Breaking news
  • No posts were found

Tag "ecriture"

[Vidéo] Le Prix de poésie Edouard Maunick récompense Gillian Geneviève et Helena Lutchman

Leur vision de Port-Louis a séduit le jury. Gillian Geneviève et Helena Lutchman sont les gagnants ex æquo du Prix de poésie Edouard Maunick. ‘Port Louis, ce qui demeure’, Gillian Geneviève l’a écrit comme une conversation entre le petit garçon qu’il était et l’homme qu’il est devenu. Lui qui n’a pas habité la capitale y venait souvent, enfant, avec son père. Le texte primé s’appuie sur ces évocations du temps

Sa plongée dans l’enfer de Mayotte vaut à Nathacha Appanah un premier prix littéraire

Elle figure parmi les surprises de la rentrée littéraire française. Nathacha Appanah vient de remporter le Prix Patrimoines, lancé cette année à l’initiative de la banque BPE. De bon augure pour Tropique de la violence ? Car ce sixième roman de l’auteure mauricienne est aussi en lice pour le Prix Goncourt et le Goncourt des lycéens. Mais aussi ceux du Femina, du Médicis et du Wepler. « Une bien belle soirée autour de la

«La vie est une chose minuscule…»

On dit que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. Je pensais qu’il en allait de même pour les coups de foudre. Que l’éclair d’un amour soudain porté à un corps, un être, se consume dans ce corps ou cet être jusqu’à l’extinction. Après, plus de feu possible. Je me disais que ça s’appliquait au Prix du Jeune écrivain (PJE). Lauréat en 2014, j’avais eu l’absolu bonheur de

[Vidéo] Aqiil Gopee: «Ecrire m’a beaucoup aidé à devenir lauréat»

A 18 ans, il est déjà un jeune auteur très prolifique. Aqiil Gopee s’est distingué ces dernières années par une écriture surprenante, dans ses poèmes et ses nouvelles. Le jeune homme figure aujourd’hui au rang des lauréats de la cuvée 2015 pour le Royal College Curepipe. « Ecrire, dit Aqiil Gopee, m’a beaucoup aidé à être lauréat. » Lauréat du Prix du jeune écrivain de langue française en 2014 pour sa nouvelle Loup et Rouge,

L’Académie de la mégalomanie

Nous avons décidé, après une étude de marché approfondie, de mettre sur pied une Académie de la mégalomanie (ADLM). En effet, cette étude a démontré que de nombreux Mauriciens, et pas des moindres, sont (a) des mégalomanes (b) des mégalomanes en devenir (c) ne savent pas encore qu’ils sont des mégalomanes. Nous sommes convaincus que notre savoir-faire dans le domaine, fruit de longues années d’expérience, à Maurice et à l’étranger,

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>