Breaking news
  • No posts were found

Tag "embouteillage"

[Vidéo] Examens du SC/HSC : Bodha annonce un comité pour éviter aux candidats d’être en retard

Nando Bodha veut éviter aux candidats aux examens du School Certificate et du Higher School Certificate de stresser plus que de raison. Le ministre des infrastructures publiques annonce la mise sur pied d’un comité qui s’assurera que les travaux du Metro Express ne retardera pas ces collégiens. Une récente circulaire du Mauritius Examination Syndicate indique tout retardataire ne pourra pas prendre part aux épreuves du jour. Une décision qui a

[Vidéo] Alouda Pillay dans les rayons : Un rêve lacté devenu réalité

Le fameux Alouda Pillay se met à votre portée. Le breuvage sucré et lacté est désormais disponible en supermarché. Et plus seulement au marché central, à Port-Louis. Sivananda Katherasa Pillay, directeur d’Alouda Pillay, concrétise ainsi le rêve de son père. Il a, avec le soutien de divers plans mis en place pour les petites et moyennes entreprises, ouvert une unité à La Tour Koenig où se fait l’embouteillage. Sunil Bholah,

[Vidéo] Travaux routiers: Les fonctionnaires en retard ne peuvent être pénalisés, estiment les syndicalistes

Les fonctionnaires devront-ils travailler selon de nouveaux horaires ? Nando Bodha, hier, évoquait le flexi-time comme solution possible en vue des retards et des bouchons occasionnés par les déviations mises en place à cause des travaux routiers. Les travaux de construction de l’autopont Decaen, au rond-point du Caudan, ont occasionné la fermeture de certaines routes à Port-Louis. Si aucune donnée sur les retards des fonctionnaires n’est disponible pour l’heure, Rashid Imrith

Le projet de métro léger de nouveau d’actualité, confirme Bodha

« Le gouvernement pourrait reconsidérer le ‘Light Rail Transit System’. » Cela dans le cadre du Programme de décongestion routière. C’est ce qu’a indiqué Nando Bodha au Parlement, hier. Le projet de métro léger revient sur le tapis suite aux « récentes négociations » avec l’Inde comme « l’une des options » pour résoudre le problème d’embouteillage. Le Budget du Programme de décongestion routière a été revu à la baisse, passant de Rs 34 milliards à Rs 15 milliards. De source

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>