Breaking news
  • No posts were found

Tag "Gaëtan Siew"

[Vidéo] Pour marquer la Journée des villes, la PLDI annonce 3 projets d’envergure

10 000 arbres plantés dans la ville et sur la rue Volcy Pougnet, les façades de maisons repeintes à Vallée Pitot, Plaine-Verte ou dans le Ward 4 de Port-Louis ainsi que Chaké, une application mobile répertoriant les événements culturels. Ce sont les trois projets d’envergure auxquels s’attèle la Port Louis Development Initiative (PLDI). Jean Claude de l’Estrac et Gaëtan Siew, respectivement CEO et président de l’institution, ont dévoilé ces projets à

Patrimoine national: La Port Louis Development Initiative s’oppose à des amendements «désastreux»

«Désastreux». Pour la Port Louis Development Initiative, le mot n’est pas trop fort devant ce que projette de faire l’Etat quant au patrimoine architectural du pays. Les amendements au Finance Bill, qui passera au vote ce mercredi 19 juillet, permettra à l’Etat de déclassifier un patrimoine national. Si une telle appellation «n’est plus dans l’intérêt public» ou si les coûts des travaux sont trop onéreux après étude de toutes les options.

[Vidéo] Bodha lance la conception de l’échangeur de Phoenix et du pont de Coromandel

C’est à Korean Expressway Corporation que le gouvernement a confié la conception du nouvel échangeur du rond-point de Jumbo Phoenix ainsi que du pont qui reliera Coromandel à Sorèze. Lors de la signature de l’accord avec le cabinet sud-coréen, Nando Bodha s’est félicité de l’économie de Rs 106 millions sur le montant initial de Rs 500 millions qui aurait dû être déboursé par l’Etat. Suite à des questions sur le

[Vidéo] Bodha annonce une loi pour régler les litiges sur les paiements dans la construction

En droite ligne de son plan pour consolider et professionnaliser le secteur de la construction, Nando Bodha annonce une série de mesures. La principale : la présentation, au mois d’avril, d’un Security of Payment Bill. Ce projet de loi vient mettre en place le cadre légal pour la résolution, par l’intermédiaire d’un arbitre, de litiges sur les paiements dans le cadre de projets de construction. Le ministre des Infrastructures publiques annonce,

[Vidéo] «Au moins 5 Smart Cities sortiront de terre en 2016», promet Lutchmeenaraidoo

Pour le ministre des Finances, avec les projets Smart Cities, Maurice peut montrer dès maintenant au monde ce qu’elle peut être dans 20 ans. Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est ainsi félicité ce jeudi, lors du Smart Mauritius Summit 2016, de l’intérêt que portent de nombreux investisseurs étrangers à la stratégie de développement du gouvernement. Pour le ministre des Finances, vu cet engouement, il ne fait aucun doute que les travaux pour « au moins

[Vidéo] Un atelier pour comprendre, avec les smart cities, créer de la valeur ajoutée pour Maurice

Durant trois jours, des membres des secteurs public et privé, mais aussi des étudiants, se familiariseront avec la notion de villes intelligentes. Le Centre for Innovative and Liefelong Learning de l’université de Maurice organise, en effet, un atelier axé sur « Smart Island – Mauritius » du 15 au 17 novembre. Le coup d’envoi a été donné par Gaetan Siew, ce matin à Ebène. Celui-ci est président de la State Land Development Company

[Vidéo] Bodha mise sur la formation et la réglementation pour redynamiser le secteur de la construction

C’est un plan sur cinq ans qui gouvernera les changements qui vont s’opérer dans le secteur de la construction. Avec pour maîtres-mots : réglementation, innovation, protection, formation et promotion. Gaëtan Siew, président du Construction Industry Development Board, en a brossé les grandes lignes aujourd’hui aux côtés de Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques. La réglementation est essentielle, explique Nando Bodha, pour savoir qui fait quoi. Mais aussi afin que les « grands

[Vidéo] Ensam rencontre les habitants de Grand Gaube pour mieux cerner leurs besoins

Entrepreneuriat, artisanat, préservation de l’environnement et du patrimoine culturel. Voici quelques uns des thèmes abordés lors de la rencontre entre le parti Ensam et les habitants de Grand Gaube, lundi soir. Au lieu d’organiser des réunions durant lesquelles l’auditoire vient d’abord écouter, les rencontres consultatives du nouveau parti politique visent plutôt à comprendre les préoccupations et aspirations des habitants d’un quartier ou d’un village. Ensam multiplie ce type de séances

[Vidéo] Ensam dévoile les grands axes de son action politique

Le nouveau parti politique Ensam, dirigé par Roshni Mooneeram, a effectué sa première sortie publique devant la presse aujourd’hui. Gaëtan Siew, Francesse de la Peyre et Ramdas Mootanah ont également pris le temps d’expliquer la réflexion et le fonctionnement de ce nouveau mouvement. Transparence, action de terrain, connectivité, entrepreneuriat figurent parmi les priorités de ce parti qui entend aligner 60 candidats aux prochaines élections générales. Tous, d’ailleurs, s’identifieront comme Mauricien

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>