Breaking news
  • No posts were found

Tag "droit"

[Vidéo] Financement politique : «Il faut une limite» aux contributions des entreprises, dit la CTSP

L’argent provenant du trafic de drogue sert peut-être à financer les partis politiques. Ce constat de la commission Lam Shang Leen n’étonne guère la Confédération des travailleurs du secteur privé. Parce qu’il n’y a pas de loi encadrant le financement des partis, «bokou larzan sal rantre, sorti» pour influencer les élections, affirme Reeaz Chuttoo. «Il n’est pas normal», poursuit le président de la CTSP, que les compagnies privées financent les

Droit des handicapés : Me Coomara Pyaneandee publie un livre à l’international

Son combat : les droits des personnes handicapées. Coomara Pyaneeandee, un avocat mauricien, est non-voyant. Il fait valoir son engagement à travers son ouvrage «International Disability Law: A Practical Approach to the United Nations Convention on the Rights of Persons with Disabilities». Vice-président du Comité des Nations unies sur les droits des personnes handicapées depuis l’année dernière, Pyaneeandee fait dans son livre un tour d’horizon du droit international et des handicapés.

[Vidéo] Des experts réunis pour la Semaine de l’arbitrage à la MARC Court

L’objectif est toujours de faire de Maurice un centre d’arbitrage pour les litiges commerciaux au niveau de la région. Le coup d’envoi de la Semaine de l’arbitrage à Maurice a été donné, le lundi 25 mai, à Port-Louis. Des avocats et experts de Maurice, de New Delhi, de Hong Kong, de Londres, ou encore de Tunisie et du Kenya seront en conférence durant cinq jours. Des réunions, des séances de formation

[Vidéo] Quand le rôle du judiciaire fait débat

Quel est le rôle du pouvoir judiciaire dans la construction de la nation mauricienne ? La Middle Temple Association a organisé un colloque sur ce sujet le vendredi 11 mai. Y ont participé : le juge Prithviraj Fekna, Hambyrajen Narsinghen, de la falculté de droit de l’université de Maurice, Hervé Duval, qui préside le Bar Council, Barlen Vyapoory, qui assure l’intérim à la présidence de la République, et Rashad Daureeawo, président de

[Vidéo] Le bureau du DPP lance la 3e édition de la Mauritius Criminal Law Review

Le droit à la vie privée, la piraterie, le droit des victimes, la divulgation au niveau de l’enquête, la torture… La Mauritius Criminal Law Review aborde, entre autres, ces questions dans sa troisième édition. Celle-ci a été lancée, ce jeudi 15 mars, à Port-Louis. En marge des 50 ans de l’indépendance de Maurice, l’ouvrage comprend un nombre plus important d’articles ayant trait à la Constitution. Il est préfacé par sir Hamid Moollan.

[Vidéo] Le développement du constitutionnalisme en débat à l’université de Maurice

2018 marque non seulement les 50 ans de l’indépendance de Maurice mais aussi le demi-siècle de sa Constitution. Mais quel a été le développement du Constitutionnalisme à Maurice, dans la région océan Indien et sur le continent africain ? Un colloque de trois jours se penche sur cette question, à compter du 14 mars, sur le campus du Réduit. L’initiative est à mettre au compte de la faculté de droit et de gestion

[Document] Ajit Boolell: «Personne n’est propriétaire de son conjoint ou partenaire»

L’adultère comme circonstance atténuante dans les cas de crimes passionnels. Dans sa newsletter mensuelle, le Directeur des poursuites publiques (DPP) se penche sur cet anachronisme de notre Code pénal. La section 242 dispose qu’un meurtre est «excusable» quand il est «commis par l’époux sur son conjoint, ainsi que sur le complice, à l’instant où il les surprend en flagrant délit d’adultère». La législation ne définit pas le «flagrant délit d’adultère», souligne

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>