Tag "hussein abdool rahim"

[Vidéo] Touria Prayag: Le pays va mal

Ils ont mieux à faire, «comme combattre la vraie criminalité» au lieu de s’intéresser à des «petits acteurs et figurants». C’est ainsi que la rédactrice en chef de Weekly a commenté sa convocation au Central Criminal Investigation Department dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Bet 365. Touria Prayag a été interrogée sur ses discussions avec Hussein Abdool Rahim avant et après la publication de documents sur l’ancien Attorney General

[Vidéo] Bhadain: Il y a machination politique derrière la volte-face d’Abdool Rahim

Il est arrivé à 10h15 et n’est ressorti des locaux du Central Criminal Investigation Department qu’environ huit heures plus tard. Satisfait, Roshi Bhadain dit avoir éclairé les officiers du CCID sur l’affaire Bet365. Ce qui leur permettra, affirme-t-il, de mieux mener leur enquête. Le leader du Reform Party affirme que les récents événements l’ont contraint à se tenir loin de la campagne électorale à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Pour Bhadain, la volte-face d’Hussein

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «La personne qui va subir, c’est Abdool Rahim… pas mon client»

Yousuf Mohamed n’en démord pas. Il reviendra à Hussein Abdool Rahim de subir les contrecoups de sa volte-face dans l’affaire Bet365. Ce dernier s’étant rétracté quant au contenu de son affidavit, il est passible de poursuites pour plusieurs délits, fait comprendre le Senior Counsel. Quand ce sera le cas, Ashley Hurhangee «sera témoin», dit-il. Yousuf Mohamed est l’avocat d’Ashley Hurhangee. Ce dernier, qui a représenté Abdool Rahim au moment où

[Vidéo] Yousuf Mohamed: «Il y a eu complot pour qu’Abdool Rahim démente son affidavit»

L’avocat d’Ashley Hurhangee ne mâche pas ses mots. «Ce complot a été inventé de toutes pièces par ce M. Rahim», affirme Me Yousuf Mohamed. Le Senior Counsel était de retour aux Casernes centrales avec son client, aujourd’hui. Ashley Hurhangee a représenté Hussein Abdool Rahim, après que celui-ci a approché La Sentinelle pour déballer ce qui allait devenir l’affaire Bet365. L’avocat s’est par la suite retiré, arguant que son client lui avait

[Vidéo] L’affidavit d’Abdool Rahim fidèle à ses dires à Shakeel Mohamed avant de le jurer

«Risible». Pour Shakeel Mohamed, les allégations de complot contre les journalistes de La Sentinelle ne tiennent pas la route. Hussein Abdool Rahim, explique l’avocat, l’a approché le 8 septembre avant de prendre contact avec ces derniers. Les faits qu’il lui a relatés, poursuit Shakeel Mohamed, sont similaires à ceux contenus dans l’affidavit que le parieur a juré, quelques jours plus tard, avec l’aide de ces journalistes. Shakeel Mohamed s’est rendu volontairement

[Vidéo] Affaire Bet365: Abdool Rahim confronté aux journalistes de La Sentinelle au CCID

A en croire les journalistes de La Sentinelle, leurs auditions au Central Criminal Investigation Department ont pris fin aujourd’hui. Nad Sivaramen, directeur des publications, Axcel Chenney et Yasin Denmamode devront tout de même se rendre de nouveau aux Casernes centrales demain. Entendus depuis ce matin par les enquêteurs, les trois journalistes ont, durant la journée, été confrontés à Hussein Abdool Rahim. Celui-ci est considéré comme un «dénonciateur» dans cette affaire, selon

[Vidéo] Sivaramen, Chenney et Denmamode de retour au CCID ce mardi matin

Nad Sivaramen, directeur des publications de La Sentinelle, a été placé en état d’arrestation, puis libéré sur parole. Il fait face à une charge provisoire de complot. Les journalistes Axcel Chenney et Yasin Denmamode, également interrogés par le Central Criminal Investigation Department, ont aussi été autorisés à rentrer chez eux ce soir. Ils se sont rendus aux Casernes centrales en milieu d’après-midi. Suivant une tentative de perquisition à leurs domiciles

[Vidéo] Sivaramen, Chenney et Denmamode entendus par les enquêteurs du CCID

C’est peu avant 15 heures que le directeur des publications de La Sentinelle ainsi que les deux journalistes ayant révélé l’affaire bet365 dans l’express sont arrivés au Central Criminal Investigation Department (CCID). La police a affirmé que les trois journalistes ne sont sont pas sous le coup d’un mandat d’arrêt. Des officiers ont tenté de perquisitionner leurs domiciles tôt ce lundi 29 septembre. Mais étant absents de chez eux, l’opération

[Document] Bhadain réclame Rs 50 millions à Rahim, Nawaz Noorbux, Radio Plus et Défi Plus

En déplacement au Royaume-Uni, l’avocat était resté discret dans un premier temps à la suite de la volte-face de Hussein Abdool Rahim (HAR) qui avait formulé des accusations contre l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo. Ce samedi, Roshi Bhadain a lancé sa contre-offensive, non seulement contre le témoin qui dit avoir été manipulé par lui et l’express. Mais également contre Nawaz Noorbux, Radio Plus et Défi Plus. S’estimant diffamé par les propos

[Vidéo] Affaire bet365: Sylvio Sundanum remet son portable aux enquêteurs du CCID

Il soupçonne quelqu’un d’utiliser le téléphone portable de Hussein Abdool Rahim. Car, selon Sylvio Sundanum, il a reçu un message d’un numéro du parieur ce matin alors que ce dernier n’est, semble-t-il, pas en possession de l’appareil. Sylvio Sundanum a, donc, préféré venir remettre son portable aux enquêteurs du Central Criminal Investigation Department ce matin.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>