Breaking news
  • No posts were found

Tag "financement des partis politiques"

[Vidéo] Financement des partis politiques : Business Mauritius propose de limiter les dons

Des contributions en argent plafonnées. Et la régulation des dons en nature («in kind»). Ce sont là deux des quatre principales suggestions de Business Mauritius (BM) au gouvernement dans le cadre du projet de loi régissant le financement des partis politiques. Un cadre législatif qui «aurait dû être voté depuis longtemps», estime Cédric de Spéville, président de l’association. Celle-ci regroupe plus de 1 200 entreprises locales. Il faut avant toute chose

[Vidéo] La Plateforme militante réclame un référendum sur la réforme électorale

  La Plateforme militante est d’avis que la réforme électorale ne peut se faire sans l’avis de la population. C’est dans cette optique que Steven Obeegadoo propose au gouvernement d’avoir recours à un référendum ou de reconsidérer le projet de loi après les élections. Lors d’une conférence de presse, le mercredi 12 décembre, la Plateforme militante a aussi fait part de sa position sur le financement des partis politiques. Steven

[Vidéo] Réforme électorale : Jugnauth estime qu’un référendum n’est pas pratique

Selon le chef du gouvernement, des consultations publiques sur la réforme électorale et le financement des partis politiques sont déjà en cours. Il n’y a, par conséquent, aucune nécessité de faire un référendum sur ce sujet, estime Pravind Jugnauth. Ce dernier répondait à une question du député du Parti travailliste (PTr), Shakeel Mohamed, à l’Assemblée nationale ce mardi 4 décembre. Le chef de file du PTr au Parlement voulait savoir

[Audio] Réforme électorale : Ramgoolam estime que les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre

La réforme du système électoral ne peut se faire en catimini. Les Mauriciens doivent avoir voix au chapitre. C’est ce fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam. Intervenant à l’issue d’un dépôt de gerbes en mémoire de sir Satcam Boolell à Cipayes Brilé, à Vallée-des-Prêtres, mardi, l’ancien Premier ministre rappelle qu’il souhaitait revoir le système en 2014, mais qu’il a d’abord voulu que l’électorat lui donne sa

Réforme électorale : Jugnauth reste évasif [vidéo]

Le Premier ministre n’a pas dévié de sa réponse d’avril dernier. Il faudra patienter avant de voir atterrir le Financing of Political Parties Bill au Parlement. S’il y a trois mois, il avait affirmé que le projet de loi serait présenté avant la fin de l’année, Pravind Jugnauth ne s’est pas avancé à donner plus d’indications cette fois. Malgré l’insistance d’Arvin Boolell du PTr à ce sujet. Le député travailliste

[Vidéo] «Ale do rekin!» balance Pravind Jugnauth à Paul Bérenger

Le calme du début de séance n’a pas duré longtemps. Politesse et bonnes manières ont volé en éclat à la faveur d’une question sur le financement des partis politiques. Alors que le Premier ministre faisait référence au MMM, Paul Bérenger devait lancer des «Premie minis linpos!» en direction de Pravind Jugnauth. Le chef du gouvernement perd son sang-froid et lance au leader du MMM : «Ale do rekin!» Aadil Ameer Meea,

[Vidéo] Affaire Sobrinho: Transparency Mauritius se prononcera quand il y aura des «informations vérifiées»

Interrogé sur l’affaire Álvaro Sobrinho, Rajen Bablee de Transparency Mauritius (TM) n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. L’organisation, qui lutte contre la corruption et promeut la transparence, se prononcera sur cette affaire quand elle sera en présence d’« informations vérifiées ». Bablee note cependant que, « de manière globale », il existe une perception que des choses se font sans transparence. L’adoption d’une Freedom of Information Act, soutient-il, viendrait changer cette

[Vidéo] Rezistans ek Alternativ dénonce «la légalisation de la corruption de la démocratie»

Pour le parti politique, ne pas limiter le montant du financement politique des entreprises revient à légitimer une nouvelle forme de corruption de la démocratie. Car selon Ashok Subron, les recommandations du rapport de Xavier Duval sur le financement politique reviennent à permettre seulement à ceux disposant d’importants moyens financiers d’influer sur les politiques publiques. Rezistans ek Alternativ a par ailleurs vivement critiqué l’inaction de sir Anerood Jugnauth par rapport

[Vidéo] Les députés MMM ont démissionné du comité parlementaire sur l’ICAC car «tou anba lao»

La situation à l’Independent Commission against Corruption est « pire que sous Ramgoolam », à en croire Paul Bérenger. Après l’épisode Shakilla Jhungeer, dit-il, il faut maintenant composer avec « lafami Bhadain » à la tête de l’ICAC. Kaushik Goburdhun, conseiller légal de la Commission mais aussi un parent du ministre des Services financiers, est Acting Director General après le départ de Lutchmyparsad Aujayeb. Une situation que le MMM estime inacceptable. Et qui a

Un comité interministériel mis sur pied pour se pencher sur la réforme électorale

Le Premier ministre l’avait annoncé en octobre dernier. C’est désormais chose faite. Un comité interministériel a été mis sur pied pour se pencher sur la réforme électorale. Il sera présidé par Xavier Duval, Deputy Prime Minister. C’est ce qu’indique le compte-rendu du Conseil des ministres du jour. Le comité est appelé à faire des recommandations notamment sur l’introduction d’une dose de proportionnelle et une meilleure représentativité des femmes, la déclaration de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>