Breaking news
  • No posts were found

Tag "front commun de l’opposition"

[Audio] Le MMM boude le sit-in de vendredi à cause de la «manière de faire» des travaillistes

En écoutant Navin Ramgoolam parler, les mauvais souvenirs de 2014 sont remontés chez les militants. C’est ce constat qui a conduit le bureau politique du MMM à annuler sa participation à la manifestation de ce vendredi à la Place d’Armes. Ajay Gunness, le secrétaire général des mauves explique que Navin Ramgoolam et les travaillistes ont transformé l’évènement en une « bataille des foules » et organisé une campagne de mobilisation mettant trop

[Vidéo] Ganoo : Le MP reste dans l’opposition et n’exclut pas de collaborer avec d’autres opposants

Ce n’étaient que des « spéculations », dit Alan Ganoo. Le Mouvement patriotique (MP), affirme-t-il, assumera son rôle d’opposition comme cela a été le cas jusqu’ici et n’a donc aucune intention de rejoindre le gouvernement. Le président du MP précise que son parti ne ferme pas la porte à une collaboration avec le front commun de l’opposition souhaité, notamment, par Navin Ramgoolam. Ganoo prévient toutefois que la direction du MP examinera au

[Vidéo] Arvin Boolell: «Bérenger reste à son poste de leader de l’opposition»

Il n’y a « aucun challenge contre Bérenger », soutient Arvin Boolell. Qui affirme « sans équivoque » à ION News que le leader des mauves est leader de l’opposition. Il n’est pas non plus question, poursuit le porte-parole du Parti travailliste, que celui-ci s’associe à un quelconque groupe. D’autant plus qu’il y a une « perception » que ce groupe de personnes « envoie des signaux forts » au gouvernement. Arvin Boolell maintient ne pas vouloir se

[Vidéo] Bérenger : le gouvernement «n’a plus de mandat» pour prendre des décisions importantes

CT Power, la carte d’identité biométrique et le métro léger. Ce sont les trois dossiers sur lesquels Paul Bérenger demande au gouvernement de ne pas trancher. Le pays étant quasiment à la veille des élections, le leader de l’opposition estime que le pouvoir n’a pas le « droit moral » d’engager le pays sur le long terme à travers ces décisions. Revenant sur la reprise du Parlement, Paul Bérenger estime que devant

[Vidéo] Le MSM refuse l’appel de Bérenger qu’il accuse d’être «complice» de Ramgoolam

Pravind Jugnauth est catégorique. Il n’est pas question pour le MSM de se joindre au front commun que Paul Bérenger compte mettre en place pour contraindre Navin Ramgoolam à rappeler le Parlement. Le leader du MSM estime que l’initiative de Bérenger n’est qu’une tactique pour ramener le Premier ministre à la table des négociations. Et Jugnauth de préciser que, contrairement aux mauves, la position de son parti n’a pas changé

Rezistans ek Alternativ décline l’invitation de Bérenger

« Après plusieurs réunions de consultation avec nos militants et alliés, Rezistans ek Alternativ (R&A) a décidé de ne pas rencontrer le leader du MMM ni de rejoindre un éventuel front de l’opposition. » C’est la réponse publique du mouvement politique ce matin après avoir été invité par Paul Bérenger à rejoindre un front commun dont l’objectif est de faire pression sur le gouvernement pour rappeler le Parlement et faire voter la

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>