Breaking news
  • No posts were found

Tag "demission"

[Vidéo] Ramsurrun: «Je prends la barre de la MBC et je dois deliver»

Anooj Ramsurrun annonce la couleur: « J’utiliserai la manière forte s’il le faut, parce que je mean business.» Celui qui sera le directeur général par intérim de la radiotélévision nationale à partir de mai dit toutefois vouloir obtenir la collaboration et l’appui des quelque 700 employés de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) dans sa nouvelle mission. Ramsurrun explique ainsi qu’il faut responsabiliser le personnel de la station nationale. Car si, selon

[Vidéo] Ramgoolam: Jugnauth veut détourner l’attention avec la commission d’enquête

Pour le leader des rouges, Pravind Jugnauth passe à côté des attentes la population en ne confiant pas à la commission d’enquête la tâche d’enquêter plus généralement sur les activités d’Alvaro Sobrinho à Maurice. Navin Ramgoolam demande ainsi à la société civile de faire pression sur le Premier ministre afin qu’il revoit les attributions de la commission. Le chef du Parti travailliste estime, par ailleurs, que le Premier ministre était

[Vidéo] Jugnauth annonce une commission d’enquête sur Gurib-Fakim

Il y aura bien une commission d’enquête dans le sillage de l’affaire Platinum Card. Mais celle-ci portera sur Ameenah Gurib-Fakim. Si le mandat doit encore être précisé, Pravind Jugnauth en a toutefois énoncé les grandes lignes. L’ex-présidente de la République a-t-elle violé la Constitution en instaurant, sans l’avis du Cabinet, une commission d’enquête sur Alvaro Sobrinho et l’affaire Platinum Card ? Y a-t-il eu usurpation de pouvoirs ? Qui a participé à

[Vidéo] Enquête annoncée par Collendavelloo dans l’affaire Platinum Card : Les ministres ne commentent pas

Ivan Collendavelloo a évoqué l’ouverture d’une enquête dans le sillage de l’affaire Platinum Card, et qui a mené à la démission d’Ameenah Gurib-Fakim de la présidence de la République. Le Deputy Prime minister a reconnu, sur le plateau d’Antenne Réunion le jeudi 22 mars, qu’il y a eu «abus». A l’issue du Conseil des ministres d’aujourd’hui, aucun ministre n’a souhaité commenter cette enquête annoncée. Ameenah Gurib-Fakim a, pour sa part, diffusé

[Vidéo] Dans son message d’adieu, Gurib-Fakim affirme que «la vérité éclatera»

«L’avenir m’attend.» Dans un message vidéo d’un peu moins de 6 minutes diffusé sur sa page Facebook, l’ancienne présidente de la République dit quitter ses fonctions «avec le cœur gros». Revenant brièvement sur l’affaire Platinum Card, Ameenah Gurib-Fakim affirme à nouveau n’avoir rien à se reprocher. Disant sa confiance sur le fait que «la vérité éclatera» si jamais une enquête est diligentée sur cette affaire. La scientifique ne s’attarde pas

[Vidéo] Collendavelloo maintient son admiration pour la présidente mais dénonce les palabres

Le Deputy Prime minister fustige les «palabres» qu’il lit dans la presse au sujet des relations MSM-Muvman Liberater. Pour Ivan Collendavelloo, les deux partenaires s’entendent et travaillent très bien ensemble, malgré ce qui a pu être rapporté dans les médias. Interrogé sur sa relation avec Ameenah Gurib-Fakim, Collendavelloo explique qu’il conserve toute son admiration pour le parcours de scientifique de cette dernière. Tout en admettant qu’elle a «fane» sur le

De quoi le Premier ministre a-t-il peur ?

Cherchez. Dans la Constitution, le droit du travail ou ailleurs. Nulle part vous ne trouverez le principe selon lequel une personne qui démissionne est immédiatement absoute de tout acte qu’elle a pu commettre précédemment. En quittant son poste le 23 mars, Ameenah Gurib-Fakim ne met donc pas fin à l’affaire Sobrinho 2. C’est même l’inverse. Il est difficile de ne pas être d’accord avec Pravind Jugnauth sur cette question. Le

[Vidéo] Hanoomanjee: «J’ai bien reçu la lettre de démission de Gurib-Fakim à 19h15, ce samedi»

Le doute ou une volte-face ne sont plus permis. Jointe au téléphone, la Speaker de l’Assemblée nationale confirme qu’elle a bien reçu la lettre de démission de la présidente de la République vers 19h15, ce samedi 17 mars. Maya Hanoomanjee explique qu’Ameenah Gurib-Fakim a demandé à quitter ses fonctions le 23 mars afin de disposer du temps nécessaire pour rassembler ses effets personnels au Réduit. La Speaker précise que, dans

[Vidéo] Jugnauth veut voir pour croire en la démission de Gurib-Fakim

Chat échaudé craint l’eau froide. En déplacement à Bois-Chéri, ce samedi après-midi, le Premier ministre s’est refusé à commenter l’annonce de la démission d’Ameenah Gurib-Fakim, par l’avocat de celle-ci. Pour Pravind Jugnauth, après avoir eu une première fois l’assurance d’une démission de la présidente, il attendra cette fois-ci la confirmation de Maya Hanoomanjee avant de réagir. Pour le Premier ministre, la question d’une commission d’enquête sur les intérêts d’Alvaro Sobrinho

Ameenah Gurib-Fakim a-t-elle été constante dans son refus de démissionner ?

Le Premier ministre était catégorique ce jeudi. Ameenah Gurib-Fakim avait pris l’engagement de démissionner le 15 mars lors de leur tête-à-tête du vendredi précédent. Une capture d’écran d’une conversation entre Ivan Collendavelloo et Ameenah Gurib-Fakim le 6 mars indique toutefois que la présidente n’avait aucune intention de démissionner, ce jour-là. «Dear Ivan, just know that I will never resign», écrit la présidente dans un message whatsapp au Deputy Prime minister.

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>