Tag "icac"

[Vidéo] Arrêté, Shahebzada Azaree est libéré sous caution

Il était de retour à la Commission anticorruption, ce matin. A son troisième jour d’audition under warning, Shahebzaza Azaree a été arrêté. Le patron de Gloria Fast Food fait face à une charge provisoire de blanchiment d’argent. Il a recouvré la liberté après avoir fourni une caution de Rs 50 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 500 000. Azaree fait face à une interdiction de quitter le pays. Il devra se

[Vidéo] A l’ICAC, Mahmad Kodabaccus s’explique sur des recrutements à la MHC

Il estime n’avoir rien à se reprocher. Et que toutes les procédures ont été suivi. Mahmad Kodabaccus est ressorti des locaux de la Commission anticorruption après un peu plus de deux heures d’audition. L’ex-président du conseil d’administration de la Mauritius Housing Company y a été entendu under warning, ce 10 avril. L’Independent Commission against Corruption a ouvert une enquête suivant une plainte d’un haut cadre de la MHC concernant des allégations de

[Vidéo] Beekarry veut élaborer un code de conduite pour les parlementaires et ministres

« Nous sommes arrivés assez loin », dit le directeur général au sujet d’un code de conduite que la commission anticorruption élabore pour les députés. Toutefois, après avoir été mis au courant que le ministère de la Fonction publique travaille sur un deuxième code, pour les ministres, Navin Beekarry estime qu’une table ronde est importante pour rassembler les deux textes en un seul code. Le directeur de l’Independent Commission Against Corruption a

L’ICAC se penche sur le salaire de Sumputh

Alors que la polémique enfle sur les rémunérations de Vijaya Sumputh en tant que directrice du Trust Fund for Specialised Medical Care, la Commission anticorruption prend les devants. Les enquêteurs du triangle de Réduit ont lancé aujourd’hui des travaux préparatoires devant déterminer si une enquête préliminaire est requise dans cette affaire. Au Parlement, il y a deux jours, Anwar Husnoo a indiqué qu’il consulterait l’Attorney General quant à une enquête

 [Audio] Après la démission de Sumputh, Ramgoolam exige qu’une enquête établisse les faits

Les choses ne peuvent en rester là, affirme le leader du Parti travailliste. Pour Navin Ramgoolam, la démission de Vijaya Sumputh du Centre Cardiaque ne doit pas empêcher la commission anticorruption de démarrer une enquête afin de déterminer l’existence éventuelle « d’abus, de conflit d’intérêts et d’illégalités ». Ramgoolam fustige également Pravind Jugnauth pour son manque de poigne et le fait qu’il ne sache pas ce qu’il se passe au sein de

Les histoires d’amour finissent mal, en général

Ce titre, emprunté au groupe français Rita Mitsouko, illustre plus ou moins ce que le pays est en train de vivre depuis quelques mois. La population est gagnée par un profond désenchantement face aux personnes et institutions qui ont en elle suscité un fol espoir. Avant de révéler leurs limites trop vite. Impatiente, l’opinion publique se demande ainsi déjà si ces personnes doivent rester en place. L’égérie déchue. Ameenah Gurib-Fakim

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: Bhadain est aujourd’hui dans le trou qu’il a fouillé pour moi

Il a dit ne pas être « dans un ‘mood’ pour attaquer, ni pour juger, encore moins pour condamner ». C’est pourtant à un véritable réquisitoire contre Roshi Bhadain que Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est livré. Fort du communiqué émis, ce matin, par le bureau du Directeur des poursuites publiques. Celui-ci a indiqué que, faute de preuves, il n’y aura pas de poursuites contre Lutchmeenaraidoo quant au prêt en euros qu’il a contracté auprès

[Vidéo] Poursuivi par l’ICAC sous trois charges, Dick Sui Wa acquitté

La Cour intermédiaire a rendu son verdict aujourd’hui. Dick Ng Sui Wa a été acquitté des trois charges formelles qui pesaient contre lui. Il était poursuivi pour avoir accepté des rabais sur trois billets d’avion d’Air Mauritius. Des remises dont Dick Ng Sui Wa a bénéficié, entre novembre 2002 et mai 2003, pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care. Cela lui a valu une

[Vidéo] Raj Dayal fixé sur les charges formelles contre lui le 27 février

Le bureau du Directeur des poursuites publiques a besoin de plus de temps avant de pouvoir se prononcer sur l’affaire Dayal. C’est ce qui ressort de l’audience d’aujourd’hui. L’ex-ministre de l’Environnement a comparu en Cour de district de Port-Louis, ce lundi 6 février. Il devait être fixé sur les accusations formelles à être retenues contre lui. Mais comme lors de la précédente audience, début janvier, la poursuite a demandé un renvoi. Le

[Vidéo] Trilochun porte plainte à l’ICAC contre SAJ et Pravind Jugnauth

« C’est à SAJ de prouver qu’il n’y a pas corruption. » Kailash Trilochun en est convaincu : la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth est contraire aux dispositions de la Prevention of Corruption Act. Et les deux hommes ont commis un délit. Pour l’avocat, qui affirme agir au nom de la démocratie, un changement « aussi important » à la tête de l’Etat ne peut intervenir « sans retourner le pouvoir