Tag "ENL"

[Vidéo] Sécurité routière : Le Kolektif Rivier Nwar lance sa campagne

Du 3 au 23 septembre, le Kolektif Rivier Nwar organisera une série d’activités dans l’ouest de l’île pour prévenir les dangers de la route aux habitants. Les usagers de la route, piétons compris, sont ciblés, ainsi que les habitants des villages. Le projet s’étendra le long de la route Tamarin à Case-Noyale. Douze barils, une dizaine de banderoles et deux panneaux d’affichage ont aussi été placés le long de la

[Vidéo] Hector Espitalier-Noël: «Ceux qui avaient eu peur de l’indépendance ont eu tort»

La volonté de cohabiter ensemble est une richesse qui a rendu le pays unique. Tout comme le fait que tous les Mauriciens croient dans l’éducation comme moyen d’assurer le progrès. Selon Hector Espitalier-Noël, ce sont les ingrédients essentiels sur lesquels s’est reposé le succès du pays. Toutefois, si le CEO du groupe ENL rappelle que notre succès est dû, en partie, à notre capacité à apprendre de ceux qui sont venus

[Vidéo] Sahid Chumroo: Chacun doit obtenir ce qu’il mérite

Ému jusqu’aux larmes, Sahid Chumroo raconte cette industrie sucrière où il a fait ses premiers pas à 13 ans en 1968. De Plaine-des-Papayes, c’est à pied qu’il allait travailler dans les champs de Beau-Plan, tous les jours. Devenu planteur, il mesure ce que lui a apporté l’industrie sucrière. Même si les propriétés sucrières n’appartiennent pas aux travailleurs, ils sont propriétaires d’«enn bout sa tablisman-la atraver Voluntary Retirement Scheme», se félicite

[Vidéo] Vaco Baissac : «Etre Mauricien, c’est appartenir au divin mélange de nos communautés»

Il avait presque la trentaine en 1968. Mais exposait déjà ses œuvres depuis dix ans. Avec le temps, le regard de Vaco Baissac sur son pays et les Mauriciens n’a pas changé. Ou plutôt, sa conviction s’est raffermie au sujet d’une nation née d’un «divin mélange». L’artiste mesure «la chance inouïe» d’un pays où ceux venus d’horizons différents ont su vaincre la barrière linguistique. Créant ensemble le symbole de l’unité

[Vidéo] Moka Smart City veut accueillir 5500 habitants et créer 3500 emplois en 15 ans

C’est sur 450 arpents que la Smart City de Moka va s’étendre durant les différentes phases de son développement échelonné sur les 15 années à venir. Située dans une zone d’habitation, de commerce, d’affaires, d’éducation et de loisirs le projet du groupe ENL a vocation à accueillir  5 500 nouveaux habitants dans un peu moins de 500 lotissements et appartements s’étendant de Gentilly à Bagatelle dans une zone qui sera desservie

[Vidéo] Malgré ses réserves, Rezistans ek Alternativ espère que «la vérité sortira de la commission»

C’est « under protest » que trois membres de Rezistans ek Alternativ (ReA) sont allés déposer devant la Financial Services Commission dans le cadre de l’enquêté initiée sur l’achat des actions de New Mauritius Hotels (NMH) par Rogers, ENL et Swan. Si l’enquête se concentre sur d’éventuelles infractions à la Securities Act et aux Securities (Takeover) Rules de 2010, les militants de ReA ont surtout évoqué les droits des détenteurs de fonds de pension

[Vidéo] Vivéa, un business park moderne installé au cœur d’une ancienne usine sucrière

Installé au cœur de Moka, le centre d’affaires Vivéa Business Park prend ses aises dans une ancienne usine sucrière. L’ancienne sucrerie qui, suite à la centralisation des usines sucrières, cesse ses opérations en 2007, témoigne aujourd’hui de la conciliation de l’Histoire et de modernité privilégiée pour ce projet de développement mené par ENL Properties. Les anciens bâtiments ont, en effet, été rénovés pour ensuite faire place à des espaces de bureaux, offrant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>