Breaking news
  • No posts were found

Tag "FMI"

ESAAMLG : Le FMI en soutien auprès de Maurice

Le Fonds monétaire international (FMI) a répondu favorablement à la demande de Maurice qui sollicitait ses expertises afin de l’aider à développer une stratégie pour la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme – le National Anti-Money Laundering/Combatting the Financing of Terrorism (AML/CFT) Strategy – visant à lui permettre de se conformer aux recommandations de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG). Nadim Kyriakos-Saad, Assistant General Counsel

Maurice sera le premier pays africain à se doter du Financial Conditions Index

Maurice est en passe d’être le premier pays d’Afrique à se doter d’un Financial Conditions Index (FCI) grâce aux bons soins du Fonds monétaire international (FMI). Cet indice a été adopté par une quarantaine de pays, tels l’Allemagne, la Chine, la Corée du Sud, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Grèce, l’Inde, la Malaisie, le Mexique, la Pologne, le Portugal, Singapour et la Thaïlande et permet d’évaluer leurs

Conformité à l’IPSAS : Un plan d’action de cinq ans défini par l’Hôtel du gouvernement

Un plan d’action sur une durée de cinq ans a été défini par le ministère des Finances afin que Maurice puisse se conformer à l’International Public Sector Accounting Standards (IPSAS). Ce roadmap était nécessaire étant donné que le pays est l’un des Etats membres de l’East and Southern African Association of Accountants General (ESSAG) aux côtés de l’Afrique du Sud, du Botswana, du Kenya, du Lesotho, du Malawi, du Mozambique,

[Vidéo] Rezistans ek Alternativ s’inquiète de la hausse du coût de la vie

Pravind Jugnauth est responsable de la détérioration du pouvoir d’achat et de la hausse de l’inflation. Telle est la lecture de Kugan Parapen qui qualifie le Grand argentier de ministre des Finances «bagas». Pour le porte-parole de Rezistans ek Alternativ sur l’économie, la mise en place d’un salaire minimum est plus que jamais urgente. Parapen estime, par ailleurs, que la délégation du Fonds monétaire international a «donné une claque» à

[Vidéo] La NHDC inaugure 80 Smart Residences à Cottage

Deux chambres à coucher, de l’espace pour garage et jardin et construire trois pièces additionnelles… Les 80 smart residences inaugurées à Cottage, aujourd’hui, veulent offrir plus de confort aux familles qui en deviendront propriétaires. Ces unités de la National Housing Development Company sont destinées aux foyers dont les revenus mensuels sont entre Rs 6 000 et Rs 20 000. Lors de son allocution, Pravind Jugnauth a souligné les efforts du gouvernement en termes de logements

[Vidéo] Le FMI recommande d’élargir l’espace fiscal pour absorber d’éventuels chocs

Pas de problème «pour le moment» avec la soutenabilité de la dette publique. Tel est le constat d’une délégation du Fonds monétaire international, en mission à Maurice. Dirigée par Amadou Sy, celle-ci a procédé à une évaluation de la situation économique et sociale du pays. La stratégie du gouvernement, qui table sur les investissements pour relancer la croissance, peut marcher. Elle comporte toutefois des risques, qu’il faudrait mitiger en élargissant

[Vidéo] Bérenger dénonce un projet de réforme électorale «mort-né»

Si le leader de l’opposition accueille favorablement la décision du gouvernement d’instituer un comité ministériel sur la réforme électorale, il nourrit que très peu d’espoir sur l’issue de ses travaux. Car selon Paul Bérenger, l’ampleur de la tâche qui attend le comité présidé par Xavier Duval l’empêchera de proposer des changements législatifs pouvant être mis en œuvre. Les questions de la réforme électorale et du financement politique, explique Bérenger, sont

[Vidéo] Le FMI affiche un «optimisme» conditionnel pour l’économie mauricienne en 2016

Les fondamentaux économiques du pays sont « solides », selon Mauro Mecagni, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI), actuellement en visite à Maurice. A l’issue de ses consultations dans le cadre du rapport Article IV sur Maurice, la délégation du FMI estime que le pays peut atteindre un taux de croissance d’environ 4% en 2016 et les années suivantes. Mecagni prévient toutefois que cette performance nécessitera des efforts particuliers afin

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>