Breaking news
  • No posts were found

Tag "gouvernement"

[Vidéo] 4 nouvelles apps lancées pour faciliter l’accès aux services de l’Etat

Développées par Agileum, les applications Family Welfare , School Companion , Search Gov et Emergency Alert ont été lancées ce lundi 25 Juin. L’application Family Welfare permet de rapporter les cas d’abus sur mineur et les abus domestiques. Également disponible sur l’application, les numéros d’urgence. Les parents qui utiliseront le School Companion pourront avoir des informations essentielles provenant de l’école de leur enfant. Ainsi, les résultats scolaires de l’élève, le

[Vidéo] Pravind Jugnauth : La mafia de la drogue «a les moyens de déstabiliser le gouvernement»

Pendant trop longtemps, la mafia a été «toléré», «soutire». Les trafiquants ont aujourd’hui «les moyens pour déstabiliser un gouvernement», déclare le Premier ministre. Qui a, devant des collégiens à Moka, réaffirmer son engagement dans la lutte contre le trafic de drogue. Pravind Jugnauth a exhorté les Head Boys et Head Girls rassemblés au Mahatma Gandhi Institute à ne pas se laisser prendre au piège de la consommation de drogue. Tout

La Présidente craque sous la pression et prépare sa sortie… pour dans quelques jours

Aujourd’hui n’est pas encore le dernier jour qu’Ameenah Gurib-Fakim occupe son bureau au château du Réduit. Après la rencontre jugée infructueuse avec sir Anerood Jugnauth hier après-midi, c’est le Premier ministre en personne qui s’est rendu à la State House pour lui dire qu’elle avait le choix entre se désister ou partir dans le déshonneur. Car le gouvernement entend mettre en œuvre la procédure de destitution, conformément à l’article 30 de la

En attendant d’utiliser l’arme constitutionnelle contre la Présidente, le pouvoir va l’isoler

Trois options étaient à l’étude. Le divorce à l’amiable, le déclenchement de la procédure de destitution de la présidente prévue par la Constitution ou alors un amendement constitutionnel simplifiant la procédure visant à forcer le retrait de la chef de l’Etat. L’option lourde et longue d’enclencher l’article 30 de la Constitution pour évincer la présidente de la République a finalement été retenue. Si le gouvernement souhaitait qu’Ameenah Gurib-Fakim ne soit

[Vidéo] «Aucun problème au gouvernement», soutient Callichurn

Motus et bouche cousue. La plupart des ministres croisés à la sortie de la réunion spéciale d’aujourd’hui n’ont rien voulu dire. Pas même Prem Koonjoo, le ministre de l’Economie océanique d’habitude jovial et loquace. Seul le ministre du Travail répondra à la presse. Non, il n’y a «aucun problème au gouvernement», affirme Soodesh Callichurn. Les deux partenaires de l’alliance MSM-ML sont-ils sur la même longueur d’onde ? «Be normal, be normal»,

[Vidéo] Sohail Sesungkur conduit en état d’ivresse: Jugnauth tacle le père ministre et le fils

Le Premier ministre trouve «déplorable et condamnable» que le fils du ministre Sudhir Sesungkur a fait un accident en état d’ivresse. Alors même que Pravind Jugnauth venait de lancer une campagne nationale sur la sécurité routière quelques jours auparavant. Jugnauth dit aussi ne pas apprécier l’attitude de son ministre de la Bonne gouvernance par rapport à son fils. Il n’est ainsi «pas d’accord du tout» que le membre du MSM

[Vidéo] Soodhun: «Ki li prezidan, ki li depite bizin konn so responsabilite: si ou fane, ou peye»

Le président du MSM dit n’avoir pas lu les journaux et pris connaissance de la polémique actuelle autour de la présidente de la République. Mais Showkutally Soodhun a toutefois une idée bien arrêtée. Qu’on soit ministre, député ou président, chacun doit assumer ses responsabilités. S’il y a faute, il y a sanction, affirme l’ancien vice-Premier ministre. Si c’est d’un commun accord avec le Premier ministre qu’il a démissionné comme ministre,

[Vidéo] Pravind Jugnauth “pa gagn letan al dan kanpman… al fer tous sali”

Le Premier ministre le dit et le redit. Son équipe et lui travaillent. Et les résultats seront visibles à la fin de leur mandat. Il n’a certainement pas le temps d’aller «dan kanpman (…), al fer tous sali», a déclaré Pravind Jugnauth, critiquant de manière à peine voilée Navin Ramgoolam. Le chef du gouvernement le répète : il n’a aucune leçon à recevoir du leader des rouges. Que les parents

[Vidéo] L’année des démissions, remaniements et changements de camp

2017 a commencé par un changement inédit sur la scène politique : un Premier ministre qui cède sa place à son successeur sans avoir été battu lors d’une législative et sans l’avoir annoncé avant son élection. Conséquence directe de la démission du gouvernement de sir Anerood Jugnauth et du passage de témoin à celui de Pravind Jugnauth, le Conseil des ministres est dissous puis reconstitué. Roshi Bhadain est le seul à

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>