Breaking news
  • No posts were found

Tag "dissolution du parlement"

[Vidéo] Le BP mauve en mode «no comment» après la dissolution du Parlement

C’est dans une ambiance plutôt bon enfant que l’on a retrouvé les membres du bureau politique du MMM au sortir de leur réunion hebdomadaire, aujourd’hui. La plupart a préféré esquivé les questions de la presse quant à la dissolution, cet après-midi, du Parlement, et à l’amorce de la campagne électorale. A l’exception de Reza Uteem, pour qui « les élections ne sont pas trop loin ». Et de Rajesh Bhagwan : « Aster lekours lager ! » Instantanés.

[Elections générales] L’Assemblée nationale dissoute, que compte faire Ramgoolam?

Contrairement à 2010, quand Navin Ramgoolam avait tenu un point de presse quelques instants seulement après la dissolution du Parlement, le Premier ministre choisit de temporiser aujourd’hui avant de parler à la presse. ION News a en effet reçu confirmation que le Premier ministre ne rencontrera pas la presse aujourd’hui. C’est demain que Paul Bérenger et lui auront un tête-à-tête durant lequel ils conviendront du jour où ils tiendront une

[Vidéo] Un conseil des ministres «très amical» avant la probable dissolution du Parlement

L’ambiance était décontractée à la sortie de la réunion hebdomadaire du cabinet de Navin Ramgoolam aujourd’hui. En l’absence du Premier ministre, en déplacement à l’étranger, c’est le deputy Prime minister Rashid Beebeejaun qui a présidé la réunion. Aucun des ministres que nous avons interrogés n’a pipé mot sur la plus que probable dissolution du Parlement qui devrait intervenir, selon les versions, entre dimanche et lundi après-midi. Pour le MSM, c’est

Un pistolet à eau sur la tempe

Le Premier ministre déteste qu’on lui mette la pression. Or, la situation dans laquelle il se trouve depuis le départ du PMSD du gouvernement est inconfortable. Il est désormais vulnérable à une motion de censure à la faveur d’une union tactique de l’opposition et de l’absence de deux membres de la majorité au moment du vote de la « motion of no confidence ». Cette conjoncture va-t-elle conduire Navin Ramgoolam à enclencher

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>