Breaking news
  • No posts were found

Tag "élections"

L’éloge d’une apocalypse politique

La scène est surréelle. Un leader de parti et son élu le plus gradé se bagarrant comme des chiffonniers. A coups de zoure mama. C’est ce qu’il s’est passé vendredi lors du bureau politique du Parti travailliste. Loin d’être un problème endémique chez les rouges, la suprématie du leader écœure d’autres militants ailleurs. Mauves de dégoût, en sanglots parfois, ils confient leur incompréhension de ne pas être écoutés et de

Où est le Macron mauricien ?

Voici donc la question de circonstance que de fins connaisseurs de la chose politique ont commencé à poser dès ce dimanche soir. L’enthousiasme suscité par l’élection d’un homme de 39 ans – avec un peu plus de trois ans de vie politique active au compteur – les amène à rêver d’un destin similaire pour notre république. Le rêve tournera toutefois au cauchemar s’ils débutent leur quête sur un postulat complètement

[Vidéo] Bérenger: Le MMM ira aux élections avec d’autres politiciens et professionnels honnêtes

C’est devant une foule modeste que le leader du MMM a une nouvelle fois réitéré la volonté du MMM d’affronter les prochaines élections générales seul. Nuançant ses propos, Paul Bérenger précise toutefois que des «politiciens, professionnels et intellectuels» seront accueillis par le MMM afin de briguer les suffrages. Cette ouverture, poursuit-il, s’explique par la volonté des mauves de démontrer que tous les partis ne sont pas pareils. Bérenger dit d’ailleurs

[Vidéo] Bérenger : Le MMM victime de «dominer» et d’un «coup monté» contre Gunness

Le leader du MMM affirme que le secrétaire général du parti a été victime d’un « coup monté » de la police. Car, estime Paul Bérenger, la police de Flic en Flac a pris trois heures pour enregistrer les faits reprochés à Ajay Gunness. C’est-à-dire, d’avoir récupéré sans leur permission, un de ses proches de la cellule de dégrisement du poste de police de la localité. Paul Bérenger pense que son parti

Ce que cache le spectacle politique

C’est une règle d’or que connaissent tous les journalistes. Une source a toujours un intérêt personnel à faire fuiter une information. Álvaro Sobrinho, Ameenah Gurib-Fakim, Roshi Bhadain, Akilesh Deerpalsing, Vishnu Lutchmeenaraidoo, Vijaya Sumputh, Sattar Hajee Abdoula, Bhushan Domah…. La liste des personnes éclaboussées – peu ou prou – par des révélations quotidiennes ne cesse de s’allonger. Quelle attitude adopter face à ce grand déballage ? Il est tentant de se satisfaire

[Vidéo] Dulthumun : « Pravind Jugnauth redémarrera le pays sans devoir passer par des élections »

« Ce n’est qu’une poignée de personnes » qui conteste l’accession de Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre. C’est l’avis du président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation. Pour Somduth Dulthumun, le flou sur le leadership du gouvernement ayant été dissipé, Pravind Jugnauth est désormais en mesure de faire repartir l’économie. Selon le président de la MSDTF le débat sur la nécessité d’avoir des élections générales pour que Pravind Jugnauth

[Audio] Irfan Rahman se félicite de « l’ambiance très conviviale » lors de l’enregistrement des partis à Rodrigues

Johnson Roussety pour le Front patriotique rodriguais ; Serge Clair pour l’Organisation du peuple de Rodrigues et Nicolas Von Mally pour le Mouvement rodriguais. Ils se sont tous relayés entre 9h à 15h, ce lundi 9 janvier, pour enregistrer leurs partis pour les élections de l’Assemblée régionale de Rodrigues, prévues pour le 12 février. Présent à Rodrigues pour l’enregistrement des partis politiques, le Commissaire électoral Irfan Rahman dit sa satisfaction par rapport à

[Vidéo] Contre la «conspiration», le syndicat demande aux employés du port de «voter avec rage»

Alain Edouard doit être réintégré car les conditions de son licenciement s’apparentent à une «conspiration». C’est ce que martèle Ashok Subron, animateur de la Port Louis Maritime Employees Association. C’est à Xavier Duval et Sir Anerood Jugnauth que le syndicat en appelle donc afin d’annuler le licenciement du salarié de la Cargo Handling Corporation (CHC). Passé le délai du 6 avril, date à laquelle le licenciement deviendra définitif, le syndicat

[L’interview] «Le PTr n’est pas prêt pour reprendre le pouvoir», selon Shakeel Mohamed

Il se dit « intéressé à être leader » des rouges. Shakeel Mohamed estime toutefois ne pas être celui qui incarne « les meilleures chances » du Parti travailliste (PTr). Car, dit-il, on ne peut faire fi des réalités politiques de Maurice. Navin Ramgoolam demeure la « meilleure chance » pour le PTr, selon Shakeel Mohamed. Qui estime que les nombreux déboires de l’ex-Premier ministre avec la justice depuis début 2015 ne déboucheront pas sur des condamnations.

[Vidéo] Les journalistes et photographes élisent leurs quatre représentants au conseil d’administration du Media Trust

Un pas de plus a été franchi vers la remise en route du Media Trust. Ce mardi, 154 des 455 journalistes inscrits auprès du Government Information Service ont été appellés à désigner quatre représentants. Soit deux rédacteurs en chef et deux journalistes. Après la fermeture des scrutins à 15h, Michaella Seblin de 5-Plus Dimanche et Rabin Bhujun d’ION News ont été élus pour représenter les rédacteurs en chef. Alors que Jean-Luc