Breaking news
  • No posts were found

Tag "elections anticipees"

[Vidéo] Elections anticipées: «Ramgoolam sait qu’il a dit une connerie», rétorque Bérenger

Le MMM ne se laissera pas entraîner dans le jeu du Parti travailliste au sujet des élections générales. Oui, il préférerait que les législatives se tiennent au plus tôt, affirme Paul Bérenger. Cela ne signifie pas pour autant que l’exécutif et les militants descendront dans la rue pour réclamer ce scrutin, comme le souhaite Navin Ramgoolam. Les précisions du leader des mauves interviennent au lendemain des critiques du leader rouge

[Vidéo] Elections anticipées : Ramgoolam fustige la volte-face de Bérenger

Paul Bérenger est réduit à attendre que le MSM veuille bien faire alliance. C’est ce qui explique, selon Navin Ramgoolam, que le leader du MMM ait changé de discours sur la tenue d’élections générales anticipées. Le leader du Parti travailliste était très en verve, le vendredi 11 mai à Fond-du-Sac. Fustigeant Sangeet Fowdar et promettant dans la foulée une loi antitransfuge quand les rouges reviendront au pouvoir. Ramgoolam a d’ailleurs énuméré

[Vidéo] SAJ: «Kan pei-la pou koule, zot pa pou kapav dir Jugnauth ki responsab»

A Roches-Noires hier, Navin Ramgoolam a subi de nouveau les foudres du ministre mentor. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’étonne, en effet, que certains plébiscitent toujours un retour au pouvoir du leader du Parti travailliste malgré toutes ses frasques et son bilan peu reluisant. Et de prendre exemple sur l’un des objectifs du régime Ramgoolam : soit celui d’un diplômé par famille. Un objectif irréaliste, fait comprendre SAJ, au vu du taux

[Vidéo] Sinatambou à Bérenger: «Premie minis pe dir twa pa pou ena eleksion, arete papao»

Le porte-parole du gouvernement n’en peut plus que Paul Bérenger affirme que le pays s’achemine vers des législatives anticipées. Etienne Sinatambou accuse le leader du MMM de persister à évoquer cette éventualité alors que Pravind Jugnauth a affirmé à plusieurs reprises qu’il ne compte pas appeler le pays aux urnes avant la fin de son mandat.

[Vidéo] Duval: Sumputh, Sanspeur et Singh participent à ‘loperasion defons lakes’ de l’Etat

Xavier Duval n’a pas mâché ses mots envers certains nominés du gouvernement qui font l’actualité récemment. Vijaya Sumputh, ex-directrice du Centre cardiaque, Gérard Sanspeur, conseiller spécial aux Finances, et Sherry Singh, CEO de Mauritius Telecom, participent à une « operasion defons lakes » de l’Etat. Cela de par leurs salaires importants. Revenant sur les rémunérations de Sanspeur, révélées au Parlement cette semaine, le leader de l’opposition déplore ses remarques. Le conseiller de

[Vidéo] Bérenger estime que la présidente peut ne nommer ni Duval ni Pravind Jugnauth suite au départ de SAJ

La question du départ prématuré de Sir Anerood Jugnauth de la tête du gouvernement se pose désormais estime Paul Bérenger. Sa lecture de la Constitution l’amène à penser que le deputy Prime minister Xavier Duval ou encore le leader du MSM Pravind Jugnauth ne sont pas les deux seuls choix possibles de la présidente de la République. Le chef des mauves pense, en effet, qu’Ameenah Gurib-Fakim pourrait nommer une autre

Alliance PTr-MMM: Les coulisses d’un accord [2e partie]

Une alliance rouge-mauve ne pourra se faire sans sacrifice. Car il n’est pas seulement question de partage des pouvoirs entre les deux leaders, mais aussi des différents fauteuils à pourvoir au sein du nouveau gouvernement et ailleurs. Le deal électoral La répartition des tickets entre le PTr et le MMM s’effectue sur une base 50-50. Toutefois, c’est dans son quota de 30 tickets que Ramgoolam devra puiser s’il décide d’accommoder le

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>