Tag "directeur des poursuites publiques"

Un membre de la CDU arrêté pour avoir réclamé un pot-de-vin contre la garde d’un enfant

L’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a inculpé ce jeudi 21 février un «careworker» de la Child Development Unit (CDU) – une antenne du ministère des Droits des enfants – pour avoir sollicité un pot-de-vin de Rs 7 000 pour obtenir la garde de sa fille. Les faits remontent à avril 2015 et le père, Désiré Pierre-Louis, a fini par dénoncer Pravinsing Maunick. Quatre mois plus tôt, sa fille s’était présentée

«Fuites» : Le Privy Council réclame des comptes aux avocats de Jugnauth et du DPP

Les fuites autour du contenu du jugement dans l’affaire MedPoint n’ont pas plu au Conseil privé de la Reine. Il réclame des comptes aux avocats de Pravind Jugnauth et du Directeur des poursuites publiques (DPP). La procédure veut que les hommes de loi des deux parties aient accès au jugement de manière «confidentielle» avant qu’il ne soit rendu public. «Since it appears that there has been a breach of the

[Vidéo] Raj Dayal : «Le président doit suspendre le DPP»

Le président par intérim doit exercer les pouvoirs que lui confère la Constitution et instaurer un tribunal contre le Directeur des poursuites publiques (DPP) et l’Independent Commission against Corruption (ICAC). C’est ce qu’affirme Raj Dayal, qui maintient qu’il y a eu complot contre lui dans l’affaire dite «Bal Kouler». L’ancien ministre de l’Environnement estime également que le président par intérim doit «suspendre le DPP». Poursuivi pour corruption, Dayal crie au

[Vidéo] La cruauté envers les animaux est un délit, rappelle le DPP

Le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) innove. Non content de communiquer avec le public chaque mois à travers sa newsletter, il se met désormais à la vidéo. Le sujet à l’honneur de ce premier numéro : la cruauté envers les animaux. Le DPP Satyajit Boolell en personne donne le ton de ce rendez-vous. Il revient sur un jugement de la Cour suprême de janvier 2019. Celle-ci a maintenu la

[Vidéo] Medpoint devant le Privy Council : Jugnauth ne pouvait plaider la bonne foi, argue le QC Perry

Pravind Jugnauth ne peut pas prétendre qu’il ignorait être en situation de conflit d’intérêts, a fait valoir à plusieurs reprises le représentant du Directeur des poursuites publiques devant les Law Lords. L’article 13(2) de la Prevention of Corruption Act (PoCA) est clair dans ses provisions «préventives». Elle exclut le «public official» de toute prise de décision dans un processus où il déclare avoir des intérêts. Ceci dans un souci de

Appel contre l’acquittement de Jugnauth : l’article 13(2) de la POCA décortiqué par le représentant du DPP

L’article 13(2) de la Prevention of Corruption Act (POCA) est on ne peut plus clair. Aucun fonctionnaire ou membre du gouvernement ne doit participer à tout exercice d’allocation de contrat si cela peut constituer un conflit d’intérêts. C’est ce qu’a avancé l’avocat David Perry, Queen’s Counsel, qui représente le Directeur des poursuites publiques (DPP) ce mardi 15 janvier, durant les premières 60 minutes de l’audience au Conseil privé de la

[Privy Council] Les Law Lords n’écouteront pas la plaidoirie de l’avocat de l’ICAC ce 15 janvier

Seuls Rashid Ahmine et la Queen’s Counsel (QC) Clare Montgomery effectueront leurs plaidoiries devant le Privy Council. Ils seront ensuite interrogés par les law lords sur le raisonnement légal et la jurisprudence cités dans leurs «written submissions» ce 15 janvier. Passant en revue les submissions de l’adjoint du Directeur des poursuites publiques (DPP) et de l’avocate de Pravind Jugnauth ainsi que celle du QC Stuart Denney, l’avocat britannique choisi par

 [Vidéo] L’entraide judiciaire entre les pays africains souhaitée par Maneesh Gobin

«Je souhaite que vous cherchiez des méthodes et des moyens pour accélérer les procédures de l’entraide judiciaire entre les pays africains». C’est qu’a lancé l’Attorney General, Maneesh Gobin, lors de la 13e Africa Prosecutors Assocation (APA) Conference ce mardi 30 octobre à l’hôtel Le Méridien, Balaclava. Il avance que le gouvernement mauricien prend des nombreuses initiatives pour consolider le «rule of law». Helder Fernando Pitta Groz, l’Attorney General de l’Angola

Affaire Boskalis: Mes Ahmine et Toorbuth se lancent des «shut up your mouth» en cour intermédiaire

Les séances de l’affaire Boskalis ne manquent pas de sel. Après les larmes de l’avocat de Siddick Chady, Me Saïd Toorbuth, en 2013, celle de ce mercredi 24 octobre a été marquée par de vifs échanges entre ce dernier et l’avocat de la poursuite, Me Rashid Ahmine (à droite sur la photo). Dans un premier temps, Me Toorbuth n’a pas apprécié que l’adjoint du Directeur des poursuites publiques (DPP) répète

Trafic de drogue Madagascar-Réunion Maurice : un nouveau suspect arrêté à l’île sœur

Un nouveau suspect a été interpellé jeudi par les autorités réunionnaises dans l’affaire des trois Mauriciens arrêtés en novembre 2016 pour trafic de stupéfiants entre Madagascar et Maurice, via La Réunion. Ils avaient été arrêtés dans le port de Sainte-Rose alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer 174 kilos de gandia, 6,2 kilos de hashisch et 42,2 kilos d’héroïne estimés à Rs 600 millions sur le Sweet Love Mama. Cet habitant de

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>