Breaking news
  • No posts were found

Tag "inondation"

[Vidéo] Jeewa-Daureeawoo : Un plan de travail est en place pour les drains

«La situation est sous contrôle et nous la surveillons de près.» C’est ce qu’assure Fazila Jeewa-Daureeawoo à l’issue d’une réunion du National Disaster Risk Reduction and Management Centre. Après les fortes pluies de ce matin, la ministre des Collectivités locales estime que les services d’urgence ont pu parer au plus pressé. Et que les régions à risque continuent à faire l’objet d’une surveillance accrue des autorités. Interrogée sur le mécontentement

[Vidéo] Risque d’inondation: Les pompiers testent de nouveaux équipements

Souvent appelés les soldats du feu, les pompiers interviennent également lors d’inondations ou d’accumulation d’eau. Des interventions qui nécessitent des équipements particuliers et efficaces. La Mauritius Fire & Rescue Service a ainsi mis à l’épreuve une pompe à eau, acquise récemment, ce mercredi 28 mars au Midlands Dam. Des pompiers plongeurs de la Swift Water Rescue Team, cellule spécialisée dans les sauvetages extrêmes, ont aussi éprouvé leurs techniques, dont des méthodes

[Vidéo] Baie-du-Tombeau: Les habitants surpris par les inondations, Callichurn sur le terrain

Chez les Roussety, la mère de famille, qui vit avec ses quatre enfants, est debout depuis 2h du matin. A cause de l’orage et de la pluie, qui a fini par entrer dans les maisons. Ce matin, la petite famille pataugeait dans l’eau boueuse, qui a inondé leur logis. Salon, chambre, cuisine… L’eau est à au moins une trentaine de centimètres de hauteur dans ce quartier de la rue Empereur.

[Vidéo] Pluies torrentielles: Diverses régions de l’île sous les eaux

Baie-du-Tombeau, Plaine-des-Roches, Beau-Bassin, La Caverne, Yemen, Tamarin, Albion… Ce sont quelques-unes des régions affectées par les inondations ce matin. En cause : les fortes averses orageuses qui ont duré toute la nuit. La route d’Anse Jonchée demeure fermée. La route côtière de Rivière-Noire également car complètement inondée. Ailleurs, la police a mis en place des diversions, comme à Gros-Cailloux ce matin. (voir le point info route avec l’inspecteur Ashok Matar plus bas)

[Vidéo] Berguitta: Inquiétude à la tabagie Ramkissoon à Fond-du-Sac avant les grosses pluies

Quel recours pour le propriétaire de la tabagie Ramkissoon ? A chaque période de grosses averses, son commerce à Fond-du-Sac est inondé. C’était le cas par deux fois déjà, début janvier, suivant les pluies de début d’année, explique-t-il. Assurer son commerce ? Son bâtiment datant d’une trentaine d’années ne peut l’être, selon les informations qu’il a obtenues. Alors avec le passage de Berguitta, il prend les précautions qu’il peut. Entreposant ses produits

[Vidéo] Berguitta: Malgré les précautions prises, plusieurs maisons inondées à Poste-de-Flacq

Poissons et anguilles nageant dans des cours. Scène étonnante mais vraie à Poste-de-Flacq où une trentaine de familles ont les pieds dans l’eau. A cause des averses causées par le passage de Berguitta. Depuis janvier et les pluies de début d’année, c’est la quatrième fois qu’elles subissent des inondations. Des travaux sur une déviation sur une rivière, en amont, serait la cause des accumulations d’eau dans cette partie de la

Berguitta s’éloigne, l’alerte 3 maintenue encore quelques heures

Maurice est toujours sous le coup d’une alerte 3. Berguitta était, à 10h, à son point le plus rapproché de l’île. Soit quelque 15 km au large de Souillac. La forte tempête tropicale poursuit sa trajectoire vers le sud-ouest à environ 15 km/h. Météo Maurice note une accalmie temporaire ce matin. Mais prévient : il y aura une dégradation du dans l’après-midi. Des bandes nuageuses associées à Berguitta traverseront l’île durant la journée, accompagnées de

[Vidéo] Les habitants de Cité La Cure et Poudre d’Or déplorent le manque de drains

Certains d’entre eux se sont réveillés aux petites heures du matin, la chambre à coucher envahie d’eau. Si les pompiers sont intervenus chez d’autres, leur cour est toujours inondée par 50 cm d’eau. A Cité La Cure aussi bien qu’à Poudre d’Or, les sinistrés rencontrés pointent du doigt les drains inadéquats pour canaliser des volumes d’eau générés par les grosses averses. Dans les deux localités, les habitants déplorent les promesses

[Vidéo] Une centaine de sinistrés massés devant le poste de police d’Abercrombie

Des habitants de Sainte-Croix et de Cité la Cure sont très remontés contre les autorités. Ils déplorent le fait qu’ils attendent toujours la visite de la police pour pouvoir toucher l’allocation en cas de fortes pluies. Alors que leurs maisons ont été inondées la semaine dernière. Ainsi, ce lundi 8 janvier, ils sont une centaine à patienter dans l’enceinte du poste de police d’Abercrombie. Las d’attendre les documents requis de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>