Breaking news
  • No posts were found

Tag "demission"

[Audio] Jugnauth «d’accord avec le ‘stand’» de Gulbul sur sa démission de la GRA

Raouf Gulbul «souhaitait se retirer», déclare Pravind Jugnauth. Cela au vu de la polémique qui entoure l’avocat suivant les allégations contre lui devant la commission d’enquête sur les drogues. Le Premier ministre et lui sont donc «tombés d’accord» sur la démission de Gulbul de la présidence de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission. C’est la première réaction du chef du gouvernement, qui assistait ce matin à l’ouverture

[Audio] Pour ne pas les embarrasser, Gulbul quitte la GRA et la Law Reform Commission

C’est une décision «personnelle» qu’il estime nécessaire pour pouvoir se défendre. Raouf Gulbul a démissionné de la présidence de la Gambling Regulatory Authority et de la Law Reform Commission, ce mercredi 22 novembre. S’il indique avoir eu un «très long» entretien avec le Premier ministre hier, Pravind Jugnauth n’a exercé aucune pression quant à sa décision, assure l’avocat. Il a été la cible de graves allégations devant la commission d’enquête sur

Little brother is watching you

C’était devenu intenable. Notamment après une prise de position d’une autorité morale comme le cardinal Piat. Pravind Jugnauth ne pouvait que virer «l’esclave» malgré ses bons et loyaux services à la famille et surtout au père. L’épisode Soodhun permet de mesurer à quel point le cadre dans lequel s’exerce la parole politique – ou plutôt la parole des politiques – a été bouleversé. Dans le passé, quelques écarts de langage

Kalyan Tarolah démissionne comme Parliamentary Private Secretary

Il a soumis sa lettre de démission ce matin. Kalyan Tarolah renonce à son poste de Parliamentary Private Secretary. Empêtré dans une affaire de sexting depuis quelques semaines, le parlementaire s’est rendu au Central Criminal Investigation Department, la semaine dernière, pour donner sa version des faits. Latchmee Devi Adheen, 26 ans, alléguant avoir échangé des messages et images osés avec le PPS dans l’espoir d’obtenir un job dans le public ou une

[Vidéo] Si le PPS Tarolah ne démissionne pas, Shakeel Mohamed déposera une motion de censure

Cette affaire n’est pas «drôle» mais «grave», estime Shakeel Mohamed. Et le chef de file du Parti travailliste au Parlement s’attend à ce que Kalyan Tarolah démissionne. Des élus l’ont fait pour moins que ça dans d’autres pays, fait-il remarquer. Si Tarolah reste en poste, affirme Shakeel Mohamed, il ralliera ses camarades de l’opposition pour déposer une motion de censure contre le Private Parliamentary Secretary. Jusqu’ici peu connu du grand

[Vidéo] Sinatambou «apprécie» que Bérenger «partage le point de vue du gouvernement»

En dénonçant la surpolitisation des expropriations à La Butte et Barkly, Paul Bérenger «partage le point de vue du gouvernement», dit le porte-parole du gouvernement. Etienne Sinatambou ne peut donc qu’«apprécier» l’attitude du leader du MMM. Évoquant la démission de Ravi Yerrigadoo, Sinatambou affirme que celui-ci a fait la chose «noble». Sinatambou «apprécie» à nouveau l’attitude des membres de l’opposition qui disent laisser les institutions comme la police et la

[Vidéo] Bhadain: Notre campagne se déroulera dans le respect de l’adversaire

Vu l’accueil que sa candidature reçoit sur le terrain, Roshi Bhadain estime qu’il ne fait aucun doute qu’il remportera la partielle du 17 décembre. Toutefois, le leader du Reform Party assure que c’est dans le respect de son adversaire que sa formation politique compte faire campagne durant les trois mois à venir. Abordant le retrait de Ravi Yerrigadoo comme Attorney General, Bhadain s’est refusé à commenter le fond de l’affaire

[Vidéo] Kodabaccus: La partielle positionnera Duval comme le futur Premier ministre

Pour le secrétaire général des bleus, la partielle du 17 décembre aura une double utilité : montrer que le PMSD est «le plus grand parti du pays», ce qui permettra alors à Xavier Duval de se positionner comme le futur Premier ministre du pays. Commentant le retrait de Ravi Yerrigadoo comme Attorney General, Mahmad Kodabaccus a également affirmé que Pravind Jugnauth n’aurait pas eu la même attitude si celui-ci avait été

[Vidéo] Après son retrait, Yerrigadoo «convaincu» de retrouver son poste d’Attorney General

L’ancien Attorney General persiste et signe, il a toujours la confiance du Premier ministre. Même si ce dernier, lors d’un tête-à-tête, lui a demandé de renoncer à son poste. Ravi Yerrigadoo, qui poursuit deux titres de presse après la publications d’accusations à son égard [lire sa mise en demeure], dit disposer maintenant du temps nécessaire pour répondre à ses détracteurs.

[Vidéo] Pravind Jugnauth: Le retrait de Yerrigadoo une «preuve d’intégrité»

Le Premier ministre l’a annoncé en personne. «J’ai demandé à Ravi Yerrigadoo de ‘step down’ pour que l’enquête se fasse en toute indépendance et en toute transparence», a déclaré Pravind Jugnauth à 17h15 aujourd’hui. Maneesh Gobin, jusqu’ici Chief Whip au Parlement, le remplace comme Attorney General. A une question d’ION News, Pravind Jugnauth insiste que l’enquête sera menée en toute indépendance. Et que la démission de Yerrigadoo intervient «pour que

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>