Breaking news
  • No posts were found

Tag "dpp"

La notion de «race» : Et si on faisait comme les Français ? suggère le DPP

Il n’y a qu’une seule «race» : la race humaine. Partant de ce constat, le président français Emmanuel Macron veut amender l’article 1 de la Constitution de son pays, qui se comme suit : «La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.» Macron veut abolir le terme «race»,

[Vidéo] Propos de Mohamed contre la Speaker : Le cas référé au DPP

Le Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry a donné son ruling au Parlement ce mardi. Shakeel Mohamed a tenu des propos contre la Speaker sur Radio Plus. Et «an offense may have been committed», a déclaré le Deputy Speaker. «Contents may amount to an accusation of partiality against the Speaker in discharge of her duties», a poursuivi le Deputy Speaker. Le cas sera référé au Directeur des poursuites publiques. Cela suivant le vote

[Document] Rs 220 m saisies: Ramgoolam pourrait faire face à l’IRSA et à la MRA

Le bureau du Directeur des poursuites publiques le confirme aujourd’hui. Navin Ramgoolam sera poursuivi pour avoir accepté des paiements cash de plus de Rs 500 000. Ce qui est un délit tombant sous la section 5 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act. L’ex-Premier ministre devra aussi probablement s’expliquer sur la provenance des quelque Rs 220 millions saisies à son domicile en février 2015. Le DPP a, en effet, recommandé au Commissaire de police de

Ajit Boolell: Le DPP fait partie de «l’exécutif non politique»

C’est une «nuance qu’il convient de souligner» pour le Directeur des poursuites publiques. Son poste, rappelle Satyajit Boolell dans sa newsletter hebdomadaire, fait partie de l’exécutif et non du judiciaire. De «l’exécutif non politique», précise-t-il dans son éditorial, comme la Public Services Commission, l’Electoral Supervisory Commission ou encore la Disciplined Forces Service Commission. A ce titre, aucune de ces institutions indépendantes ne doit rendre des comptes au Parlement, sauf sur les

[Vidéo] Pourquoi la résolution à l’Onu ne mentionne pas Diego Garcia? s’interroge Duval

«Je félicite l’équipe mauricienne.» Le vote en faveur de Maurice à l’Onu, hier, réjouit Xavier Duval. D’autant que le dossier Chagos a le soutien unanime des partis au pouvoir et de l’opposition, rappelle-t-il. Toutefois, le leader du PMSD note l’absence de Diego Garcia du libellé de la résolution, contrairement à l’usage jusqu’ici. «Est-ce une erreur ? se demande-t-il. A-t-on fait exprès ?» A moins que cela ne cache un «accord avec les USA»,

[Breaking News] Affaire Medpoint: Le DPP pourra faire appel du jugement et saisir le Privy Council

Le jugement est tombé ce matin. Le Directeur des poursuites publiques pourra saisir le Privy Council pour contester le jugement dans l’affaire Medpoint. Celui-ci a vu l’acquittement de Pravind Jugnauth, qui était poursuivi pour conflit d’intérêts dans le cadre du rachat de la clinique Medpoint par l’Etat. Condamné à 12 mois de prison, commué en travaux communautaires, Pravind Jugnauth avait fait appel du jugement. La Cour suprême avait, en mai

[Vidéo] Lutchmeenaraidoo: Bhadain est aujourd’hui dans le trou qu’il a fouillé pour moi

Il a dit ne pas être « dans un ‘mood’ pour attaquer, ni pour juger, encore moins pour condamner ». C’est pourtant à un véritable réquisitoire contre Roshi Bhadain que Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est livré. Fort du communiqué émis, ce matin, par le bureau du Directeur des poursuites publiques. Celui-ci a indiqué que, faute de preuves, il n’y aura pas de poursuites contre Lutchmeenaraidoo quant au prêt en euros qu’il a contracté auprès

[Vidéo] Les sœurs Rawat sauront d’ici le 2 mai si elles font face à des poursuites

La police a bouclé son enquête concernant Laina et Adeela Rawat ainsi que Claudio Feistritzer. C’est ce qui ressort de l’audience de ce matin, en Cour de Curepipe. Il revient maintenant au bureau du Directeur des poursuites publiques de se prononcer sur leur dossier. Il a jusqu’au 2 mai pour faire savoir si des poursuites formelles seront engagées contre les filles et le gendre du fondateur de l’ex-groupe BAI, déclare leur

[Vidéo] Le DPP se prononcera sur les poursuites contre la famille Rawat le 28 février

Adeela et Laïna Rawat ainsi que Claudio Feistritzer devront à nouveau patienter. Ayant reçu le dossier d’enquête le 30 décembre, le bureau du Directeur des poursuites publiques dit ne pas être en mesure de confirmer quelles charges seront retenues contre les deux filles de Dawood Rawat ainsi que son gendre. C’est le 28 février que la Cour de district de Curepipe réentendra l’affaire.

Affaire Sun Tan Hotels: L’audience reprend le 14 février

Ce sera au tour de la Commission anticorruption de soumettre sa défense dans l’affaire Sun Tan. Appelé en Cour suprême aujourd’hui, le procès a été renvoyé au 14 février. L’Independent Commission against Corruption (ICAC) a obtenu, ce 10 janvier, les éléments qui lui permettront de préparer sa défense face à Satyajit Boolell. La Commission est notamment représentée par Me Robin Mardemootoo. Ce dernier s’estime lésé dans ses droits constitutionnels suivant l’enquête initiée par l’ICAC sur

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>