Les cleaners chargées du nettoyage des écoles seront employées par une compagnie d’Etat et verront leurs salaires passer à quelque Rs 8 500. C’est ce qui ressort des travaux du comité présidé par Dev Manraj sur leur situation, suivant une grève de la faim. L’accord de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) a été communiqué au secrétaire financier Dev Manraj le vendredi 10 novembre, explique Jack Bizlall, membre du comité de

[Audio] Bizlall: Fin des travaux du comité Manraj sur un rapport «consensuel»

Les travaux du comité mis sur pied pour se pencher sur la situation des femmes cleaners ont pris fin aujourd’hui. L’ex-ministre de l’Education Steven Obeegadoo ainsi qu’un représentant de l’éducation catholique ont déposé, explique Jack Bizlall. Le comité a aussi pris connaissance du «draft rapport». Le document, indique Jack Bizlall, est «consensuel» et devrait être signé d’ici le lundi 13 novembre. Le syndicaliste rencontrera la Confédération des travailleurs du secteur privé demain

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>