Breaking news
  • No posts were found

Tag "iframac"

[Vidéo] Après une nuit en cellule, Brian Burns devant la Cour de Rose-Hill ce mardi matin

L’ancien CEO d’Iframac ne regagne pas son domicile après sa longue journée d’audition au Central Criminal Investigation Department. Arrêté dans la matinée sous trois charges provisoires de money laundering, computer misuse et conspiracy to defraud, l’ancien cadre du groupe BAI passera la nuit en détention avant d’être traduit devant la Cour de district de Rose-Hill, ce mardi matin. Ce n’est qu’après cette étape que ses hommes de loi pourront demander

[Vidéo] Les employés d’Iframac dans la rue car ils craignent pour leur avenir

« Merci pou mois mai / Qui pou arive nou lavenir ? », « Pa pran nou bouse manze », « Lisansiman = dram imin »… Les employés d’Iframac sont descendus dans la rue, ce samedi. Et les pancartes qu’ils ont brandies illustrent bien leurs craintes. Car si tous saluent la décision du gouvernement d’annuler le licenciement de centaines d’employés du groupe BAI, dont ceux de leur entreprise, nombreux estiment que ce n’est là qu’un répit. N’ayant

[Vidéo] Le gouvernement annule le licenciement de 704 employés du groupe BAI

Apollo Bramwell, Courts, Iframac… Les 704 personnes du groupe BAI, licenciées par les Special Administrators, pourront reprendre le travail dès demain. Le gouvernement a annoncé aujourd’hui l’annulation de leur renvoi, pourtant décidé par les Special Administrators nommés pour gérer la liquidation du groupe fondé par Dawood Rawat. Le maintien des emplois n’est cependant pas à considérer comme « un blâme pour l’administrateur », avance Soodesh Callichurn. Qui explique que ce dernier « n’a pas

[Vidéo] Visite éclair de Claudio Feistritzer aux Casernes centrales

Libéré sous caution depuis samedi, Claudio Feistritzer s’est de nouveau rendu au Central Criminal Investigation Department. La raison : des formalités concernant son passeport, qui a été remis à la police hier, 17 mai. Par ailleurs, Brian Burns avait été convoqué au CCID ce matin. Arrivé en compagnie de son homme de loi, il a été expliqué au CEO d’Iframac que les enquêteurs ne pourraient le recevoir aujourd’hui. Photo :

[Affaire BAI] Courts Asia se dit prête à racheter Courts (Mauritius)

C’est le PDG de Courts Asia Limited qui confirme l’intérêt que porte le groupe singapourien à la plus importante enseigne d’électroménager et d’ameublement local. « Nous croyons que l’île Maurice peut tirer parti de notre expertise régionale et des économies d’échelle dont nous bénéficions », indique Terry O’Connor en relevant que Maurice est le quatrième marché auquel s’intéresse Courts Asia, spécialisée elle aussi dans l’électroménager, l’informatique et les meubles. L’exercice de reprise

[Vidéo] «C’est bien un Ponzi», affirme Bhadain en détaillant les jeux comptables de Rawat

Si la situation des 135 228 détenteurs d’une police d’assurance de la British American Insurance est régularisée avec la création prochaine de la National Insurance Company Ltd, celle des 24 690 détenteurs d’un plan Super Cash Back Gold (SCBG) demeure des plus incertaines. C’est ce qu’a expliqué, ce lundi, le ministre de la Bonne gouvernance lors d’une conférence de presse marathon. A l’aide des résultats financiers du groupe BAI et de l’organigramme des différentes sociétés appartenant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>