Breaking news
  • No posts were found

Tag "fsm"

[Compte rendu] Ghulam Edoo livre des détails sur les finances du parti de Cehl Meeah

C’est encadré de policiers que Ghulam Mohamad Adam Edoo est arrivé à la commission d’enquête sur les drogues. Pour cause, le quadragénaire, secrétaire du Front Solidarité Mauricien (FSM), est actuellement en détention préventive pour ne pas s’être présenté en cour après avoir écopé d’une contravention. Au FSM, il dit être le responsable de la section solidarité. Dès le début de l’audition, Paul Lam Shang Leen s’intéresse aux finances du parti

[Vidéo] Le FSM dans la course aux municipales pour «contribuer à la relance» des activités du pays

S’il sort de son silence, c’est parce que « le pays n’avance pas ». Cehl Meeah a procédé aujourd’hui à l’enregistrement de son parti pour les prochaines élections municipales. Le leader du Front solidarité mauricien a tenu à souligner avoir été « parmi les premiers leaders politiques » à soutenir l’Alliance Lepep lors des dernières législatives. Il dit toutefois noter que « le pays n’avance pas », « peut-être parce qu’on se concentre sur une vengeance » contre le

[Vidéo] L’opposition s’invite à la manifestation des clients et employés de la BAI à Port-Louis

Aucun d’entre eux n’a pris la parole lors du rassemblement au jardin de la Compagnie. Toutefois, plusieurs hommes politiques ont tenu à être présents lors de la marche organisée par les détenteurs du plan Super Cash Back Gold de la BAI. Reza Uteem, Cehl Meeah, Arvin Boolell ou encore Ajay Gunness ont réclamé que l’ensemble des clients de la BAI soit traité de la même manière et que les institutions régulatrices

[Vidéo] Vives tensions entre des partisans de l’Alliance PTr-MMM et du FSM à Port-Louis

Ça a chauffé, aujourd’hui, au Nomination Centre de Port-Louis Sud/Central. En effet, en milieu d’après-midi, un incident est à déplorer aux abords de l’école du gouvernement Villiers René, à Port-Louis. Alors que les candidats de l’alliance clé-cœur et ceux du Front solidarité mauricienne s’y rendaient en même temps pour se faire inscrire, accompagnés de leurs partisans. Les esprits se sont échauffés. Le calme n’a, heureusement, pas tardé à revenir. Même

[Vidéo] Si les deux blocs refusent son offre d’alliance, Cehl Meeah menace de «manz ek zot»

Parti en pèlerinage, le leader du Front Solidarité Mauricien était absent du pays pendant une dizaine de jours. De retour sur la scène politique, il n’a pas pour autant changé ses desseins. Il convoite toujours une participation au sein de l’alliance Parti travailliste-MMM ou, à défaut, une place aux côtés de l’Alliance Lepep. Toutefois, prévient Cehl Meeah, si les deux alliances refusent sa main tendue, le FSM les affrontera dans

[Vidéo] Ariff Bahemia évoque «la trahison» du MMM et appelle à ne pas «voter bloc»

Le jugement de l’imam et responsable de l’influente organisation socioculturelle Zamzam est sévère. D’une part, il accuse le MMM de « trahison » pour ne pas s’être assuré qu’un membre de la communauté musulmane occupe un « poste constitutionnel ». D’autre part, il s’en prend aussi au Premier ministre qu’il accuse d’être un « nimak haram » (ingrat) puisqu’il ne reconnaît pas à sa juste valeur la loyauté de ses collaborateurs musulmans qui ne l’ont pas quitté

[Vidéo] Cehl Meeah déclare ne pas reconnaître Pravind Jugnauth comme leader de l’opposition

« La population n’a pas élu Pravind Jugnauth pour être leader de l’opposition ou être dans l’opposition. » C’est la réponse de Cehl Meeah au nouveau leader de l’opposition qui l’avait invité, hier, à se mettre en contact avec lui. Meeah déclare ne pas reconnaître Pravind Jugnauth en tant que leader de l’opposition. Et être prêt à « diskite », « negosie », « tom enn lakorite » avec ceux qui reconnaîtront la force de son parti , le

[Vidéo] Meeah «offre sa collaboration» au gouvernement tout en restant «ouvert à toute option»

Le leader du Front solidarité mauricien (FSM) a « clarifié » sa position sur ses options d’alliance aujourd’hui. Expliquant qu’il est tout à fait disposé, dans l’intérêt supérieur de la nation, d’offrir « sa collaboration » au gouvernement si les élections générales sont retardées. Il a détaillé aujourd’hui en quoi le pays, mais également la sécurité dans la région, bénéficiera grandement de l’arrivée du FSM au gouvernement mauricien. Cehl Meeah tient toutefois

[Vidéo] Cehl Meeah lance un avis de recherche pour retrouver le leader de l’opposition

Le leader du Front solidarité mauricien (FSM) n’en a pas fini avec Paul Bérenger. Ce dernier, dit Cehl Meeah, « magouille avec le pouvoir » et ne remplit plus son rôle de leader de l’opposition. Cehl Meeah lance même un « avis de recherche » le concernant. Pour le leader du FSM, les discussions sur le mode « On/Off » concernant une alliance rouge-mauve ont miné Paul Bérenger et son parti. Meeah a, par ailleurs, exprimé

[Vidéo] Meeah : «Nous condamnons les publications qui dénigrent la vie privée»

Le leader du Front solidarité mauricien n’approuve pas l’utilisation de clichés de la vie privée par les médias. Cehl Meeah a pris son cas en exemple aujourd’hui pour expliquer que la presse doit s’abstenir de publier les éléments de la vie privée d’une personne. Estimant qu’il a été l’objet de calomnie et d’accusations infondées à travers la presse. Toutefois, le député de Port-Louis affirme que la publication des photos montrant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>