Breaking news
  • No posts were found

Tag "ivor tan yan"

[Vidéo] Les travailleurs doivent reprendre le pouvoir, affirment les syndicalistes

Le 1er mai est la «fête des travailleurs», insiste Ivor Tan Yan. Le syndicaliste était aux côtés d’autres confrères du Mouvement 1er Mai aujourd’hui. Les représentants des travailleurs insistent de manière collective, sur le fait qu’il revient aux salariés de reprendre le pouvoir. Ce dernier terme, note Jack Bizlall, devrait évoquer la «liberté» et non les turpitudes et les scandales. Reeaz Chuttoo est, lui, d’avis qu’il faut du sang neuf pour diriger

[Vidéo] Après le salaire minimum, la FPU militera pour le revenu maximum en 2018

Pour Jack Bizlall, l’instauration d’un salaire minimum à Maurice effacera l’un des derniers symboles de l’esclavagisme, permettant aux employeurs de fixer eux-mêmes le niveau de rémunération minimum. Toutefois, le militant syndical estime que face aux dérives du capitalisme, un plafond salarial doit également être imposé, notamment pour les patrons des grandes entreprises. La Federation of Progressive Unions entamera cette réflexion mais aussi un débat centré sur les origines de la

[Vidéo] Le Kolektif Say No to Petroleum Hub s’élève contre le projet de raffinerie à Albion

« Ce projet ne se fera pas. » Ivor Tan Yan, syndicaliste, en est convaincu. Le projet de raffinerie de pétrole à Albion, prévient-il, subira le même sort que Betamax : le contrat sera résilié, mais cette fois sous la pression des habitants de la côte Ouest. La population d’Albion mais aussi de Rivière-Noire, de Port Louis et de Pointe-aux-Sables est concernee, dit le syndicaliste qui s’est joint au Kolektif Say No to

[Vidéo] Les syndicalistes exigent à l’unanimité un report du vote sur le National Wage Consultative Council Bill

Les trois points retenus par Soodesh Callichurn « ne représentent pas des points fondamentaux » des amendements demandés par les syndicats au projet de loi. Reeaz Chuttoo insiste bien sur ce point. C’est ce qui explique que les représentants des travailleurs font bloc. Et exigent à l’unanimité le report du vote sur le National Wage Consultative Council Bill (NWCC Bill). Les différentes confédérations syndicales ont animé un point de presse à l’issue

[Vidéo] La Casino Employees Union dénonce une stratégie de «liquidation ou privatisation» de la SIC

Le management des Casinos de Maurice n’a pas respecté ses engagements. Alors qu’il avait proposé un plan pour le paiement échelonné de ce qui est dû aux employés. Fait que dénonce la Casino Employees Union et qui s’inscrit, selon Ivor Tan Yan, son négociateur, dans la stratégie plus générale de la State Investment Corporation de « liquidation ou privatisation » des Casinos de Maurice. Durant la conférence de presse qu’il a animée

[Vidéo] Pourquoi veut-on licencier à la Mauritius Shipping Corporation? s’interroge le syndicat

Depuis une semaine, les employés de la Mauritius Shipping Corporation Ltd (MSCL) sont agités. Une fébrilité qui, selon leurs représentants syndicaux, est causée par l’annonce du licenciement de 30 d’entre eux. Cela, sans raison valable ni apparente, avance Ivor Tan Yan, négociateur. La MSCL, poursuit-il, n’est pas dans le rouge. De plus, le gouvernement souhaite étendre les activités de bunkering, pour lesquelles la compagnie agit comme agence, ce qui nécessitera plus

[Vidéo] La Casino Employees Union réclame le versement des bonis et autres impayés

Boni de présence dû depuis février, des arriérages datant de juin et bientôt de septembre impayés… Cela à cause d’un manque de financement selon la direction. La Casino Employees Union est montée au créneau aujourd’hui pour dénoncer cette situation qui n’a, selon elle, que trop durer. D’autant que, selon son vice-président Rajen Gopaul, provision avait été faite, en 2012, pour que le paiement des réajustements salariaux soit effectué en cinq tranches.

[Vidéo] Malgré l’atmosphère «pas bonne», la SIC et le syndicat des Casinos de Maurice se revoient vendredi

Ivor Tan Yan, le négociateur des employés des Casinos de Maurice, ne décolère pas. Selon lui, la longue session de discussion de ce vendredi a buté sur la mauvaise foi de la direction de la State Investment Corporation Management Co Ltd (SICM), société gérant les Casinos de Maurice. Pour Tan Yan, la direction de la SICM aurait tenté de bafouer les  droits acquis des employés des casinos. Le négociateur estime que l’intervention du

[Vidéo] Les syndicats d’Air Mauritius s’unissent pour ne pas faire les frais d’un exercice de restructuration

Ils croient savoir que ce sont les travailleurs de la compagnie d’aviation nationale qui feront les frais de la situation financière précaire de l’entreprise. Cinq syndicats d’Air Mauritius ont donc réuni leurs membres ce samedi à Curepipe pour marteler un même message de mobilisation : le staff ne peut être tenu pour responsable des décisions politiques prises à Air Mauritius. Comme l’explique l’avocat Dev Ramano, ce sont les motivations politiques

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>