Breaking news
  • No posts were found

Tag "expropriation"

[Vidéo] Des descendants d’esclaves veulent récupérer les terres octroyées à leurs ancêtres

L’expropriation des terres dans le sillage de l’abolition de l’esclavage et les cas de dépossession de terrain ont été l’une des questions abordées par la Commission Justice et Vérité. Le regroupement Habitat Concern relance le débat sur ce sujet, estimant qu’entre 300 et 500 familles de descendants d’esclaves sont concernées. Or, pour se faire une idée précise des cas avérés recensés par la Commission durant ses travaux, Habitat Concern réclame que

[Vidéo] Gayan: La presse doit s’interroger sur son rôle et ses responsabilités

Anil Gayan s’en est donné à cœur joie pour critiquer toute la presse. Rappelant que de son expérience de juriste, c’est la première fois qu’un conflit ouvert entre deux groupes de presse aboutit à des plaintes à la police. Le ministre du Tourisme appelle, du coup, les médias à se ressaisir et à se recentrer sur leurs responsabilités premières. Egalement présent à la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, Maneesh

[Vidéo] Collendavelloo et Sinatambou essuient de vives critiques des habitants de Barkly

«Zot pa onte?» «Saye ale!» «Bizin pas diber la!» C’est sous les huées qu’Ivan Collendavelloo, Etienne Sinatambou, Anil Gayan, le PPS Aliphon et le maire Ken Fong ont quitté la résidence Barkly. Au Centre of Learning depuis 18h pour une réunion d’explications avec les habitants sur le projet Metro Express, ils ont quitté les lieux brusquement, à peine une heure plus tard. Il faut dire que l’atmosphère se faisait de

[Vidéo] Rujubali dénonce les informations mensongères du gouvernement sur lui

«Pa vinn denigre mwa.» Azam Rujubali est très remonté face aux informations qui circulent sur sa famille et lui depuis le week-end. Si la Cour suprême a prolongé l’ordre intérimaire interdisant toute démolition, l’homme d’affaires ne compte toutefois pas baisser les bras face à un gouvernement «menteur». Il le dit et le répète : son bail sur le terrain de 137 m2 expire en 2023, et non en 2013.  Son père, dit-il,

[Vidéo] Les expropriés de Barkly partagés entre résignation et détermination

Un calme particulier règne à la rue Nelson Mandela. Les habitants de la résidence Barkly, à Beau-Bassin s’affairent à leurs tâches quotidiennes. Mais quelques familles sont toujours sous le traumatisme des incidents du vendredi 1er septembre. Le calme de ce lundi matin est surtout marqué par les morceaux de béton gisant par terre, vestiges de ce qui, il y a trois jours encore, étaient des murs de maisons ou ceinturant les

Baldowa prié de step down de la direction générale de la MBC

Le silence total de la radiotélévision nationale au sujet des évacuations de La Butte et des démolitions à Barkly, hier, a été la goutte d’eau de trop. Tôt, ce samedi matin, la décision de convoquer un conseil d’administration spécial de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) a été prise. C’est lors de cette réunion, qui a débuté peu avant 11h, que le board a décidé de s’en remettre à Pravind Jugnauth.

[Vidéo] Après le signal fort de vendredi, Ganoo demande au gouvernement d’amender la loi

Ce n’est que le début, prévient Alan Ganoo. Pour le président du Mouvement patriotique, d’autres situations semblables à celles de La Butte ou Barkly se reproduiront à Curepipe, Quatre-Bornes ou à Rose-Hill quand les travaux débuteront sur d’autres tronçons du Metro Express. Afin d’éviter que le situation ne s’envenime, Ganoo demande au gouvernement d’amender la Land Acquisition Act «à la première occasion» dès la rentrée parlementaire. Il estime que la

[Vidéo] Metro Express: Duval craint une révolte similaire à celle de 1999 si le gouvernement n’agit pas

Le leader de l’opposition estime que le mécontentement populaire est assez élevé dans le pays. Rajouter à ce climat notamment en expropriant les personnes se trouvant sur le tracé du Metro Express ou encore menacer les emplois des travailleurs du secteur du transport pourraient conduire à «une révolte» comme celle que le pays a connu en février 1999. C’est ainsi que Xavier Duval a choisi d’interpeller le gouvernement. Pour éviter

[Vidéo] A La Butte, Ramgoolam dénonce l’attitude «inhumaine» du gouvernement Lepep

Comment un gouvernement Lepep peut-il traiter ainsi des citoyens ? s’interroge Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste était, durant la journée, aux côtés des habitants de La Butte. Ces derniers ont été sommés d’évacuer les maisons, les pelleteuses devant commencer leur travail de démolition ce 1er septembre. Arvin Boolell, autre cadre du PTr qui était avec Azam Rujubali et d’autres habitants forcés de vider les lieux, espérait pour sa part que

[Vidéo] Métro: Solidaire des habitants affectés par le tracé, Bhadain fustige les «politiciens vautours»

Le traitement infligé aux habitants de La Butte, forcés de quitter leurs maisons pour laisser place au métro léger, est «inhumain». Cette situation, ajoute Roshi Bhadain, il l’avait hélas prévue et dénoncée depuis qu’il s’est prononcé contre ce projet. Elle se répétera ailleurs, à Quatre-Bornes, apr exemple, prévient le leader du Reform Party. Aux «politiciens vautours» qui s’affichent aux côtés de ces habitants qui vivent un véritable drame, Bhadain renvoie

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>