Breaking news
  • No posts were found

Tag "irfan rahman"

[Vidéo] Irfan Rahman: Une enquête ouverte sur les SMS appelant à voter pour certains candidats

Des électeurs de Belle-Rose/Quatre-Bornes ont reçu des SMS plébiscitant l’un des 40 candidats de cette partielle. Tania Diolle a d’ailleurs été interpellée à ce sujet ce matin, son nom ayant été mentionnée. La candidate du Mouvement patriotique avait alors indiqué que selon ses informations, un des sympathisants du parti avait sollicité un service de publicité. (suite du texte après la vidéo) Irfan Rahman confirme, lui, qu’une plainte a été enregistrée par la

[Vidéo] Partielle au no 18: Le taux de participation final est de 54,96%

Le pointage final est tombé. 23 112 électeurs de Belle-Rose/Quatre-Bornes se sont rendus aux urnes, ce 17 décembre. Soit un taux de participation de 54,96%, bien en-deçà des 73,54% enregistrés lors des législatives de 2014. Le Commissaire électoral Irfan Rahman a animé, à 19h, un point de presse à son bureau pour faire le point sur cette journée. Revenant sur le cas de ces nombreux citoyens qui n’ont pu voter car non enregistrés, à

[Vidéo] Au no 18: Les noms de certains habitants ne figurent pas sur les listes électorales

Ils habitent Quatre-Bornes depuis des années. Certains sont enregistrés à la circonscription no 18 depuis quarante ans. Mais ils n’ont pu exercer leur droit de vote aujourd’hui. La raison : leurs noms ne figurent pas sur les listes des électeurs enregistrés. Si certains ont dû se déplacer vers d’autres centres de vote, d’autres devront attendre janvier pour s’inscrire à nouveau sur le registre des électeurs. Cet exercice est renouvelé tous les ans,

[Vidéo] Banderoles et oriflammes font débat parmi les 40 candidats à Belle-Rose/Quatre-Bornes

Il y a trop de banderoles et d’oriflammes à Belle-Rose/Quatre-Bornes en amont de l’élection partielle du 17 décembre. A la réunion organisée par la Commission électorale avec les 40 inscrits à ce scrutin, Roshi Bhadain a ainsi suggéré que la campagne se fasse sans ses visuels. Si les candidats sont d’accord que cette partie du folklore électoral est une nuisance visuelle, certains ne se sont pas fait prier pour rappeler

[Vidéo] Réunion en vue entre les candidats déclarés au no 18, la police et l’Electoral Commissioner’s Office

Le Commissaire de police a eu une réunion de travail, aujourd’hui, avec le Commissaire électoral Irfan Rahman ainsi que le président de l’Electoral Supervisory Commission, Yusuf Aboobaker. A l’agenda : la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes en vue de la partielle en décembre.  Le commandant divisionnaire de la police de Quatre-Bornes était également présent. Mario Nobin note que la police a pris les actions «appropriées» suite à des incidents. Ainsi, suivant les

[Audio] Banderoles et affiches arrachées: Le MP saisit la Commission électorale

Des affiches et banderoles du Mouvement patriotique ont été arrachées à Belle-Rose/Quatre-Bornes, ce vendredi 6 octobre. Un acte de provocation, estime Alan Ganoo, qui pourrait augurer d’une campagne électorale aux dérapages plus importants. Le président du parti de la rose s’est donc tourné vers la Commission électorale aujourd’hui. Le commissaire électoral Irfan Rahman confirme qu’il a reçu les doléances du MP. Et requis de la police qu’elle renforce les effectifs patrouillant

[Audio] Irfan Rahman se félicite de « l’ambiance très conviviale » lors de l’enregistrement des partis à Rodrigues

Johnson Roussety pour le Front patriotique rodriguais ; Serge Clair pour l’Organisation du peuple de Rodrigues et Nicolas Von Mally pour le Mouvement rodriguais. Ils se sont tous relayés entre 9h à 15h, ce lundi 9 janvier, pour enregistrer leurs partis pour les élections de l’Assemblée régionale de Rodrigues, prévues pour le 12 février. Présent à Rodrigues pour l’enregistrement des partis politiques, le Commissaire électoral Irfan Rahman dit sa satisfaction par rapport à

Présidentielles aux Comores: La mission appelle «à la retenue» en attendant les résultats

Le deuxième tour des élections présidentielles aux Comores a eu lieu ce dimanche 10 avril. Or, quatre jours après, l’archipel ne sait toujours pas qui présidera l’Union. C’est ce que rapporte, dans son édition du jour, la Gazette des Comores. Le pays est également passé au vote, ce dimanche, pour élire les gouverneurs des différentes îles. Les trois candidats en lice pour succéder au président Ikililou Dhoinine : Mohamed Ali Soilihi, candidat

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>