Breaking news
  • No posts were found

Tag "drogue synthetique"

[Video] “Soy”, une pièce sur la drogue synthétique remporte le premier prix du Konkour Teat An Lang Kreol

“Soy” a remporté le premier prix du Konkour Teat An Lang Kreol le lundi 19 novembreau théâtre Serge Constantin, à Vacoas. Ce concours a été organisé dans le cadre du Festival International Kreol  et la pièce a été écrite par Thierry Bois. Elle a été réalisée par Corine Leu et parle de la drogue synthétique qui fait des ravages au sein de plusieurs familles. «C’est une histoire, qui reflète la réalité»,

[Vidéo] Le Lions Club de Port-Louis s’engage contre la drogue synthétique

Pour la 18e fois de son histoire, le Lions Club Port-Louis Doyen organise une Charity Golf Competition le samedi 27 octobre prochain au Gymkhana Club, à Vacoas, dans le but de récolter des fonds qui serviront à lancer une campagne de sensibilisation contre la drogue synthétique. Les recettes de la compétition serviront également à financer les greffes de cornée, à la lutte contre le diabète, au dépistage du cancer infantile,

Quatre suspects arrêtés avec des plants de gandia, de la drogue synthétique et du cash

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Western Division a interpellé quatre suspects dans la journée du jeudi 18 octobre avec des plants de gandia, de la drogue synthétique et une somme de Rs 300 000 lors de différentes opérations à Bambous, Cité Barkly et Mont-Roches. Ashley Mangra, a été arrêté par l’équipe du chef inspecteur Ashik Jagai pour avoir cultivé six plants de gandia à son domicile, alors que

PNQ sur la drogue : Deux radars au port en panne, Jugnauth l’ignorait

«Je n’étais pas au courant.» Le Premier ministre Pravind Jugnauth a déclaré qu’il ne savait pas que deux radars du port sont «en panne», «broken», au Parlement, ce mardi 15 octobre. Cette situation perdure depuis plus d’un an, a précisé Xavier Duval, qui a fourni l’information. En affirmant que le port ne peut «voir si des navires sont en approche». «Des arrangements ont été faits pour les remplacer», a ajouté Jugnauth,

Les charges retenues contre Kusraj Lutchigadoo pour trafic de drogue synthétique rayées

Kusraj Lutchigadoo ne sera pas poursuivi pour trafic de drogue synthétique, ni pour avoir opéré un laboratoire clandestin. Une semaine après que le Forensic Science Laboratory (FSL) a signalé que le mélange de feuilles de thé en poudre et de solvants saisis sur place n’était pas de la drogue synthétique, le ministère public a décidé d’abandonner les charges provisoires portées contre lui. «Dès le départ, nous avons écrit au FSL

Kusraj Lutchigadoo sera poursuivi pour fabrication de drogue synthétique

Kusraj Lutchigadoo pourra échapper à des poursuites pour trafic de stupéfiants, mais il sera inculpé de fabrication de drogue synthétique. C’est en tout cas ce que prévoit l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) après avoir obtenu confirmation de la police scientifique que le mélange de feuilles de thé en poudre et de solvants retrouvé dans le laboratoire clandestin au domicile de la belle-famille du mécanicien à Sewraj Road, Triolet, n’est pas

L’ADSU confirme : ce n’est pas de la drogue synthétique qui a été saisie dans le labo de Lutchigadoo

Ce n’est pas de la drogue synthétique qui a été retrouvée dans le laboratoire clandestin où Kusraj Lutchigadoo a été interpellé dans la nuit du vendredi 30 mars au domicile de sa belle-famille, à Sewraj Road, Triolet. C’est ce qu’a confirmé un enquêteur de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) devant la Bail & Remand Court (BRC), à Port-Louis, mercredi. Contre-interrogé par Me Rama Valayden, un des avocats du suspect parmi

Drogue, téléphones portables, collier en or et scalpels saisis à la GRNW Prison

Elle n’est une «maximum security prison» que de nom. Une fouille menée à la Grand River North West Prison entre 16h30 et 18h50 ce mercredi 19 septembre a mené à la découverte de onze téléphones portables, de deux scalpels, ainsi que de 13 doses de drogue synthétique et trois doses d’héroïne. Cette fouille censée être effectuée vendredi prochain a été avancée pour des raisons que même les responsables de cette

Cité Barkly : La famille Gurbhoo coincée avec de la drogue synthétique

Un mois après la saisie record de 1 055 doses sur le dealer présumé Hervé Gino Gurbhoo dans les rues de Cité Barkly, à Beau-Bassin, l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la Western Division a procédé à l’arrestation de plusieurs de ses proches. Lors d’une opération menée avec le soutien des commandos de la National Coast Guard et du Groupe d’intervention de la police mauricienne (GIPM) ainsi que de

Blanchiment : L’ADSU retrouve Rs 1,4 million chez la tante de la petite-amie de Zougoul

Il n’y a pas que la drogue que les trafiquants ne gardent pas chez eux. Ils planquent aussi les revenus dérivés de leurs transactions ailleurs afin de ne pas tout perdre dans l’éventualité d’une opération de police. L’Alpha Team de la Metropolitan Division de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a cependant déjoué les plans de Mahen Ramessur, aussi dit Zougoul, le lundi 14 août en l’arrêtant avec de l’héroïne et

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>