Breaking news
  • No posts were found

Tag "FIU"

[Audio] Beekarry : Il faudra mettre de côté les personnalités et les ego dans la Task Force

L’Independent Commission against Corrruption avait démarré, dès octobre 2016, un certain nombre d’enquêtes qui concernent des individus cités dans le rapport Lam Shang Leen. Cela, Navin Beekarry tient à le souligner. «Nous savons qu’il y a urgence», soutient le président de la Task Force mise sur pied pour lancer des investigations sur les personnes mentionnées, notamment pour blanchiment d’argent. Et le travail «démarrera aussi vite que possible», assure le directeur

Recommandations de Lam Shang Leen : Un Select Committee retardera tout, dit Jugnauth  

Le Premier ministre a été l’on ne peut plus clair. L’institution d’un Select Committee de l’Assemblée nationale pour se pencher sur les recommandations de la Commission d’enquête sur la drogue présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen ne fera que tout retarder. Répondant aux questions des journalistes à l’issue de sa conférence de presse jeudi après-midi, il a estimé que les travaux d’un Select Committee risquent de ne pas se

[Document] Affaire Bastos: Londres annule le gel des comptes bancaires de Quantum Global  

Cette décision pourrait avoir un effet domino sur une procédure similaire engagée à Maurice. La Haute cour commerciale d’Angleterre et du Pays de Galles, à Londres, a annulé le lundi 30 juillet le gel réclamé au niveau mondial par l’Angola, il y a trois mois, sur les actifs du groupe suisse Quantum Global. Celui-ci est dirigé par l’homme d’affaires Jean-Claude Bastos de Morais. Luanda avait approché l’Hôtel du gouvernement en

ESAAMLG : 18 textes de lois modifiés pour donner des pleins pouvoirs à la FIU

Le gouvernement mauricien va rectifier le tir à travers le Finance Bill. Contestant le « Mutual Evaluation Report » (MER) de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG) qui met en doute sa crédibilité en tant que centre financier sur dix-huit points, il va modifier le même nombre de textes de loi pour se conformer aux normes internationales relatives au blanchiment et la lutte contre le financement du terrorisme.

Blanchiment du fonds souverain angolais : La Suisse gèle les 210M de dollars de Jean-Claude Bastos de Morais

Trois mois après Maurice, la Suisse a procédé au gel des comptes en banque de Jean-Claude Bastos de Morais. Une somme de 210 millions de dollars a été bloquée, ont annoncé les autorités helvètes jeudi. Cet exercice s’inscrit dans une tentative de Luanda de récupérer le demi-milliard de dollars que l’homme d’affaires, cité dans les Paradise Papers, est accusé d’avoir siphonné au fonds souverain angolais, le Fundo Soberano de Angola

A la Prison centrale : un gardien intercepté avec Rs 500 000 de drogue destinés au caïd Bhadhoodeenkhan

A peine le Commissaire des prisons a-t-il mis en garde les nouvelles recrues contre les sirènes de l’argent facile que les services de renseignement de l’administration carcérale ont intercepté ce jeudi matin un gardien avec près de Rs 500 000 de drogue (photo) destinée à un caïd en détention préventive. L’officier Mukesh Mungul, qui compte plus d’une décennie de carrière, a été intercepté peu avant 8 heures à l’entrée de la Prison centrale,

Voici les 18 points contestés par Maurice dans le rapport de l’ESAAMLG

Port-Louis conteste le « Mutual Evaluation Report » (MER) de l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG) pour dix-huit raisons distinctes car il projette une image déformée de l’île en tant que centre financier. Le premier point de discorde concerne l’affirmation des rédacteurs que Maurice n’a pas su faire évoluer sa législation avec l’environnement mondial relatif au blanchiment d’argent et la lutte contre le financement du terrorisme. Dans les

Sesungkur explique pourquoi il proteste contre le rapport initial d’ESAAMLG

Le ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance a décidé à s’expliquer ce vendredi par le biais d’un communiqué. En réponse aux divers articles de presse quant à un supposé appel des états africains afin que Maurice soit sanctionné dans le cadre du « Mutual Evaluation Report » (MER) rédigé par l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG), a tenu à rappeler certains détails autour de cette affaire. Il

Quantum Global envisage de recourir à l’arbitrage international

Quantum Global a, en Cour suprême aujourd’hui, demandé qu’une partie de ses fonds soit débloquée, afin de pouvoir s’acquitter des salaires et des frais légaux. La Financial Intelligence Unit a objecté. Une nouvelle audience est prévue le 11 mai. L’entreprise de Jean-Claude Bastos de Morais veut une résolution rapide de son litige avec les autorités mauriciennes. Elle se donne six mois pour cela. Au-delà, si l’affaire n’est toujours pas réglée, QG

Comptes gelés: Quantum Global attend toujours des explications de la FIU

«La Financial Intelligence Unit (…) refuse toujours de fournir des détails sur les raisons derrière sa décision.» C’est ce que note Quantum Global après une première audience en Cour suprême, ce 20 avril. Tout en saluant, dans un communiqué, la tenue d’«une audience impartiale». La Financial Intelligence Unit (FIU) a demandé et obtenu le gel des comptes de la compagnie fondée par Jean-Claude Bastos de Morais. D’une trentaine début avril, le

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>