Tag "election"

[Vidéo] Boissezon: Une alliance PTr-PMSD a été concrétisée avec Bachoo comme Premier ministre

Une alliance a déjà été concrétisée entre le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) et le Parti Travailliste (PTr). Et c’est Anil Baichoo qui sera présente comme candidat au poste de Premier ministre à la place de Navin Ramgoolam. C’est du moins ce qu’avance le ministre de la Fonction publique, Eddy Boissezon. Il s’exprimait lors de la conférence de presse hebdomadaire de la majorité au Sun Trust, à Port-Louis, ce samedi 20

[Editorial] Ce que Ramgoolam sait et ce qu’on ne lui dit pas

Navin Ramgoolam donne le change entouré d’élus rouges et des cadres de son parti. Lors de ses conférences de presse et durant ses évènements publics, le Parti travailliste (PTr) affiche une unité de façade. Mais en coulisse, la plus vieille formation politique du pays est gagnée par des spasmes. Perdus et démotivés, les ténors du PTr doutent. Ils parlent à leur leader qui, pensent-ils, ne les entend pas. L’ancien Premier

[Editorial] Et si Jugnauth maintient la partielle ?

Ce serait de la folie furieuse, diront ceux qui connaissent un peu Piton/Rivière-du-Rempart (no 7). Pourtant, au gouvernement, on commence déjà à affirmer qu’une partielle aura bien lieu dans cette circonscription après la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo comme élu et ministre, ce 21 mars. Si Pravind Jugnauth choisit cette voie, son intention sera claire : il tient à prolonger son mandat jusqu’à son extrême limite. Pour ne rappeler le pays aux urnes

[Vidéo] Narghis Bundhun : «Il y a certaines fractures qu’il nous faudra réparer»

Élue présidente du Bar Council, Narghis Bundhun compte travailler dans la continuité des actions du précédent Conseil de l’ordre des avocats. Toutefois, la Senior Counsel explique que des «fractures» récentes demandent à être réparées. Comme le fait que les avocats, fonctionnaires de l’Etat, ne puissent pas être redevables de leurs actions devant le Bar Council. Me Bundhun estime que le Conseil de l’ordre des avocats n’est pas l’affaire d’une personne et se

[Vidéo] Irfan Rahman invite les jeunes à vérifier s’ils sont sur la liste électorale

Le Commissaire électoral, Irfan Rahman, note qu’il y a un manque d’intérêt de la part des jeunes pour se faire enregistrer sur la liste électorale. Face à la presse, ce mardi 8 janvier, il leur a lancé à appel pour qu’ils participent au processus démocratique et de «faire leur devoir civique» en se faisant enregistrer. C’est le 12 janvier que débutera la première phase de l’exercice d’enregistrement des électeurs en

Macoss : Les élections du board renvoyées

Les organisations non gouvernementales devaient élire leurs représentants au sein de l’exécutif du Mauritius Council of Social Service aujourd’hui. En raison du rapprochement du cyclone Cilida, le bureau du Commissaire électoral a préféré renvoyer le scrutin. Le vote aura lieu samedi prochain, soit le 29 décembre, à Ebène, entre 10 heures et midi. Cette élection intervient après des allégations d’irrégularités qui ont mené à l’annulation du vote du board qui devait avoir

La Miss France 2019 récompensée par un séjour au Dinarobin

Sacrée Miss France 2019, Vaimalama Chaves aura droit à un voyage à Maurice et séjournera au Dinarobin Beachcomber. La Miss Tahiti qui succède à Maëva Coucke est détentrice d’un Master en management et était récemment à Maurice parmi les autres candidates de Miss France. Son billet d’avion est offert par Air Mauritius. La reine de beauté évoque une enfance en fort surpoids. Elle pesait 80 kilos à 18 ans et

[Vidéo] Reza Uteem : Un compromis possible sur la question de la proportionnelle

«Nando Bodha a raison quand il dit que le problème est l’allocation des sièges à la proportionnelle.» Reza Uteem a non seulement rejoint le ministre des Infrastructures sur ce point. Le président du MMM a, comme un leitmotiv, souligné à plusieurs reprises qu’un compromis est possible sur le nombre de sièges alloués. Mais les mauves demeurent intransigeants sur la nécessité d’adopter une «compensatory formula» pour l’allocation des sièges au lieu

[Vidéo] Bodha : «On attendait beaucoup du MMM»

«Seuls les sièges alloués à la proportionnelle nous sépare.» C’est là le seul point de discorde fondamental entre le MSM et le MMM sur la réforme électorale, insiste Nando Bodha. Du reste, souligne le ministre des Infrastructures publiques, le gouvernement «attendait beaucoup» des mauves. Et «nous voudrions qu’ils y réfléchissent de nouveau», cela alors que le MMM a signifié son intention de s’opposer au projet de loi. «Il n’y a

[Vidéo] Bérenger «triste» que MSM et MMM laissent «passer une occasion»

«We won’t vote.» Le leader du MMM a tenu à le réitérer : les parlementaires mauves ne voteront pas le projet de réforme électorale. Paul Bérenger s’est dit «triste» qu’une fois de plus, le MSM et le parti du cœur – bien que n’étant pas au gouvernement – laisseront passer une nouvelle occasion de refonte de notre système politique. «J’ai entendu des rumeurs que le gouvernement amenderait ses propositions», a relevé le

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>