Breaking news
  • No posts were found

Tag "groupe refugiés chagos"

Nando Bodha et Olivier Bancoult évoquent leur «sagrin» à La Réunion

Le ministre du Transport Nando Bodha était à l’île sœur pour présenter son dernier ouvrage, L’archipel du sagrin, le mardi 16 octobre. Il a indiqué au Quotidien de La Réunion avoir pris six ans pour compléter ce récit qui parle de la déportation des habitants des Chagos, ayant dû recueillir leurs témoignages. «Le mot sagrin est plus fort que chagrin, c’est un saisissement de l’âme», a-t-il fait valoir, tout en

[Audio] Bancoult dénonce l’expulsion de la petite-fille d’une Chagossienne en Grande-Bretagne

«Encore une fois, c’est la mauvaise foi des autorités britanniques vis-à-vis des enfants et des petits-enfants des membres de la communauté chagossienne. Elles divisent des familles alors que nous vivions comme une seule famille sur nos îles.» C’est en ces termes qu’Olivier Bancoult, chef de file du Chagos Refugees Group (GRC), déplore la décision du Home Office de déporter Taniella Moustache, une jeune de 18 ans, dont la grand-mère est une Chagossienne qui avait été envoyée aux Seychelles suivant la

Chagos : Jugnauth précise les «menaces» du Royaume-Uni contre Maurice à la BBC

«Nous avons eu des menaces verbales» à cause des revendications mauriciennes sur les Chagos. Des «représailles», a précisé Pravind Jugnauth à BBC News, portent sur «des questions de commerce et d’investissement et sur nos relations avec le Royaume-Uni». C’est la première fois que le Premier ministre précise la nature de telles «menaces». S’il les a évoquées sans donner de détails, la semaine dernière, le chef du gouvernement a ajouté par ailleurs

[Vidéo] Chagos: Jugnauth et Bancoult appellent à «faire bloc» derrière Maurice à La Haye

Ses engagements sur le plan international expliqueront son absence lors de l’audition orale de Maurice devant la Cour internationale de justice, le 3 septembre. Pravind Jugnauth sera toutefois à La Haye le 6, jour de l’intervention de l’Union africaine qui soutient Maurice dans sa revendication sur les Chagos. Car pour Maurice, c’est une «étape cruciale». Le Premier ministre est revenu sur les détails des auditions, qui auront lieu du 3 au 6 septembre.

[Vidéo] Visites aux Chagos: Bancoult lance un appel au boycott

«Ne laissons pas les Anglais nous diviser !» Les trois nouvelles visites aux Chagos qu’organise le gouvernement britannique irritent Olivier Bancoult au plus haut. Pour le président du Groupe réfugiés Chagos, c’est là une énième tentative pour tenter de diviser la communauté. D’autant que les visites, prévues en octobre et novembre 2018, ainsi qu’en février 2019, incluront cette fois-ci les descendants des natifs. Les Chagossiens intéressés ont été invités à contacter

[Vidéo] Les traditions chagossiennes s’exposent à Maurice et en Grande-Bretagne

«Chagos: Cultural Heritage Across Generations». Dans le cadre de ce projet, une exposition consacrée aux traditions chagossiennes sera lancée ce week-end. Cuisine, musique, objets traditionnels ou encore herbes médicinales… L’héritage culturel du peuple de l’archipel se met en scène. Ce projet est dirigé par Laura Jeffery, anthropologue à l’université d’Edinburgh en Ecosse, et est financé par le UK Arts and Humanities Research Council. L’exposition se tiendra au siège du Groupe

[Vidéo] ‘Chagos mon amour’: Françoise Labelle et Jean Clément Cangy racontent Lisette Talate

Comment faire connaître l’histoire du peuple chagossien ? Françoise Labelle, ancienne députée et membre du MMM, est partie de cette réflexion pour l’écriture de Chagos mon amour. Ce livre retrace l’histoire de Lisette Talate, figure emblématique de la lutte chagossienne. Ou plutôt, il lui laisse la parole. Les souvenirs de celle qui est née et a grandi à Diego Garcia défilent à la première personne. De sa déportation à la mort de

[Vidéo] De l’ONU, Bancoult salue un vote «historique» pour Maurice et le peuple chagossien

«Une victoire importante.» Olivier Bancoult salue la solidarité affichée par les pays ayant soutenu Maurice en votant, ce 22 juin à l’Onu, pour sa résolution sur les Chagos. Maurice peut maintenant saisir la Cour internationale de justice et lui demander son avis sur l’excision, par les Britanniques, de l’archipel en 1965. De New York où il s’est rendu au sein de la délégation mauricienne menée par sir Anerood Jugnauth, Bancoult note la

Droit de pêche: Chagossiens de Maurice et des Seychelles poursuivent le Royaume-Uni

Les Chagossiens militent pour leurs droits de pêche autour de l’archipel. Ils contestent la zone de protection marine Marine Protection Area créée par le Royaume-Uni autour des Chagos. L’affaire sera entendue le 28 et le 29 juin en Cour suprême, au Royaume-Uni. Une délégation du Groupe Réfugiés Chagos (GRC) de Maurice s’y rendra, soutenue cette fois-ci par les Chagossiens résidents aux Seychelles. Revenant sur son audience avec le Pape François, Olivier

[Document] Fonds de £40 millions: Les Chagossiens n’auront pas à renoncer à poursuivre les Britanniques

La précision vient du haut-commissariat du Royaume-Uni à Maurice. Les Britanniques n’utiliseront pas le British Government Support Package d’environ 40 millions de livres sterling « pour arguer que les Chagossiens ont renoncé à leur souhait de retourner sur les îles ». Le gouvernement britannique, rappelle le communiqué émis ce matin, accompagne la communauté « depuis plusieurs années ». Dont le Groupe Réfugiés Chagos (GRC) dans le cadre de l’éducation et de l’employabilité des jeunes. Ces

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>