Breaking news
  • No posts were found

Tag "expulsion"

[Vidéo] Duval: Sa suspension du Parlement «une tentative de saboter le travail du leader de l’opposition»

Il se dit «fier» d’avoir été suspendu pour deux séances parlementaires, dont celle qui a repris il y a environ une demi-heure. «Je ne peux pas présenter mes excuses quand la démocratie est en danger», affirme Xavier Duval. Le leader de l’opposition a d’abord été exclu pour avoir tenu tête à la Speaker. Avant d’être expulsé suivant une motion du Premier ministre. La raison de la discorde ? Le temps alloué

[Vidéo] Parlement: Duval suspendu pour deux séances à la demande de Jugnauth

On attendait le ruling de la Speaker suivant l’attitude défiante du leader de l’opposition à son égard. C’est finalement le Premier ministre qui a présenté une motion réclamant sa suspension pour deux séances si celui-ci ne s’excuse pas sans réserve. Un geste qui a semblé surprendre le PMSD. Maya Hanoomanjee a été expéditive, annonçant la suspension de la séance pour le déjeuner avant de revenir sur la motion de Pravind

«I have no respect for you!» dit Duval à Hanoomanjee qui l’expulse

Les propos du leader de l’opposition, a insisté la Speaker, sont «graves». Et ne lui ont pas laissé d’autre recours. «I have no respect for you!» a lancé Xavier Duval à Maya Hanoomanjee. La sanction tombe immédiatement : le leader de l’opposition est expulsé du Parlement vers 12h15, ce mardi 24 octobre. Hanoomanjee a, dans la foulée, suspendu la séance et quitté l’hémicycle. Le leader de l’opposition ne s’est pas rassis pour

Metro Express: Du rêve au cauchemar

Pravind Jugnauth ne le savait pas. Son équipe non plus. Ils ont découvert, avec les autres Mauriciens, que la radiotélévision nationale avait décidé d’un black-out total sur les incidents de la Butte et Barkly dans ses bulletins d’information de ce vendredi. Sous le coup de la colère, le Premier ministre a presque ordonné le limogeage de Mekraj Baldowa dans un premier temps. Avant de revenir à de meilleurs sentiments, vu

[Vidéo] Bhagwan et Bérenger expulsés de l’hémicycle mais refusent de partir

Séance tendue, cet après-midi, à l’issue de la Private Notice Question. Rajesh Bhagwan puis Paul Bérenger ont, tour à tour, été expulsés par la Speaker. Alors que le Premier ministre s’est levé pour continuer avec l’ordre du jour, Rajesh Bhagwan l’a interpellé : «Ki to pe fer mosion? Asize!» Le député de Beau-Bassin/Petite-Rivière ne s’en est pas tenu là. «To ti fer alegasion kont mwa lot fwa-la. Al koud to iniform

[Vidéo] Walk out de l’opposition après l’expulsion de Bérenger et des députés MMM

[Mise à jour à 01h35, le 5 avril 2017] En l’absence de l’opposition, la motion de censure a été rejetée par les membres de la majorité parlementaire. « Honourable Bhagwan, I order you out. Honourable Bérenger, I order you out. Honourable Baloomoody, I order you out ». C’est dans un concert de bruit, de cris et de protestation que le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry a ordonné aux trois députés du MMM de

[Vidéo] Mohamed : «L’opposition unie fera en sorte de faire partir ce gouvernement l’année prochaine»

Le chef de file des élus travaillistes au Parlement dit avoir écouté l’appel lancé par Xavier Duval pour que l’opposition soit unie. Rappelant que le PTr et le MMM ont eu une excellente relation de travail au Parlement depuis janvier 2015, Shakeel Mohamed estime que le trio PTr, MMM et PMSD œuvrera ensemble afin de faire partir le gouvernement durant l’année qui vient. Shakeel Mohamed a tenu un point de

[Vidéo] Mohamed persiste et signe : «Bhadain manipule l’information au sein de la MBC»

Le chef de file du Parti travailliste était le seul député rouge présent dans l’hémicycle au moment de l’expulsion de Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan, ce mardi. Shakeel Mohamed dit avoir effectué un walk-out en même temps que les mauves par « solidarité », étant « sur la même longueur d’onde » que le leader du MMM sur « l’influence néfaste » que Roshi Bhadain exercerait sur la MBC. Shakeel Mohamed, entouré des députés travaillistes Osman Mahomed

[Vidéo] Bérenger déplore une «stratégie d’affrontement» visant à «touf» l’opposition

C’est un «jour sombre» pour le Parlement, pense Paul Bérenger. Le chef de l’opposition a tenu un point de presse à l’issue de son expulsion et celle de Rajesh Bhagwan de l’Assemblée nationale par Maya Hanoomanjee, ce mardi. Pour le leader de l’opposition, dire que la MBC est « manipulée » par Roshi Bhadain n’a rien d’« unparliamentary ». Toutefois, le leader du MMM croit savoir qu’au-delà de l’incident d’aujourd’hui et de la semaine

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>