Breaking news
  • No posts were found

Tag "GGIR Bill"

[Vidéo] Le Muvman liberater défend Vijaya Sumputh et le bilan social de l’Alliance Lepep

Quel bilan pour l’Alliance Lepep après un an au pouvoir ? Lors de son congrès hebdomadaire, le Muvman liberater a choisi de s’attarder sur les mesures sociales. A l’instar de la compensation salariale de Rs 600 en début d’année et accordée de nouveau, en début de semaine malgré le faible taux d’inflation, note avec satisfaction Ivan Collendavelloo. Ou encore des tarifs sociaux appliqués pour l’eau et l’électricité. L’heure était aussi, en ce

La loi Bhadain votée en dépit de nombreuses réserves

Si la loi Bhadain est enfin votée, les débats ont été mouvementés, voire houleux par moments. Les amendements nombreux. Et ce jusqu’à la dernière minute. Les députés travaillistes, qui avaient déjà signifié qu’ils voteraient contre le Good Governance and Integrity Reporting Bill (GGIR), en ont pris pour leur grade. Tout comme le MMM. Sir Anerood Jugnauth a ainsi rappelé que le nettoyage du pays qu’a entrepris le gouvernement depuis dix

[Audio] La loi Bhadain votée, «nous continuons de travailler encore plus dur», affirme le ministre

58 voix pour. 4 contre. 7 abstentions. Le Good Governance and Integrity Reporting Bill a été adopté, ce jeudi 3 décembre, avec les amendements proposés, dont certains jusqu’à la dernière heure. Ainsi qu’ils l’avaient annoncé, les députés travaillistes se sont prononcés contre la loi Bhadain, tandis que ceux du MMM se sont abstenus. C’est un « grand jour » pour Maurice, dit Roshi Bhadain. Le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers

Loi Bhadain: De nombreuses réserves exprimées durant la première session de débats

Les débats sur le Good Governance and Integrity Reporting Bill (GGIR) se sont terminés fort tard hier. Avec, au final, 14 orateurs, ce n’est que vers minuit que la session de ce mercredi 2 novembre a été levée. Ce qui ressort des interventions d’hier : les profondes réserves exprimées par l’opposition sur divers aspects de la loi Bhadain. En présentant son projet de loi, le ministre des Services financiers s’est voulu ferme, confiant,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>