Breaking news
  • No posts were found

Tag "drogue"

Une étudiante Malgache interceptée à l’aéroport avec Rs 3,2 millions d’héroïne

Les tentatives d’introduire de la drogue à Maurice continuent de plus belle. L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et les services de douane de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont interpellé la Malgache Miaritsoa Fanny Patricia Andriambolohasina avec 216 grammes d’héroïne au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) aux petites heures de dimanche matin. Une fouille sur l’étudiante de 23 ans et originaire d’Antananarivo a permis de découvrir la drogue dissimulée

Cité Barkly : La famille Gurbhoo coincée avec de la drogue synthétique

Un mois après la saisie record de 1 055 doses sur le dealer présumé Hervé Gino Gurbhoo dans les rues de Cité Barkly, à Beau-Bassin, l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Western Division a procédé à l’arrestation de plusieurs de ses proches. Lors d’une opération menée avec le soutien des commandos de la National Coast Guard et du Groupe d’intervention de la police mauricienne (GIPM) ainsi que de

[Vidéo] Beekarry : «Je ne suis pas politicien, je ne prends pas en compte ces critiques»

Sa nomination à la tête de la Task Force mise sur pied dans le sillage du rapport Lam Shang Leen est contestée par l’opposition. Mais Navin Beekarry assure que ne faire que son travail. «Je ne suis pas politicien, je ne prends pas en compte ces critiques» qui sont, du reste, «sans fondement», soutient le directeur général de l’Independent Commission against Corruption. Navin Beekarry attend toutefois une «communication officielle» du

[Vidéo] MauNPUD : Pour donner aux toxicomanes voix au chapitre

«Si vous faites quelque chose pour moi, sans moi, c’est un crime. Si vous parlez de moi sans moi, c’est une honte.» Les propos de Nicolas Manbode résument bien les raisons de la mise sur pied du Mauritian Network of People Who Use Drugs (MauNPUD). Les usagers de drogues veulent être entendus et impliqués dans les politiques et les programmes qui les concernent, explique le président de ce réseau. MauNPUD

[Vidéo] Devant une ICAC «dobi de klas», Duval s’inquiète des résultats de la Task Force

Le leader de l’opposition estime que le Commissaire de police prendra des ordres d’un «junior» au sein de la Task Force instituée pour superviser les enquêtes réclamées dans le rapport Lam Shang Leen . La Task Force est placée sous l’autorité du directeur général de la commission anticorruption. Or, pour Xavier Duval, l’Independent Commission Against Corruption agit comme un «dobi de klas» en ne bouclant convenablement les enquêtes dont elle a

[Vidéo] Des commerces ferment à cause de l’insécurité et de la drogue, affirme Dev Sunnasy

Les affaires ne sont pas roses aux villes sœurs. L’insécurité et la toxicomanie font chuter les ventes, soutient Dev Sunnassy de Smart Citizen, aux côtés d’associations de Beau-Bassin/Rose-Hill. Sans compter que les travaux du Metro Express ont causé une baisse dans la fréquentation du centre-ville. Mais loin de se laisser abattre, et pour limiter les dépôts de bilan, elles veulent redynamiser leurs villes. D’où l’initiative « Make-up Beau-Bassin/Rose-Hill». Le coup d’envoi

[Vidéo] Ramgoolam : La Task Force est un outil pour gagner du temps

«On prend les Mauriciens pour des imbéciles», ironise le leader du Parti travailliste. Pour Navin Ramgoolam, le Premier ministre aurait dû se concentrer sur les actions à prendre dans l’immédiat à partir des recommandations du rapport de la commission d’enquête sur les drogues. Et non mettre sur pied une task force qui n’est qu’un moyen de gagner du temps. Ramgoolam croit donc savoir qu’aucune action concrète ne sera prise d’ici

[Vidéo] Ramgoolam : «Tou saki’nn fer mwa ditor pou grene kouma zanbalak»

«C’est moi qui redresserai ce pays.» L’heure est grave, selon Navin Ramgoolam. A la rue St Denis, à Port-Louis, le leader du Parti travailliste s’est longuement attardé sur le rapport de la commission Lam Shang Leen. Récusant les accusations des Jugnauth à l’effet que le PTr serait de mèche avec les trafiquants de drogue. Or, le rapport Lam Shang Leen ne mentionne personne qui soit lié aux rouges. Au contraire du

[Vidéo] Nicholas Von-Mally: Pourquoi un ministre peut step down et pas Serge Clair ?

Serge Clair ne peut continuer à siéger en tant que Chef Commissaire au sein de l’Assemblée régionale de Rodrigues. C’est l’avis du Minority Leader Nicholas Von-Mally qui a réuni la presse mauricienne à Port-Louis ce vendredi après-midi. Il estime que celui-ci doit «step down» relativement aux conclusions de la Commission d’enquête sur les drogues qui a mis en évidence les liens entre le parti de Serge Clair, et un trafiquant

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>