Tag "Information and Communication Technologies Authority"

[Vidéo] Poster sur Facebook : quelles sanctions au boulot ?

Shekar Moorith, employé au casino de Grand-Baie, a appris qu’il était suspendu de ses fonctions le vendredi 17 août. La raison : un post sur Facebook suivant l’accord collectif signé récemment et mal digéré par ses supérieurs. Il se défend cependant : ses propos ne portaient préjudice à personne puisqu’il ne mentionnait personne en particulier. Son syndicat attend les conclusions de l’enquête interne avant de déterminer la marche à suivre. Ashok Radhakissoon, ancien

[Document] Kailash Trilochun réclame des dommages de Rs 417,6M à SAJ et à l’Etat

L’avocat Kailash Trilochun réclame des dommages de l’ordre de Rs 417,6 millions à Sir Anerood Jugnauth et à l’Etat mauricien pour «faute lourde». Il leur a servi une mise en demeure ce vendredi à travers l’avoué Roshan Rajroop. Il explique s’être senti diffamé et insulté par les propos tenus par l’ex-Premier ministre le 12 septembre 2016 quant aux honoraires de Rs 19 millions qu’il a perçus auprès de l’Information and

[Vidéo] Rs 554 m de dommages à Emtel: A l’ICTA et à MT de décider s’ils feront appel, dit Sawmynaden

Yogida Sawmynaden rencontre, cet après-midi, Sherry Singh, CEO de Mauritius Telecom, et Mahmad Aleem Bocus, chairman de l’Information and Communication Technologies Authority. Cela afin de discuter du jugement tombé, hier, les condamnant à versers plus de Rs 554 millions de dommages à Emtel pour concurrence déloyale. Il revient à la compagnie de téléphonie et au régulateur, insiste cependant le ministre des Technologies, de décider s’ils feront appel du jugement. Tout comme, dit-il,

[Document] L’ICTA et Mauritius Telecom condamnés à payer plus de Rs 550 millions à Emtel

L’affaire était devant la Cour suprême depuis l’an 2000, pour un litige soulevé par Emtel depuis 1996. Quelques jours seulement avant son départ à la retraite, la juge Ah Foon Chui Yew Cheong a rendu son verdict. Condamnant l’Information and Communication Technologies Authority, Mauritius Telecom et Cellplus à verser solidairement plus de Rs 554 millions à la compagnie de téléphonie. Soit un total de Rs 554 139 900. La plainte contre le ministère des Technologies, quatrième

[Document] ICTA: Jadunundun veut poursuivre ceux qui ont induit le Premier ministre et la presse en erreur

Le membre du conseil d’administration de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) affirme que les documents que le Premier ministre a déposés au Parlement, ce mardi, soit ont été falsifiés, soit contiennent des erreurs commises par négligence. Tushyadev Jadunundun nie, en effet, avoir perçu un peu plus de Rs 1 million en 6 mois en tant que membre de l’ICTA et de la Postal Authority. Pour étayer ses dires, l’activiste

[Vidéo] Les officiers de la Commission anticorruption effectuent une descente à l’ICTA

Ils sont arrivés à l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) vers 10h30. Des officiers de la Commission anticorruption se sont alors dirigés dans le board room de l’institution où ils se sont tour à tour entretenus avec le président de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee mais aussi avec le directeur financier par intérim de l’institution. Il nous revient que les officiers de l’Independent Commission against Corruption (ICAC) ont consulté plusieurs documents et aussi des

[Parlement] Rs 6,6 millions payées aux membres du conseil d’administration de l’ICTA en 6 mois

Avec Rs 1,6 million d’allocations perçues entre mai et octobre 2016, Bhanoodutt Beeharee est le membre du conseil d’administration de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) ayant touché le plus d’indemnités de l’Etat de mai à octobre 2016. Le président de l’institution devance un autre membre de son conseil. Tushyadev Jadunundun, activiste du MSM, a perçu un peu plus de Rs 1 million durant la même période. Ce sont quelques-unes des informations révélées dans

[Vidéo] Si sa plainte contre SAJ n’aboutit pas, Trilochun le poursuivra au privé

Il ne digère pas les propos du Premier ministre à son encontre. Et récuse vivement ceux que sir Anerood Jugnauth lui impute. Nommément, d’avoir déclaré que ce dernier mais aussi Pravind Jugnauth et Showkutally Soodhun lui auraient réclamé des commissions. Pour Rama Valayden, il s’agit d’un complot « à la Goebbels » ourdi « par le Premier ministre et d’autres ». S’il laisse la justice suivre son cours, Kailash Trilochun ne compte toutefois pas

[Vidéo] Affaire Trilochun: SAJ avait recommandé de «fou li deor partou»

Le Premier ministre a livré le fond de sa pensée sur Kailash Trilochun. Après les déboires de l’avocat, sir Anerood Jugnauth avait en effet recommandé de « fou li deor », non seulement de la présidence de la Financial Intelligence Unit. Mais également de toutes les institutions publiques dont il est le conseiller juridique. Des décisions devant être prises, précise SAJ, en tenant compte des éventuelles indemnités payables à ce proche du MSM

L’ICTA se passe des services de Me Trilochun

Le communiqué tient en une ligne. L’Information and Communication Technologies Authority indique que Kailash Trilochun n’est plus son conseil légal. Cette décision intervient deux jours après que le Premier ministre a annoncé, au Parlement, que l’homme de loi a touché quelque Rs 19 millions dans le cadre du procès intenté par Emtel à l’ICTA, entre autres défendeurs. Hier, Nando Bodha a déclaré au Parlement que la Road Development Authority se passera désormais

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>